Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 18:13

Pas le temps d’avoir des idées de billet, je souque toujours en attendant l’arrivée au port. Voici donc un feuilleton : le récit de mes démêlés avec la société POWEO., que je n’ai pas réglé avec son service Clientèle, mais avec le service de presse, voie infiniment plus efficace. J’en remercie ici le responsable.

Donc, le 30 octobre, je lui envoie un mail dont voici quelques extraits :

Monsieur, bonjour,

Je suis journaliste et tiens à vous faire part des méthodes douteuses qui ont cours dans la société POWEO dont vous assurez le service de presse.

En juin dernier ma fille Lauranne a été démarchée par une envoyée de POWEO au motif de vérifier sa consommation d’énergie et de lui proposer un contrat plus écologique. Ma fille, sensible à ces arguments, a montré la facture d’EDF que lui demandait la démarcheuse, soi-disant pour étudier son cas, en réalité pour relever le numéro du point de distribution.
Lorsqu’on lui a demandé de signer le contrat, ma fille a répondu qu’elle ne pouvait pas le faire, parce qu’elle allait déménager fin  juillet. « Laissez nous un téléphone, a dit la démarcheuse, on vous recontactera. Fin juillet surprise : lorsque nous appelons EDF pour résilier l’abonnement, on nous répond que c’est déjà fait. Nous nous apercevons alors que, en possession du numéro de point de distribution, POWEO s’est substitué au contrat EDF sans nous avertir et sans
notre consentement. Nous avons averti EDF, qui nous a fourni immédiatement le moyen d’annuler le contrat POWEO frauduleux.
Mais aujourd’hui, en consultant le compte bancaire de ma fille, je m’aperçois que POWEO lui a prélevé 18,12 € le 18 juillet et 90,08 € le 25 septembre alors qu’elle n’a aucun contrat chez vous et n’habite plus le logement où elle a été démarchée depuis fin juillet. Elle n’a par ailleurs fourni aucun RIB. Mon banquier, interrogé, m’a dit qu’il était facile d’obtenir les coordonnées bancaires avec le numéro de mobile de quelqu’un et j’ai donc compris pourquoi on le lui avait demandé.
J’ai fait opposition sur le compte, mais il vous reste à nous rembourser les sommes indûment perçues plus les 14€ de frais d’opposition= 122,20 €. Si la somme n’est pas créditée d’ici le 8 novembre, je lancerai un «buzz » par l’intermédiaire de mon blog et de tous les bloggers qui viennent me lire. En quelques jours POWEO et son PDG, M. Beigbeder qui souhaitait être patron du MEDEF seront connus comme une société qui a lésé des milliers de particuliers, l’UFC « Que choisir » de Bretagne a d’ailleurs lancé un appel à témoignages auprès de victimes comme ma fille. Je n’hésiterai pas à agir aussi par voie de justice, assistée par l’UFC. Par ailleurs, mon blog étant référencé à RMC, Direct 8, France 2 et France Culture, nul doute que ce buzz aura une large audience. Bien évidemment, le Canard Enchainé sera averti également.
A l’inverse, si vous avez l’honnêteté de vous excuser de ce procédé par lettre et de nous rembourser, je ferai savoir que vous n’êtes pas responsable des agissements douteux de quelques éléments isolés. Par les temps qui courent de concurrence effrénée entre fournisseurs d’énergie, il est de votre intérêt de veiller à votre réputation, d’autant que vous vous targuez d’avoir le meilleur service clientèle !!!

Très cordialement

Le message a porté, le directeur de la com’,  m’a répondu dans les deux heures.

-----Message d'origine-----
De :
Ivan Roussin
[mailto:ivan.roussin@poweo.com]
Envoyé : jeudi 30 octobre 2008 20:43
Objet : Re: drôles de méthodes

Bonjour Madame,

J'ai bien reçu votre mail et vous re
mercie de m'avoir signale un dysfonctionnement particulièrement grave.
Je suis actuellement en vacances et ai demande aux équipes de POWEO de voir ce qui s'est passe grâce aux éléments que vous avez envoyés.
Je vous tiens au courant de l'évolution du dossier. Merci encore.

Cordialement.

Ivan Roussin

Directeur de la communication
Poweo

 

 

Huit jours après, nous avons été crédités des 14€ de frais bancaires,  le reste de la somme n’ayant pas pu être payé en raison d’un … problème informatique. :) Un mail à M. Roussin a réglé le problème informatique en un clin d’œil, puisque nous avons été remboursés deux jours plus tard. Je le remercie encore au passage de son efficacité.

Je raconte la mésaventure lors d’un dîner. Quelques jours plus tard l’une des convives m’envoit ce témoignage d’un agent EDF, dont voici l’essentiel :

J'ai été contacté par une personne qui s'est annoncé comme l'EDF me précisant que dans le cadre de baisse du prix de l'énergie il souhaitait étudier avec moi une proposition et il fallait que je tienne à la disposition du commercial une facture EDF pour permettre mon identification. A ma question : si vous êtes bien l'EDF pourquoi avez vous besoin d'une facture puisque vous avez accès à mon contrat sur l'ordinateur ? Réponse : c'est pour faciliter la démarche.
Nous l'avons reçu avec mon mari, et avons sagement écouté son baratin, à ma première question : êtes vous bien l'EDF , réponse : oui bien sur madame nous sommes mandatés par eux et partenaires pour offrir à nos clients le meilleur prix de l'énergie, donnez moi votre facture.
 
Alors il prend son contrat et me donne la doc, à ma grande surprise je m'aperçois que c'est POWEO et non EDF.
 
Mon mari demande comment ils peuvent pratiquer 10 % de moins, réponse : les gens d’EDF bénéficient de trop d'argent, ce sont les abonnés qui payent les vacances à leurs enfants, ils sont surpayés, c'est pour çà que vous vous êtes surtaxés et en plus ils ont l'électricité gratuite, et voilà comment en supprimant ces avantages on pratique des tarifs plus compétitifs.

 

Alors là il était bien tombé, avec nous militants syndicaux ! On lui a confirmé que cela nous plaisait de payer pour les enfants d’EDF et que c'est grâce à des combats que les salariés EDF avaient des avantages sociaux.

 

J'ai refusé de continuer je lui ai dit que j'allais informer EDF de leur approche,

Alors là colère noire, il s'est levé d'un bond m'a dit qu'il n'était pas à ma disposition et que j'allais regretté de ne pas signer son contrat.  
Je lui ai dit poliment de se casser et il a dégagé très en colère.
 
Alors si mon témoignage peut servir contre ces pratiques illicites et usurpation d'identité menaces sur les ménages…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans CHANGER
commenter cet article

commentaires

JESSICA 21/05/2010 20:53



BONJOUR J'AI ACTUELLEMENT UN GROS SOUCI JE SUIS CHEZ POWEO MAIS POUR RESILIER RIEN A FAIRE ET EN PLUS CELA FAIT PLUS DE 3 MOIS QU'ILS NE ME PRELEVENT PLUS! QUELQU'UN AURAIT-IL LE NUMERO NATIONAL
D'EMETTEUR DE POWEO POUR QUE JE PUISSE FAIRE OPPOSITION A CES ESCROCS CAR MA BANQUE ME CONFIRME QUE SI JE NE LUI TROUVE PAS CE FAMEUX NUMERO IL NE PEUVNT RIEN FAIRE ET QUE SI LE PRELEVEMENT SE
PRESENTE ILS L'ACCEPTERONT?!!!! MERCI DE M'AIDER DANS LE MERSURE DU POSSIBLE!



pierrafette 03/05/2010 07:46



au moins on se dépatouille moins longtemps avec le service "vache à lait"... je ne suis pas sure que de mon côté ça marche, mais je vais y aller au culot


Merci de votre témoignage


 



Françoise 27/03/2010 11:17


à jcd23: comment, ils continuent? Mais faut le clamer partout! Je vais en reparler dans un billet. Merci pour l'info.


jcd23 25/03/2010 08:31


Bonjour,
Hier 24 Mars 2010, un démarceur s'est présenté à mon domicile en Vendée au prétexte de "vérifier ma consommation électrique".
Comme je lui demandais s'il était agent EDF, il me répondit qu'il travaillait avec EDF. Devant mon insistance à savoir qui il représentait, il finit par bafouiller POWEO.
Je lui fis remarquer que je ne voulais pas changer de fournisseur et je lui demandai fermement de quitter les lieux.
Il continuait à réciter son laius et je fus  obligé de le repousser du seuil de la porte d'entrée pour pouvoir la refermer.
Devant ce geste, il me traita de "GROS CON" et s'en alla  en proférant des menaces et en exécutant des gestes déplacés dans ma direction et à mon intention.
Cette attitude est scandaleuse et n'est pas de nature à m'inciter à souscrire avec cette Société.


françoise 31/10/2009 23:54


à sarah: effectivement, les banques sont très négligentes. Mon mari vient de se faire débiter un chèque qu'il avait envoyé pour régler des charges d'appartement. ce chèque a été subtilisé,
falsifié, et sa banque l'a débité sans vérifier l'ordre. Or, sur la photocopie, on voit clairement que l'ordre a été grossièrement falsifié. Moralité: refuser les prélèvements automatiques, ne plus
envoyer de chèques et payer en liquide? Mais hélas, le paiement en liquide est interdit à partir d'une certaine somme! Solution: réembaucher des agents bancaires pour vérifier la régularité des
chèques et des prélèvements. Et enattendant, pour nous, éplcher les relevés bancaires. Pfff...


Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture