Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2021 2 13 /07 /juillet /2021 16:37
Comme d'hab', EM a fait moult annonces, et comme d'hab', il a oublié qu'il n'est pas un souverain absolu, même s'il en rêve: les mesures qu'il a annoncées doivent être validées par le Conseil d’État- qui lui a déjà retoqué moult projets de lois- et éventuellement par le Conseil constitutionnel si certaines mesures se révèlent contraires à la constitution (qui établit la liberté d'aller et venir, entre autres). Ces mesures doivent aussi être votées par le Parlement, qui le fera vu la majorité LREM, mais pas forcément, car si un énorme mouvement "contre" se déclenche, ces chers députés se diront que ça commence à sentir le roussi...
Enfin, le fameux "pass sanitaire" a été autorisé juridiquement jusqu'au 30 septembre 2021. Au-delà de cette date, il faudra qu'il soit revoté.
Il peut aussi y avoir des actions juridiques car nombre de ces dispositions posent problème au regard du secret médical: est-ce vraiment de la compétence des directeurs de cinéma et théâtre, des tenanciers de bistrots et des restaurateurs de s'assurer que quelqu'un est Covid négatif ou vacciné?
Peut-on faire confiance à des gouvernants qui changent d'avis tous les deux mois? (ceci date de mars 2021): " Le ministre de la Santé estime qu’il est prématuré en l’état des connaissances scientifiques de différencier les "règles relatives aux limitations de circulation selon que les personnes ont reçu ou non des doses de vaccins". Olivier Véran invoque plusieurs arguments. D'une part, "l'efficacité partielle des vaccins", et en deuxième lieu le fait que "l'efficacité des vaccins est devenue particulièrement contingente du fait de l’apparition des nouveaux variants". Enfin, "le vaccin n'empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu".
Enfin le code de la déontologie médicale, qu'on peut voir affiché dans tous les hôpitaux, rappelle le consentement éclairé exigé des malades pour tout traitement médical. Exemple: même cancéreux en danger de mort, vous restez libre d'accepter ou refuser le traitement qu'on vous propose. Alors pour une maladie dont on guérit sans séquelles dans l'immense majorité des cas, comme Covid, il est évident qu'on ne peut ni ne doit vous imposer un vaccin. Autre problème déontologique: perso, je ne suis pas anti-vaccin, j'en ai reçu une tripotée toute ma jeunesse du fait de notre vie outre-mer. Même ceux contre la rage ou la fièvre jaune... qu'on acceptait vu le risque représenté par ces deux maladies mortelles. Ce qui n'a rien à voir avec le risque que fait courir Covid19 et même ses variants. 4 millions de morts dans le monde depuis le début de l'épidémie, sur 7 milliards d’habitants, ça reste largement inférieur à 1/1000 de mortalité. Alors, que les personnes fragiles, avec comorbidité, se fassent vacciner, à elles de peser le rapport bénéfice/risque. Mais pour la majorité des autres, je me suis tapée hier la lecture des effets secondaires des différents vaccins: pas un texte de complotiste, non, les fiches émanant du gouvernement et de la Direction de la santé. Eh bien, ces vaccins cumulent pas mal d'effets secondaires, et les plus graves, pouvant aller jusqu'au décès (même si c'est très rare, mais quand ça tombe sur son gosse, c'est du 100% chagrin) les plus graves, donc, touchent les jeunes. Qu'on vaccine non pas pour qu'ils n'attrapent pas la maladie, mais pour qu'ils ne contaminent pas les vieux et les personnes fragiles.
Eh bien moi, qui ne suis plus toute jeune, ça me gênerait énormément d'apprendre qu'un jeune vacciné s'est chopé une thrombose ou une myocardite pour ME protéger, moi et ma génération de boomers!
 
Il y a encore plus grave que le vaccin, c'est la façon dont nous sommes traités, infantilisés depuis 18 mois, et dont la tyrannie de la peur a rendu tant de gens frileux, peureux et agressifs envers celles et ceux qui résistent à la propagande.
Hier, j'ai bondi d'entendre Olivier Véran affirmer qu'en septembre, les soignants et personnels d'EHPAD non vaccinés ne pourraient plus travailler et ne seraient plus payés. Non mais, on hallucine, là! Ces personnes du soin et du lien comme dirait Ruffin, qu'on a envoyées au casse-pipe en 2020 sans masque et avec des sacs poubelles en guise de blouse, et qui ont continué à soigner dans des conditions extrêmement difficiles, voilà qu'on les menace de sanctions? Eh bien chiche: qu'en septembre, elles arrêtent tout, ne serait-ce qu'une semaine (pour ne pas perdre trop d'argent): une semaine avec des hôpitaux et cliniques sans soignants, pas d'urgences pour accueillir les accidentés, pas de personnel pour laver, faire manger et lever les vieux: cruel sans doute pour les malades et les personnes âgées, mais je vous garantis qu'en une semaine et peut-être moins, le chaos serait tel que le gouvernement serait obligé d'abandonner sa posture de petit chef et il supplierait toutes ces personnes plus utiles au pays que nos 109 milliardaires de revenir bosser comme elles le souhaitent, vaccinées ou non, et même peut-être avec des augmentations de salaires.
Ça s'appelle le rapport de force. De tous temps, ça a été le seul moyen de conquérir des droits sociaux et du respect. Les privilégiés ne donnent jamais spontanément, faut leur rappeler de temps à autre qui fait véritablement fonctionner le pays.
Comme il faut être cohérente, je quitte FB et n'y reviendrai que lorsque ce rézo cessera de nous coller des messages de propagande pour le vaccin et de censurer ceux qui ne collent pas à la doxa ambiante. D'une part parce que ce n'est pas le rôle de FB de s'occuper de politique sanitaire, d'autre part parce que j'ai très envie, si beaucoup m'imitent, de voir comment FB réagira en s'apercevant que sans nous, il ne sert à rien et perd des millions.
A compter de demain, 13 juillet, date anniversaire des émeutes parisiennes qui ont préludé à la Révolution française, je ne serai plus là, mais ceux et celles qui m'aiment et que j'aime savent où me trouver.
 

 

S'ÉLOIGNER DES NOCIFS
S'ÉLOIGNER DES NOCIFS
S'ÉLOIGNER DES NOCIFS
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture