Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 14:47


 
















Le prix du baril de pétrole a baissé de 40% par rapport à son niveau de juillet 2007 en raison de la baisse de la consommation.   
   






Whaow ! Depuis des années, face à la pollution automobile et à l’épuisement prévu des ressources pétrolières,  on demandait cette baisse de consommation,  nécessaire mais difficile à imposer à des citoyens esclaves de leur voiture. La voilà qui s’impose non par conscience écologique mais pour des raisons économiques : économie rime enfin avec écologie, comme dans mon enfance, où on ne disait pas « Ferme le robinet et éteins la lumière » pour sauvegarder la planète, mais parce que ça coûtait cher, et que même dans la classe moyenne, on ne gaspillait pas.  

























En Occident,  mais aussi en Chine, la croissance ralentit.





Croissance zéro, c’était carrément l’objectif du Club de Rome dans les années 60, quand des scientifiques et des politiques ont commencé à entrevoir que la course à la surconsommation et le creusement des inégalités allait non seulement ruiner la Terre, mais engendrer une spirale de violence et de fanatismes. Sans compter qu’on peut,
sans être spécialement mièvre, trouver révoltant que  moins de 10% des terriens s’approprient plus de 80% des ressources et laissent les autres  galérer ou crever.




















Ne surtout pas aller chercher la croissance avec les dents comme disait Nicolas Sarkozy qui à l’heure actuelle doit avoir sérieusement mal aux gencives, mais saisir l’occasion de revoir notre mode de développement et de consommation.  



















Des années difficiles s’annoncent, dur de
changer ses habitudes. Mais dans les pays développés, ils n’auront rien à voir avec la misère des deux milliards de terriens qui survivent avec un dollar par jour.  On reviendra juste à une modération qui, si elle se généralise, est peut-être la chance de notre vie et de celles des générations futures. L’occasion de découvrir que plein de choses belles ne s’achètent pas, cf ces photos.






Restera à régler l’arrogance des plus riches : en Allemagne s’est déroulé il y a quelques semaines le Salon des millionnaires, ( Millionaire Fair) pour aider ceux-ci à dépenser leur argent. Entre un stand de cigares plaqués or et un autre de chaussures incrustées de diamants, l’organisateur admet : « Ce salon est peut-être malvenu quand le fossé se creuse entre riches et pauvres, mais c’est aussi ce fossé qui rend le luxe visible. » Il ne suffit pas qu’ils soient riches, encore faut-il que cela se voie !  On leur fait quoi, à ceux là ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans CHANGER
commenter cet article

commentaires

La lectrice Miam Miam Mercredi 28/10/2008 12:29

Merci

S@m 23/10/2008 19:31

Psychologie infantile ?!? C'est pas une conduite infantile "A moi" ?"Je veux çà ! Cà ! Et çà !""C'est à moi !""C'est à moi !""C'est à moi !"Je comprends de moins en moins la manière dont tourne le monde sembablement aux crises d'infantilisme des mômes. J'ai de plus en plus l'impression de vivre dans une cours de récréation où s'enchaîne crise d'infantilisme et crise d'infantilisme en me demandant si l'âge adulte n'est pas une fiction, une fiction de gens sérieux qui ne conduit qu'à se prendre trop au sérieux. Et si être sérieux, c'était de ne pas trop se prendre au sérieux."C'est à moi !" "C'est à moi !""C'est à moi !"Lorsqu'il y en a plus qu'il n'en faut pour un moi, c'est pas sérieux, vraiment pas sérieux. Non, sérieux, j'ai de plus en plus l'impression de vivre dans un monde infantile.

Vallis 23/10/2008 13:09

j'adore la 5e photo !Bonne journée !

Françoise 22/10/2008 22:07

à andiamo: je trouve aussi son sourire craquant, et qu'est-ce qu'on a rigolé ensemble!à Philippe: oui, le nom de ce salon est anglosaxonnisé. Globalement d'accord, sauf sur la fin (et faim): avec moins de dix milliards, avec des techniques simples d'irrigation et de traitement des eaux, on peut résoudre la faim et bien des maladies diarrhéiques en Afrique. De +, pas besoin de leur apprendre à cultiver, pêcher ou chasser, ils savent très bien le faire. Savez-vous que le Burkina faso est un des plus gros producteurs de fraises et haricots verts, tous exportés en occident pour essayer de réduire la dette. Cessons le commerce des armes, luttons contre la corruption, que les sociétés qui exploitent les mines en RDC ou au Niger versent des royalties convenables aux populations (pas aux présidents corrompus) et tout ira mieux. En Australie, pays rude, tropical, bourré de bestioles venimeuses, il n'y a pas de paludisme, pas de dengue, pas de famine, l'eau est potable même dans le désert grâce à des forages profonds et entretenus et on trouve des toilettes (avec chasse et papiers) au milieu du bush. Mais il y ont mis les moyens... Je suis d'accord avec vous, sur l'aide alimentaire qui répond à l'urgence mais pas à un développement durable. A noter que le Brésil est en train lui aussi de se faire phagocyter son agriculture, autrefois paysanne.à SF: je préfère la solution de TB. On peut en faire des bourses de luxe, ou des blagues à tabac, comme dit la chanson.

Tant-Bourrin 22/10/2008 19:38

On leur fait quoi ? La même chose qu'aux kangourous (http://fsimpere.over-blog.com/article-23793352.html), pardi ! :~)

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture