Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 22:54

Il est parfois des synchronicités qui interpellent, que je ne peux appeler hasard.

Le 14 juin dernier j’évoquais sur Facebook “l'ami pianiste et guitariste aux faux airs d'Yves Montand qui m'a inspiré bien des écrits.” Le 16 juin, à 10h, j’ai écouté le podcast sur les amours plurielles auquel j'avais participé réalisé par Deborah Antoinat. J’y évoquais à nouveau cet homme aux faux airs d’Yves Montand rencontré quand j’avais 22 ans et jamais perdu de vue depuis, malgré des interludes dans nos rencontres, la plus longue ayant duré 7 ans. Depuis 2014, je le savais luttant contre un sale crabe et n’avais plus de nouvelles, malgré plusieurs essais de ci, de là, pour en avoir.
Et donc, synchronicité, j’ai appris sa mort le 18 juin 2020, survenue six mois plus tôt.
Il m’avait dit: “si je meurs, ne pleure pas”. Je lui avais répondu: “Je pleurerais si je veux!” mais je n’ai pas pleuré, parce que je me doutais de cette fatale échéance et l’avais intégrée depuis longtemps dans ma tête sans savoir ni quand ni comment je l’apprendrais. Je savais aussi qu’il serait à jamais vivant en moi: quand j’aime, c’est généralement pour la vie.
J’ai appris sa mort par une de ses amoureuses, que j’avais rencontrée il y a une douzaine d’années. Il lui avait dit en me désignant: “Tu vois celle-là? Ça fait trente ans qu’on se retrouve avec le même plaisir!” Elle m’avait demandé: “Tu me diras le secret pour rester belle et s’aimer longtemps?” Il m’avait montré des photos de cette jeune femme bien avant que je la rencontre, ne tarissant pas de mots chatoyants et brûlants à son égard, et leur histoire m’avait parue si belle que j’en avais fait une nouvelle publiée dans “Autres désirs, autres hommes”.
Je lui avais dit, lors de la parution du “Jeune homme au téléphone”: “Tu es dans un chapitre, as-tu trouvé lequel?”, il m’avait répondu “Je me suis reconnu dans chacune de tes lignes”. C’était son côté séducteur à l’italienne- bien qu’il fût de l’Est- qui m’agaçait parfois, me charmait souvent. Comme m’agaçait le fait qu’il dise si rarement des mots d’amour, et me charmait le fait qu’il me chuchote; “Quand je te presse le bras comme ça, ça vaut mille mots d’amour.”
Il m’avait dit “Tu seras sublime à 30 ans”, m’avait demandé quand il dépassa les soixante: “Comment tu me trouves?”, sûr de la réponse et me racontant que les vieilles dames qu’il visitait à l’hôpital- car c’était un catholique fervent et charitable, capable de parler de Dieu avec autant d’enthousiasme que du sexe- lui tâtait les mollets en douce! Avec les années, il avait gagné en tendresse, à un moment où la certitude de notre lien basé sur une joie de vivre commune faisait que j’avais moins besoin de mots qui rassurent, tout simplement heureuse qu’il existe.
J’ai donc appris sa mort par cette amoureuse qu’il aimait si fort, et merveille des amours plurielles, nous avons parlé de lui, de nos souvenirs et de ses amours multiples, avec la complicité unique des polyamoureuses qui aiment le même homme sans vouloir se l’approprier.
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture