Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 22:36

En 1979, le président de l’URSS Leonid Brejnev envoie des blindés envahir l’Afghanistan. Officiellement  pour faire de ce pays en proie à des coups d’état répétés une nouvelle république soviétique. L’Afghanistan est aussi- surtout ?- un pays stratégique sur le plan énergétique. Traversé par un énorme gazoduc qui intéresse bigrement les grandes puissances après le choc pétrolier de 1973.

Le président Afghan Karmal, soutenu par les Soviétiques, veut faire des réformes sociales et économiques tout en préservant les traditions locales, avec un Islam modéré. Beau programme… sauf que le peuple Afghan n’apprécie pas que son président soit l’émanation d’une puissance étrangère. « Guerre froide » entre Etats-Unis et URSS oblige, la rébellion des Moudjahiddin contre les soviétiques est soutenue par les Etats-Unis (ainsi que l’Iran, la Chine et l’Arabie Saoudite). Les américains recrutent un certain Oussama Ben Laden, qui formera là-bas des milliers de talibans venus de pays arabes, partisans de la guerre Sainte et de la Charia. Peu importe, l’essentiel est de déstabiliser le bloc soviétique.

En 1985 le président Reagan augmente l’aide militaire à la guérilla.

En 1989, après dix ans de guerre et près de 1 300 000 morts côté Afghan (dont 80% de civils),  le président Gorbatchev ordonne le retrait des troupes soviétiques de l’Afghanistan. Suit une guerre entre les Moudjahiddin (modérés) et les Talibans intégristes. En 1996, les talibans, soutenus par les Etats-Unis et le Pakistan, repoussent les Moudjahiddin du commandant Massoud, qui sera assassiné le 9 septembre 2001.

Les attentats du 11 septembre 2001 changent la donne. Les talibans soutenus par les Etats-Unis deviennent leur pire ennemi et la lutte contre le terrorisme la priorité proclamée. Comment ? En envoyant des troupes en Afghanistan ! Sans tenir aucun compte du fait que pas plus qu’ils n’ont supporté l’ingérence de l’URSS dans leur pays, les Afghans ne sont prêts à supporter l’ingérence des Etats-Unis, de la France ou de tout autre pays.

L’expérience montre aussi, après 5 ans de guerre en Irak, qu’envahir un pays n’est pas la façon la plus efficace de réduire le terrorisme… Et qu’il est étonnant d’envoyer sans état d’âme des troupes en Afghanistan tout en reprochant aux Russes d’en envoyer en Georgie. J’oubliais : le gazoduc Afghan intéresse toujours autant, sinon davantage les pays développés. Et, comme c’est étrange, un gazoduc traverse aussi la Georgie.

L’histoire se mord-elle la queue ? Oui, sauf sur un point : en 1979, indignés par l’invasion de l’Afghanistan, de nombreux pays avaient boycotté les Jeux Olympiques de 1980 qui se déroulaient à Moscou. La France avait laissé le choix à ses athlètes d’y aller ou pas, et plusieurs Fédérations s’étaient abstenues. Quant à la délégation officielle, elle avait boycotté la cérémonie d’ouverture.

La politique se mord donc la queue, mais avec moins de couilles.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Reynald 18/12/2009 16:52


Chère françoise,
                       Nous sommes largement revenu aux temps haïs du règne des 200
familles qui décidaient de la vie et de la mort de peuples au nom de la rentabilité des usines familiales. On a juste passé de la forme patrimoniale à la forme actionnariale, et la moralité
paternaliste à disparu  au profit du rationalisme  et des lois de l'OMC.
Amitié
Reynald


S@m 28/08/2008 09:55

Coincé dans la gorge ?!? Mais qu'est-ce que vous voulez qui reste coincé dans la gorge à une époque passée maître dans l'art de faire avaler des couleuvres ! Je dois avouer que pour un mâle humain, jouer au serpent qui se mord la queue relève également de l'art du contortioniste, tout à la fois serpent et charmeur de serpent. Reste à trouver le motif de cette logique autophage ?!? Une tendance à la castration ou une tendance à ne se nourrir que de ce qui vient de soi ? Sinon, l'ouroboros qui signifie littéralement "qui se mord la queue" se trouve être la figure idoïne à vos propos.Pour le reste désolé, mais je n'ai aucune envie d'être sérieux...

Françoise 26/08/2008 09:29

J'oubliais: le commentaire qui se voulait consolateur du gradé, vu à la TV. "Cette opération n'était pas inutile, eux aussi, avant de mourir, ont tiré et tué des gens." Tout va bien, alors, on a rentabilisé les pertes.  

Françoise 26/08/2008 09:21

à SF: la chute du mur, qui aurait dû ouvrir une ère de liberté et de démocratie a eu deux effets pervers: le néolibéralisme dévastateur se proclame "seul modèle possible" avec un manque d'imagination affligeant sur d'autres mondes possibles. Sans contre pouvoir, les revendications sociales ne font peur à personne, et les mafias de toutes sortes ont le champ libre. Et comme d'hab', les peuples trinquent...à TB: ouais, même que le CIO les a trouvés très subversifs:)à Andiamo: j'adore l'expression "mettre le doigt dans le trou du cul du Diable", bravo! Et je souscris à ta remarque: c'est triste de mourir à 20 ans, mais quand on est soldat et qu'on fait la guerre, c'est plus qu'une éventualité, hélas. La nature ayant horreir du vide, si on a des armées, c'est pour faire la guerre! Les pays ioccidentaux ayant trouvé le subterfuge de les faire sur le territoire des autres, pas sur le leur. Faut bien faire marcher le commerce des armes, crénom!à Sam: bonne remarque, ça doit rester coincé dans la gorge, non?à Philibo: quelle connerie, la guerre, disait Prévert, guerres décidées apr des gens qui ne les font pas, et faites par des gens qui ne les décident pas. Avec, de plus en plus, des victimes civiles qui, elles, n'ont jamais signé de contrat pour la faire...

philibo 26/08/2008 05:39

Françoise, quel talent! Résumer 30 années de conneries internationales avec autant de lucidité et, en prime, une conclusion qui ne mâche pas ses mots... Noubliez pas de recracher les poils.Andiamo, je suis tout-à-fait d'accord avec toi. C'est triste mais cette débauche de larmoiement médiatique m'énerve sèrieusement. Parait  même qu'on leurs a tendu une embuscade à "nos petits" soldats? quelle honte!!!Que je sache, ils ont quand même signés en bas d'une feuille lorsqu'ils se sont engagés. Je sais, on ne lit jamais les petites lignes au dos des contrats...Et quand ils sont partis en "reconnaissance", ce n'était pas avec des fusils en bois et des balles en caoutchouc.Bon, je n'ai aucune sympathie pour les talibans et je combats avec mon petit stylo tous les obscurantismes qu'ils viennent de Kaboul, du Vatican ou d'ailleurs et la liste serait très longue.Mais je souhaiterais que les médias gardent un peu de leur compassion pour les 90 civils afghans, hommes, femmes, enfants tués "par erreur" par les américains au cours d'un bombardement quelques jours seulement après la mort de "nos chers disparus".Souvenons-nous aussi de ce mariage afghan bombardé au nom de la lutte contre le terrorisme par les mêmes américains.La guerre sera toujours une saloperie et soldat, un vilain métier qui consiste à mettre le doigt dans le trou du cul du diable.À propos, les médias, peut-être que ces afghans, simples dommages collatéraux, avaient eux aussi une famille, des proches... Cela pourrait faire un bon article, peut-être même une couverture, non?.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture