Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 18:44

Chaque jour, je reçois des courriels disant que Untel ou Machintruc veulent m’ajouter à leur liste d’amis.  Parfois le nom me dit quelque chose, parfois rien du tout, mais de toutes façons, même si j’ai rencontré un jour Untel ou Machintruc, on ne peut pas dire qu’on entretienne des relations suivies. Amicales encore moins.  L’amitié, ça s’entretient, ça demande un minimum d’attentions, de plaisir à échanger et pas seulement sur écran : avec les cinq sens. Quand un blog me plaît, je cherche à rencontrer le ou les auteurs.

« Inscris toi sur Facebook » m’avait-on conseillé. J’ai donc rempli les premières lignes de renseignements, mais bien vite on m’a demandé de compléter mes goûts, itinéraires, envies… et là, j’ai cliqué  sur « out ». En quoi ça les regarde ? Pas envie de tout raconter, pas envie que ces fichiers soient vendus à des sociétés commerciales qui me bombarderont ensuite de propositions « ciblées » selon mes réponses. Déjà que je dois être bizarrement fichée vu le nombre de publicités pour du Viagra et des montres de luxe « moitié moins chers pour éblouir les nanas et je te jure que ça marche » que je reçois. La dernière fois j’ai répondu « Connard, si tu crois m’éblouir avec ta montre R… à moitié prix, tu dois avoir des problèmes de culotte ! «  Depuis, plus un message J 

Par curiosité, j’ai consulté la fiche de Machintruc sur Facebook ou Myspace… pour apprendre que Machintruc a 357 amis ! Foutre Dieu, presque un par jour ! Ce genre de précision me laisse rêveuse.  Qu’est-ce que ça lui apporte d’afficher 357 amis sans doute aussi peu proches que moi ? Pourquoi ces 357 ont-ils cliqué sur le lien « oui, j’accepte d’être le friend de Machintruc ? » Parce que ça ne mange pas de pain, ou parce qu’être l’ami de Machintruc, ça veut dire que Machintruc est aussi leur ami, et qu’un mec qui a 357 amis dont peut-être un ou deux noms connus, plus une page sur Myspace, c’est de la balle, non ? Bizarre, cette façon de quantifier les amis, comme des éléments de standing.  C’est intime, non, les amis ? Pourquoi écrire au monde entier « eh, les gars, j’ai 357 amis », tout seul devant son ordinateur alors que des vrais amis ou futurs amis habitent peut-être à vingt mètres de là ?  Est-ce une interprétation erronée du proverbe « les bons comptes font les bons amis » ?

C’est comme lorsqu’on me demande « combien avez-vous d’amants », question récurrente dans les interviews. Comme je refuse de donner un chiffre, on m’a prêté (façon de parler, on ne m’a jamais prêté aucun amant, dommage…) entre 5 et 12 amants selon les magazines. Ce qui ne veut rien dire, car qu’est-ce qu’un amant ? Tout homme avec qui on a fait l’amour une fois au moins ? Un homme qu’on rencontre toutes les semaines ou plus ? Un homme à qui on pense régulièrement ? Un homme avec qui on accepte de dormir après l'amour ? Un homme qui rend heureuse dès qu’on le voit ? Un homme qui  appelle juste pour savoir comment je vais ? Un homme dont on se souvient des années après qu’il a une fossette au creux des reins ? Un homme qui prend un train de nuit juste pour prendre un café avec vous le matin ? Selon la réponse, le nombre varie du simple au décuple, mais de toutes façons, quand on aime on ne compte pas.





Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

françoise 11/02/2009 18:44

à Elysée: votre commentaire est assez sybillin. Connaissez-vous Ambre en vrai ou faites vousjuste allusion à ma nouvelle dans "Autres désirs..." (coup de boule) Cela dit, on risque aussi de tomber sur un Aziz mal intentionné avec le web, autant que dans la vraie vie je pense. Et masqué, qui plus est.

Elysée Kadour 10/02/2009 21:44

Avoir 500 "amis" sur myspace, c'est juste un passe-temps mais les sites communautaires, c'est juste générationnel. Exemple : Ambre (Coup de boule ?) 15 ans environ, surfe et passe son temps sur skyblog (après les cours pour joindre ses copines) et sachant qu'elle sera sollicitée , se retrouvera avec 2503 amis ou 15 - ceux de sa classe, celles et ceux qui l'ont soutenue, son crew... et peut-être éviter - j'ai dit éviter - de tomber sur un autre Aziz...  C'est juste un avis.

Françoise 21/11/2008 17:20

à Sam: il y a aussi des gens piégés sur Facebook par des com' malveillants sur les murs, certes c'est potache, c'est aussi commère et terriblement narcissique.
à Olivier: hello my friend, how are you? Tu as raison, en Australie aussi c'est très friendly et j'apprécie, mais je le préfère quand on se voit en vrai que sur écran?. A ce propos, quand la neige sera fondue, vous viendrez montrer la belle France à votre petit?
à Florent: oui, vive les réseaux comme premier contact, pupr connaître des gens qu'on n'aurait pas trouvés autrement, mais ensuite faut passer au réel, sinon...
 

Florent 20/11/2008 12:03

Françoise,j'ai "306" amis sur myspace... arf...bine étrange en effet que que de lier à ce joli mot à un chiffre dont la  longueur devrait refleter la force, l'intensité ou la beauté des liens...Alors on crée des "tops" amis pour dire "celui là est un "vrai"", ou alors pour mettre en scène "une amitié", pour dire celui là est important. On est néanmoins bien loin de l'amitiée réelle qui se joue en dehors de la toile. Même si celle ci peut être un point de départ.Le danger est dans le mot galvaudé. De là à fuir et à ne pas voir ce qu'apportent ces plateformes, je prefere lutter de l'intérieur. Je crois encore, peut etre bêtement, que c'est possible...un bisouflorent

Olivier G 20/11/2008 04:05

Jolis propos sur les "amis" en ligne. J'appelle ça le syndrome du "ma liste d'ami(e)s est plus longue que la tienne".Après les Scuds et la course aux armements, le spam et la course aux centimètres érectiles, voici venu le temps du socialnetworking et de la course aux ami(e)s...N.B. Au passage, puisque cette nouvelle mode vient des USA, précisons que le fameux concept de "friend" est assez dénaturé au Etats Unis. Là-bas, tout le monde est le "friend" de tout le monde, par politesse, par défaut, par opportunisme, par habitude (remember les 24 occurrences de "my friends" lors du second débat Obama-McCain, dans la bouche de ce dernier, le 7 octobre). Voici à propos un article rigolo sur le tic de McCain et le "my friends" en général.http://www.slate.com/id/2198660/

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture