Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 18:30

Interdire l’avortement empêche toute femme d’avorter. L’autoriser n’oblige aucune femme à avorter. Ca en laisse la possibilité à celles qui le désirent, et aux autres celle de mener la grossesse à terme.
Interdire de fumer dans les lieux publics empêche tout fumeur d’allumer une clope, même si le lieu est bien ventilé, même si tous les clients sont fumeurs ( cas des bars à chicha). Autoriser à fumer n’oblige personne à le faire. Certains n’en allumeront pas une, d’autres une ou deux, d’autres cloperont comme des malades. D’autres, fumeurs, s’abstiendront si cela gêne leurs voisins.
Interdire de dépasser le 90 sur route ne fait aucune différence entre la route sinueuse où il vaudrait mieux ne pas rouler à plus de 60, et la route large et déserte où il n’y a pas de risque, même à plus de 100. La limitation par catégorie de route ne fait aucune confiance à la compétence de l’automobiliste.

En résumé : les interdictions ferment les possibles. Les autorisations ouvrent les possibles, à charge pour chacun d’évaluer ce qu’il est mieux de faire selon les circonstances.

Pour moi, c’est ce que voulait dire le fameux « Il est interdit d’interdire » de mai 68, si décrié : le refus d’une interdiction justifiée par « C’est comme ça et pas autrement », et la responsabilité pour chacun de définir ses limites, de faire ses choix individuels sans jamais oublier l’intérêt collectif. Je rêvais d’une société anarchiste idéale (les anars ne refusent pas les règles, ils refusent l’arbitraire) où l’on n’infantiliserait personne, mais où tout le monde ferait la différence entre liberté et laxisme.

Hélas, il faut reconnaître que les discours de prévention routière sont restés lettre morte tant qu’on n’a pas obligés les gens à boucler leur ceinture, rouler moins vite, et ne pas prendre leur volant quand ils sont ivres. Qu’ aux Etats-Unis, les armes en vente libre sont directement corrélées à cette satanée manie qu’ont beaucoup d’américains de faire un carton sur leurs voisins dès qu’ils sont un peu énervés. Que tant qu’on ne verbalise pas,  plein de conducteurs s’emparent sans vergogne des places pour handicapés. Qu’il a fallu qualifier le viol de crime pour que les hommes commencent à comprendre qu’une fille qui rentre seule chez elle le soir n’est pas un gibier sur lequel on saute.

Bref, et ça fait mal au cœur, l’inflation de textes qui nous infantilisent et nous pourrissent la vie au nom de notre sécurité (le gilet jaune, les manèges, les chiens méchants, les modes d’emploi à mourir de rire tant ils nous prennent pour des crétins) sont dues en grande partie à l’incapacité de beaucoup de gens à se  mettre spontanément des limites et à penser aux conséquences de leurs actes pour eux et pour les autres.

Petite remarque en passant : ce sont en majorité les hommes qui trucident leurs contemporains, roulent bourrés et se livrent à des agressions sexuelles. En revanche, l’autorisation de  la contraception et de l’avortement n’a nullement conduit les femmes à sauter sur tous les mecs ou à se faire avorter en masse, contrairement à ce qu’avaient prédit les députés furieux de cette liberté qui menaçait leur pouvoir patriarcal.  Cela prouve que la majorité des femmes savent trouver un juste équilibre sans qu’il soit besoin de les mettre sous surveillance. Plus adultes, sans doute. Il faut dire que des bipèdes qui depuis des siècles se disputent hargneusement un ballon sur un terrain sous les cris guerriers de leurs supporters, sont incapables de faire du commerce sans parler de guerre économique, de conquêtes de marché, considèrent leurs concurrents comme des ennemis qu’il faut « baiser », n’hésitent pas à jouer à « tu l’as vue ma belle ogive nucléaire ? » « Non, mais j’ai un beau sous-marin chargé de missiles » au risque de déclencher un conflit mondial … ont du chemin à faire vers la sérénité. ( pas de hurlements, les hommes, je vous aime : qui bene amat, bene castigat J )

Sur le thème « Mon mai 68 à moi, c’était ouvrir les possibles », je parle sur France-Culture  samedi 19 juillet de 14h à 15h dans une causerie animée par Laurence Garcia.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

janebella 28/07/2008 01:19

j'ai loupé votre émission mais partage vos propos...

françoise 23/07/2008 12:50

Bienvenue Pierre, nous allons finir par former un vrai consortium des amours plurielles. :)à Sara: bienvenue aussi, mais pour répondre aux questions précises, mieux vaut m'écrire en cliquant sur contact en bas de la page, et je te répondrai directement par mail.à Sam: une oeuvre collective? Difficile au niveau de l'écriture,  par contre, je me nourris de tout ce que je vois, sens, entend, vis, pour écrire. L'écrivain est une éponge.à Syolann: tu es toujours la bienvenue chez moi, dès que tu as du temps.

Syolann 22/07/2008 15:41

Coucou, tous les jours je pense t'envoyer un mail, et je reporte!! Bref, en attendant je passe te lire et te faire un bisou...faute de mieux! Merci pour ton comm chez moi ;-) A bientôt (je ne désespère pas lol!)

S@m 21/07/2008 15:06

Sûr que ce n'est pas fini de réfléchir sur la liberté et cette émission de Florence Garcia pourrait - qui sait - déboucher sur une oeuvre commune. En tous cas, rédiger en ligne un ouvrage commun ouvert aux remarques des lecteurs, c'est déjà fait ;)En tous cas, je ne peux que m'associer aux remerciements de Philippe pour l'usage de votre liberté d'expression :)

sara 21/07/2008 14:44

Bonjour Françoise, je viens de découvrir ton blog après avoir lu "Aimer plusieurs hommes" conseillé par des blogueuses qui lisent mon propre blog créé après avoir découvert l'infidélité de mon conjoint... je lui ai pardonné les mensonges et les tromperies mais j'ai changé mon point de vue sur la fidélité dans le couple... bref tes théories m'attirent... mais cela implique de tout avouer à son partenaire ou même à ses partenaires... n'est-ce pas ? il n'est pas question de pratiquer les amours plurielles à l'insu de son partenaire de vie ?Merci pour tes posts toujours très sensibles et intelligents...

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture