Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 01:39

Le bison fuyait, Cro-magnon ne put s’empêcher d’admirer l’élégance de sa course. Il  brandit son arbalète en bois d’arbre à laquelle il avait lié une pierre polie et la lança, partagé entre l’envie de rapporter de la viande fraîche à Cro-Mignonne qui l’attendait à la caverne, et le désir confus que le bison échappe à son destin mortel, que cette masse de muscles et de vie aille jusqu’au bout de sa course, vers la ligne, là-bas, où se rejoignaient le ciel et la terre, derrière laquelle il tomberait… Car Cro-magnon ignorait que la Terre était ronde.  

La lance décrivit une courbe presque parfaite et retomba à un mètre de la bête. Cro-magnon en fût étrangement soulagé. Il rentra sans se presser. En chemin il tua de deux jets de pierre un oiseau.
« Tiens, dit-il à Cro-Mignonne, c’est tout ce que j’ai trouvé, il n’y a plus guère de gibier dans le coin, il va falloir partir ailleurs.
-Tu as raison, c’est comme les racines. J’ai arraché les dernières, je vais les faire cuire avec ton volatile. Ce soir, c’est Poulopot
-Qu’est-ce que tu racontes ?
-  Je viens juste de l’inventer,  ça m’est venu à l’esprit comme ça… »

Cro-Magnon gagna le fond de la caverne. Il ramassa par terre deux cailloux, les frotta sur la paroi et constata avec satisfaction qu’ils laissaient des traces rouges ou jaunes sur la pierre. Alors il dessina, et sous ses doigts inspirés, le bison se remit à courir, le vent à souffler, la lance à siffler dans l’air doré du crépuscule. Cro-Mignonne s’approcha : « La chasse ne t’a donc pas fatigué, que tu trouves encore la force de dessiner ? Et pourquoi ? Qui va regarder ces croquis, à part nous ? Et je te rappelle qu’on part demain. Tu ne vas pas tout de même pas emporter ta caverne sur le dos ? »

Cro-Magnon ne répondit pas. La femme avait raison. Ca ne servait à rien de dessiner … Pourtant, c’est pour ce moment là qu’il aimait rentrer le soir, pour le plaisir de recréer sur la paroi un peu de ce qu’il avait ressenti le jour. Il se dit qu’un jour il inventerait des signes pour que les mots ne meurent plus sitôt sortis de la bouche, pour qu’il puisse les fixer sur la pierre comme il fixait déjà la silhouette des animaux. 
Le lendemain, Cro-Magnon et Cro-Mignonne quittèrent la grotte de Lascaux. Quelques siècles plus tard elle fut découverte. Les premiers qui virent ces dessins en restèrent bouche bée.

Si les hommes préhistoriques prenaient le temps de dessiner, sans espoir d’exposer ou de vendre leurs œuvres, n’est-ce pas que l’Art, loin d’être un luxe inutile, est vital? 
 

 En 2009, le budget de la Culture en France sera de 2,821 milliards d’euros. Celui de la Défense de 32 milliards d’euros.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans CHANGER
commenter cet article

commentaires

Françoise 15/11/2008 00:36

On n'en parle pas, soit parce que l'émotion n'a pas de prix, soit parce qu'elle est indicible. Imaginez pourtant un monde sans artistes, sans livres, sans musique, sans danseurs, ni peintres ni sculpteurs, sans comédiens... invivable!

Jennifer 13/11/2008 22:36

Merci de poser la question, l'éventail de réponses est à la fois réconfortant (cela préoccupe quand même un peu de monde) et effrayant : l'artiste (et quel artiste) a-t-il une place quelque part dans ce petit monde ? A l'occasion de la dernière édition de la FIAC prise en plein tumulte finaco-éconousnique, j'ai eu beau tendre l'oreille (je suis plutôt radio) et à aucun moment je n'ai eu la joie d'entendre le commencement du début d'un préliminaire d'une once d'analyse ou d'observation sur le rôle des artistes vivants aujourd'hui. Par contre la fourchette de prix des oeuvres, la fiscalité... les reportages n'ont pas manqué. Même le sens, la quête, les visions, ou ne serait ce que les émotions des personnes posant leur regard sur les créations proposées : niente. Est-ce qu'on ne veut pas nous en parler ou peut-être n'y a-t-il au final rien à dire ?

Françoise 05/11/2008 10:37

à Camille: c'est un vaste sujet, effectivement. L'envie de créer, on l'a (ou pas) quand on a juste des choses vitales à exprimer, ou l'envie de re-créer le monde. Ensuite, si on veut réellement s'y consacrer, il faut des sous pour vivre. Combien de fois ai-je entendu "on ne vit pas de sa plume", ce qui est vrai. Mais si on fait trop d'autres choses à côté pour vivre, on n'a plus le temps ou le courage d'écrire, ou de peindre, ou de composer. Damned!à Andiamo: sais-tu que Goethe écrivait "il faut agir" et Marx écrivait "il faut rêver"? Etrange, non?à SF: mauvais esprit, va :)à Denis: et c'est réussi, la collection de cartes postales met de la joie au coeur, j'envisage d'en faire mes cartes de nouvel an.à Caroline: ben oui, on a tellement mis dans la tête des gens que ce qui n'est pas rentable est inutile...à Vallisneria: la toile de l'araignée, et aussi la termitière ou la ruche, et plein d'autres créations animales sont belles, donc on peut les dire artistiques, mais elles ont toutes une utilité: abriter, chasser, etc. De même l'amour chez l'animal se passe en période de procréation, l'homme seul fait l'amour en toutes saisons, donc de façon inutile. Effectivement, j'écris plein de choses uniquement pour le plaisir, et curieusement, lorsqu'elles ont été publiées, elles ont mieux marché que les écritures de commande avec impératifs de "marketing"!

Vallisnéria 05/11/2008 06:07

PS ya-t-il des artistes chez les animaux ?et la toile de l'araignée, par exemple ?

Vallisnéria 05/11/2008 06:03

à quoi çà sert de faire l'amour ?à rien, si ce n'est faire l'amour.L'art, c'est pareil.Du reste ne ressentez vous pas quelque chose d'un peu similaire lorsque vous écrivez ? (je dis bien ÉCRIRE, je ne parle pas de publier ou d'éditer)Bonne journée à vous

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture