Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 21:06

Plusieurs billets sans que je parle d’amours plurielles ou de sexualité, j’en connais qui languissaient. Navrée, ce n’est pas que je pratique frénétiquement, c’est que j’écris six heures par jour sur ces sujets, et en fin de journée je sature un peu…

Mais voici que je découvre sur le Net un article expliquant que les courtiers en bourse (s) calment leur stress en baisant beaucoup. Selon le psychothérapeute Jonathan Adler « Les banquiers ont un penchant pour les méthodes malsaines pour oublier leur pression, et parmi ces méthodes, les drogues et le sexe."

Sursaut ! Quoi ? Un psy-cho-thé-ra-peute considère le sexe comme une méthode malsaine, au même titre qu’une drogue ? Pas étonnant que tant de gens souffrent de misère sexuelle si des professionnels censés les aider diffusent ce genre d’idées culpabilisantes.
J’en entends déjà bougonner qu’avec la crise, le pouvoir d’achat, le chômage… le sexe va passer au second, voire au dernier plan. Ce qui serait une erreur. Qu’arrive-t-il en effet quand l’activité économique baisse, avec deux s ? On a du temps, chômage technique ou total oblige- et moins d’argent. Or le sexe, ou plutôt les relations amoureuses (incluant rencontre, sourires, jeux, caresses, sexe et tendresse) demandent du temps mais pas ou peu d’argent. C’est donc le moment d’en profiter, sans stress, sans planning surchargé, d’autant plus que les relations amoureuses stimulent les endorphines, hormones du bien-être, boostent le système immunitaire (important à l’entrée de l’hiver) et ne font de mal à personne, je dirais même qu’elles font plutôt du bien.

Rien à redire à cela, et pourtant qui le fera ? Pas grand monde, ou plutôt toujours les mêmes. Crise ou pas crise, on remarquera que les directeurs de FMI et de banque Mondiale, maîtres du monde sur occupés, trouvent toujours une minute ou deux pour jouir, et c’est peut-être justement cela le problème : le plaisir sans entraves- comme le remarquait récemment un commentaire de Lung Ta- reste un privilège de nantis. La vie amoureuse pléthorique des hommes politiques, décideurs et autres « people » ne choque personne, au contraire : elle fait rêver. La vie amoureuse pléthorique de madame Michu ou monsieur Dubois leur vaut des noms d’oiseaux que je ne transcrirai pas ici. Pourtant Madame Michu et monsieur Dubois ont autant besoin de bonheur que les puissants suscités. Davantage même, car tous deux n’ont pas les compensations masturbatoires que sont le pouvoir, la célébrité et l’argent.




Prolétaires de tous les pays, caressez-vous, ça ne consomme pas d’énergie non renouvelable, c’est donc écologique en plus d’économique. Et ça insupportera les nantis de voir que vous faites la nique à la crise.

 

 

Soyez fous : osez offrir un livre érotique pour Noël


Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

Georges 16/11/2008 11:52

"Faire l'amour", au sens de faire la cour, comme on disait encore il y a à peine deux siècles "Faites-moi l'amour, mon prince, lalalalalala....".

longuesjambes 16/11/2008 09:28

Si, comme le dit Vallisnéria, on ne devait  pas sursauter, selon  que cela est dû aux pubs, alors, nous avons de quoi ne pas sursauter du tout à propos de tout !les pubs, je m'en fous, que les gens se laissent influencer par elles, c'est lamanetable tout simplement.Tout le monde sait incosciemment que ls pubs ne sont que du vent, du faux et du n'importe quoi.  Enfin, j'espère "tout le monde". Donc, en théorie, cela ne devrait pas influencer des professionnels de toutes les thérapies, en tout cas  ! Pourtant quand je vois que même les médecins se laissent totalement influencer par les pubs reçu par brochures dans leur boîte aux lettres, oui, je sursaute aussi !Donc, moi, je suraute aussi à la réactions des gens qui sont sous influence de pub, de dogmes, de superstitions.

Françoise 15/11/2008 11:47

à Andiamo: ben non, on ne l'a pas chanté!à longues jambes: comme d'hab', on est d'accord.à Lung ta: te voilà bien paillrd :)à Syolann: par contre, ils ne pointent guère la toxicomanie de l'argent autrement plus dévastatrice!à Georges: pourquoi eu sens de "faire"? Il ne s'agit pas que de faire, mais aussi de ressentir, de penser... Le libertinage trouve vite des limites s'il n'est que sexuel.à X-addict: complet, comme vous dites, ce qui dépasse les gestesà Vallisneria: qu'ai-je dit d'autre? Ce qui m'a fait sursauter, c'est cette présentation, une fois encore, du sexe séparé de la relation et voué aux gémonies. Dans ce billet, j'ai du reste parlé de rencontre, sourires, jeux, rendresse... pour résumer: du désir. Les deux livre que j'ai mis en photos ne parlent pas de sexe, mais de désirs... Je suis d'accord avec vous, c'est le plus fascinant, le désir...

Vallisnéria 15/11/2008 08:55


eh bien moi au contraire de vous et de Longues Jambes, je n'ai pas sursauté... quoi d'étonnant en effet d'assimiler le sexe à une méthode malsaine au mm titre qu'une drogue dans une société où le sexe est proposé comme un objet de consommation ?dans une société adolesecente qui se veut éternellement jeune, sans prise de risques, et nous bombarde d’un sexe performant et réussi à tout coup ! pourquoi ne parle-t-on jamais du désir ? du plaisir ? de la contrainte aussi ? qui fait partie de la réalité ? pourquoi ne parle t on pas de la relation à l'autre ? Le sexe n’aurait il pas alors un tout autre sens ?

X-Addict 15/11/2008 06:44

J'ai toujours eu la sensation que l'acte "complet" d'amour rendait riche.Tant pis pour ceux qui comptent et recomptent, sans depenser un peu de jouissance et de pleinitudes sensuelles.tjr le même plaisir de vous lire

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture