Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 10:52

J’ai passé samedi à poncer un meuble pour le lasurer ensuite, et à trier des vieux papiers histoire d’aérer mon bureau de 7m2, tout en pensant aux lettres reçues de femmes, surtout autour de la trentaine, pour lesquelles l’ Amour est une attente, une angoisse, une déception, un espoir… Je dis bien l’Amour et non pas l’Homme. Elles sont souvent plus amoureuses d’une idée de l’amour que désireuses d’aimer réellement un ou plusieurs hommes. Et voilà qu’en sortant de vieilles chemises cartonnées d’un casier, je tombe sur des textes écrits entre 1995 et 2000, dont cette ode au genre masculin.

« Il y a des collectionneurs de papillons, des fondus d’art Etrusque, des gens capables de se passionner leur vie durant pour la salive d’un moustique tropical ou les moeurs d’un ver plat, des fous d’œnologie et même des supporters de foot, capables du pire comme du meilleur. Moi, c’est l’Homme. Pas l’être humain, mais le mâle, créature étrange qui ne réagit jamais comme l’attendent les femmes. D’où de sérieux malentendus entre elles et eux, misogynie d’une part, ressentiment de l’autre, combats de petites phrases, de défis et de regrets où s’étiolent le plaisir et les sentiments.
Peut-être parce que je n’attends guère des hommes plus qu’ils ne sont capables de donner, ils me donnent- et je leur prends- beaucoup. Je glane en leur compagnie du plaisir, certes, mais aussi des troubles infinis, des souvenirs capables d’érotiser pour moi la planète entière : un couloir de métro, un balcon banal, un évier de faïence, une voiture garée sous un réverbère nocturne, une tarte aux fraises géante, l’odeur du néoprène, Ostende « ni gris, ni vert », des hôtels impersonnels et d’autres dits « de charme », un vieux gréement légendaire, une odeur de pommes dans un escalier ciré (mais pas un seul raton laveur) éveillent en moi un sourire intérieur.

Ils m’inspirent aussi des élans mystiques, l’émerveillement devant leur corps, l’envie de le célébrer avec une gourmandise joyeuse et une émotion sacrée. Je ne connais pas la tristesse post coïtum, mais la gravité sûrement. L’impression d’atteindre dans le plaisir une vérité inaccessible par d’autres voies, l’essence même de ce que je suis et de ce qu’est l’Autre.

J’aimerais leur écrire un « Cantique des cantiques », un chant lyrique et sensuel pour les remercier des instants qu’ils m’ont offert, et pour les instants d’après, quand les sensations s’estompent sur la peau, prêtes à revenir au galop à la simple évocation d’un timbre de voix, d’une odeur, du cheminement de leur lèvres sur mon corps… J’aimerais inventer des mots d’amour qu’ils n’auraient jamais lus ailleurs, des mots si forts qu’en les prononçant, en les voyant simplement écrits, le cœur de l’Homme redécouvre la nature divine du désir. J’aimerais que chaque Homme puisse croire que ces mots lui sont personnellement destinés et que chaque Femme en les lisant puisse se dire « C’est mon histoire, c’est l’histoire que je veux vivre ». Afin que les mots, ensuite, cèdent la place aux gestes. »

D’autres textes retrouvés suivront...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

françoise 04/08/2008 00:00

à Andiamo et Elise: est-ce le début d'une idylle? :)à Brice: c'est vrai et c'est dommage...à Lyne: attendre d'un homme qu'il soit ce qu'il devrait être... Mais qui décide de ce qu'il devrait être? Vous? Lui? Comment?Attendre d'un homme, non, toujurs pas. Mais attendre un homme, le laisser venir, le regarder vivre, quel bonheur! Un jour un homme m'a dit "j'aime te regarder vivre".J'ai trouvé cela fabuleux.

Lyne Achevez 02/08/2008 10:41

Bonjour Françoise,J'ai découvert votre blog par le biais de celui de Janabella et suis venue voir ce que vous y écriviez."Peut-être parce que je n’attends guère des hommes plus qu’ils ne sont capables de donner, ils me donnent- et je leur prends- beaucoup"Je suis d'accord que beaucoup de femmes attendent trop qu'un homme leur donne, de l'amour, des cadeaux, de l'attention, mais pour ma part ce n'est pas le cas, en tout cas pas prioritairement. Ma quête est je le pense, basée sur ce qu'un homme est, et malheuseument dans ces cas là c'est binaire: ou il est, ou il n'est pas. Donc ce n'est pas en en attendant rien de lui qu'il va devenir celui qu'il devrait être. Guider un homme vers son amélioration personnelle est une geste d'amour ui au final beneficiera aux deux. Mais il ne faut pas essayer de changer un homme pour soi, chose égoiste que la plupart des femmes tentent de faire en vain, mais pour lui afin qu'il devienne ce qu'il a du toujours être. De plus, je trouve qu'attendre qu'un homme donne quoi que ce soit c'est un peu malsain, car le don ça dois justement être spontanné et je trove que ce mot est trop utilisé à tort dans les relations amoureuses aujord'hui, et "prendre" n'en parlons même pas... Bref, tout cela pour dire que attendre d'un homme qu'il soit ce qu'il devrait être, je trouve celà plus noble, et de ce fait justifiable. Donc il faut selon moi attendre quelquechose d'un homme, mais ce qu'il faut seulement, et dans une finalité purement altruiste.Merci de me dire ce que vous en pensez. Si vous souhaitez en savoir plus sur ma vision des hommes et de mon amour à leur égard, n'hésitez pas à visiter mon blog.Au plaisirLyne

racaille-du-69 (brice) 30/07/2008 14:52

C'est vrai, il n'existe pas de chant aussi pur, aussi mystique et aussi émerveillé que le Cantique des Cantiques à destination des homme... C'est sans doute dommage !

élise.. 29/07/2008 13:33

à andiamo..:vous aimez être flattés mais vous êtes si envivrants avec vos corps d'appolon, la nature vous a gâtés quand même..

Andiamo 29/07/2008 10:27

Bonjour, tu nous gâtes ! Oui, exhume encore de ces textes anciens, "mitonnés" par tes soins, j'adore quand on nous flatte... AAAH ça fait du bien !

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture