Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 11:30

Quelle est la différence entre un Homme désirable et un « Lourd » ? Aucune. Le premier nous regarde avec des yeux qui pétillent, on trouve comme par hasard ses doigts sur la salière qu’on s’apprête à saisir et la table du restaurant est si petite que ses genoux touchent les nôtres. Tout ceci fait battre le cœur et envisager comme une chose très plausible d’ouvrir le bouton de sa chemise pour vérifier la douceur de sa peau dans l’échancrure.

Le second nous regarde avec des yeux qui pétillent, on trouve comme par hasard ses doigts sur la salière qu’on s’apprête à saisir et la table du restaurant est si petite que ses genoux touchent les nôtres. Et ça énerve prodigieusement! « Putain, ce mec, qu’il est lourd, comment vais-je m’en dépêtrer à la fin du repas ? » Conclusion : il n’existe pas des êtres par essence désirables et d’autres qui ne le sont pas. Il n’y a aucune rationalité dans le désir.

Pas si facile de se dépêtrer d’un lourd pour certaines filles qui se sentent coupables de dire « non » à des hommes qui insistent, tant elles ont intégré le fait que dire « oui », c’est être gentille (« Si vous êtes gentille, mademoiselle, vous aurez vite de la promotion) et qu’un homme qui vous désire vous fait bien de l’honneur, tant elles se sentent moches, pas terribles, bref manquent de confiance en elles.… Mais quel désagrément de dire « oui » sans désir et de se demander le lendemain pourquoi on a fait ça, beurk. Voici donc quelques façons de couper court, au sens évidemment figuré :

Directe : « Merci pour le dîner, c’était délicieux, je rentre en taxi. » Simple, mais difficile hors des grandes villes, quand il passe moins d’un taxi en maraude par heure.

Si l’homme vous raccompagne et propose de monter prendre un dernier verre.

Juriste : « Il vaut mieux pas, vous avez déjà dépassé la dose légale »

Mystique: "Un café? Passé minuit, je ne bois que de la tisane d’encens du Népal »

Si, goujat, il marmonne qu’on ne se fait pas inviter à dîner si c’est pour rien et que ras-le-bol de banquer sans résultat :

Mondaine : « Un dîner ? Mais je vaux beaucoup plus cher, mon cher. A la rigueur, si vous aviez acheté le restaurant… »

Pratique, en lui jetant 20 euros sur les genoux : « Tenez, vous n’aurez pas tout perdu »

Taquine : « C’est comme au Loto, on mise mais on ne gagne pas à tous les coups. »

S’il demande: « Pourquoi tu ne veux pas? »

Sincère : « Parce que je n’ai pas envie »

Diplomate : « Mon absence de désir n’est pas un jugement de valeur : il m’est arrivé de désirer de parfaits crétins alors que je te trouve plutôt beau, intelligent et sympathique.».

S’il insiste : « essaie, au moins, avant de dire non » :

« Tu veux dire que l’appétit vient en mangeant ? Moi, plus je mange, moins j’ai d’appétit. »

S’il vous pose d'office la main sur le volume de son désir :

Naïve: "C'est quoi cette enflure, une allergie?"

Curieuse : « C’est l'originale ou tu t’es fait greffer ? »

Exclusive : « Trop envahissante, ça fait ménage à trois »

S’il gémit : « Tu ne peux pas me laisser comme ça ! »

Joueuse : « Chiche que je peux ? »

Scientifique : « Rassure-toi, on n'a jamais recensé de cas de décès par explosion de pénis ».

Poète : « Tu n’as qu’à te la rouler, tu la fumeras dans les bois en pensant à moi. »

 

Voilà, Christiane, de quoi répondre aux importuns. Avec une réplique de plus lorsqu’il dira « Qu’est-ce qui te fait rire, tu te fous de moi ? » « Non, je pense à une copine ». Ca lui laissera un doute affreux sur l’orthodoxie de tes mœurs, et assurera ta tranquillité... en attendant ton prochain vrai désir. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

scouttoujours 20/11/2011 15:44


Plus sérieusement Fraçoise,sur ce sujet je crois qu'il y existe un grave malentendu entre les hommes et les femmes : non, la plupart des mecs ne sont pas radins, certains sont même prets à
dépenser des sommmes folles et à donner de l'argent à des filles qu'ils n'espèrent même pas consommer, uniquement pour les épater et leur montrer qu'ils sont "riches" et qu'ils s'en foutent. Tout
le problème vient du fait que lorsqu'une femme accepte une invitation à diner, elle s'engage à passer plusieurs heures avec une persionne du sexe opposé, elle lui consacre une partie de sa
journée, donc inconsciemment l'homme en déduit que l'invitée s'interesse à lui. Rien de plus logique apparemment, donc il ne faut pas s'étonner qu'il exprime une certaine déception si l'être aimé
se refuse à lui, car cela signifie pour lui qu'il a été maladoit ou qu'il s'est passé quelque chose pendant le repas qui a compromis la situation. Ca n'est donc pas du tout une question d'argent
et aucun homme intelligent n'espère achetrer une femme avec un repas. Je crois hélas que pour dissiper ce malentendu, les femmes doivent éviter d'accepter une invitation à diner en tête à tête
avec un homme qui ne les interesse pas. Proposez leur de boire un verre, ça n'engage à rien.

scouttoujours 20/11/2011 06:40


Il y a un moyen plus simple : pétez ou curez-vous le nez, peu de mecs y résistent...

Clémentine 07/03/2009 21:44

Waaa, ça me rappelle une planche de Bretécher... la fille qui raconte à une copine que la veille, après un souper avec un homme, elle a insisté pour payer sa part; mais avec des périphrases telles que le mec a fini par dire, goguenard "J'ai toujours rêvé de me faire offrir à souper par une vraie femme...".La copine demande " Et alors?". La fille répond rageusement: " Ben j'ai raqué..."

cultive ton jardin 09/12/2008 10:37

Très drôle, ça fait irrésistiblement panser à la tirade des nez de Cyrano, belle référence! Euh, il rest encore des mecs assez goujats pour penser qu'accepter un repas engage une fille à baiser à contre-coeur?

Maryse 08/12/2008 00:14

" Ca veut donc dire que vous pensez que si on est invitée, on doit remercier en nature???"Oh non! Pas du tout... mais je constate avec horreur que beaucoup d'hommes (et aussi des femmes) le pensent.  En mettant les choses au clair, en étant indépendante et autonome, on évite des malentendus...

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture