Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 13:49

« Passée boire un verre chez Nicolas, avant même de m’embrasser il m’a demandé des nouvelles de Matteo, je suis sûre qu’il en a eu envie, moins sûre que ça aurait marché, encore que… Nicolas prétend que c’est une expérience indispensable pour enrichir notre sexualité limitée d’hétéros, il a des théories intéressantes sur les hétéros et les homos, qu’il appelle d’ailleurs systématiquement pédés en me priant de faire de même, il trouve qu’homo et surtout gay, c’est comme dire malvoyant pour aveugle ou senior pour vieux, un avatar du politiquement correct. Pour Nicolas, donc, le couple pédé est fondamentalement égalitaire alors que le couple hétéro repose sur l’inégalité : « Question de force physique. Même si l’homme civilisé viole moins, il continue à raisonner en termes de pouvoir, il conquiert les femmes, il ne les séduit pas.  Entre pédés, la force physique est équivalente, on fonctionne donc sur la séduction. Les femmes se plaignent que les plus beaux mecs sont pédés, c’est l’inverse, c’est parce qu’ils sont pédés et savent prendre soin d’eux qu’ils restent beaux. » ( Ce qui trouble Lola »)

Pour écrire ce livre, j’avais écumé les bars du Marais en compagnie d’un pote pd qui me servait, si j’ose dire, d’introduction. Très vite, je me suis sentie à l’aise même quand j’étais la seule fille. A l’aise et fascinée. Dans tous les bars du monde il peut y avoir des rencontres, mais ce n’est que dans les bars de garçons que j’ai senti à ce point circuler l’énergie du désir. Sans un geste obscène, sans un mot, rien que par des regards et des corps qui savent exprimer tout à la fois le désir et l’envie d’être désiré,  la soumission et la dominance, la force et la douceur.  Selon Aristophane (« le Banquet » de Platon) à l’origine, les humains étaient doubles - mâle/femelle ou mâle/mâle- puis Zeus les punit de leur orgueil en les coupant en deux. Depuis,  nous ne serions que la moitié d'un être humain, cherchant sans cesse notre complément, de l'autre sexe ou du même sexe que nous. De ce mythe est né celui de l’homme ou de la femme de notre vie, censés apporter la complétude, la plénitude. 

Et si  l’être parfait était celui qui arrivait à trouver cette moitié en lui, en sachant exprimer simultanément sa part masculine et sa part féminine ? Dans ce cas, je dirais que d’une certaine façon les pd ont vaincu la malédiction de Zeus et sont des êtres complets. (ça ne va pas plaire à tout le monde... J ) C’est peut-être pour cela qu’alors que les magazines féminins m’ennuient avec leurs éternels « conseils pratiques» et « 101 trucs malins pour être belle et sexy… » et que les magazines pour hommes me hérissent avec leur portfolio de nanas à quatre pattes, vulve rasée, et leurs pubs de montres faites pour attraper les femmes plus que pour donner l’heure, je lis périodiquement PREF dont j’ai déjà parlé ici http://fsimpere.over-blog.com/article-4073653.html

où on parle aussi bien de la réforme de l’
audiovisuel, de la sexualité des prêtres, de design, de cuisine, de la chanteuse Camille, d’un autodidacte des films porno, de la place des célibataires dans la société, de ce qui se passe dans les capitales européennes ou de la beauté des hommes avec des photos d'hommes entiers et non réduits à leur seule génitalité, comme celle du photographe Lars Stephan www.larsstephan.com dont les autoportraits qu’il m’a autorisée à publier ici illustrent parfaitement ce que j’appelle « le regard du pd », dualité masculine/féminine où les deux genres ne s’opposent ni ne se confondent, mais sont doublement et totalement présents. Dualité troublante… L'androgynie, chez les Grecs, était la perfection.

 

 

Photos Lars Stephan, avec son aimable autorisation: www.larsstephan.com 

 

AUJOURD’HUI 9 FEVRIER, JULIEN COUPAT EN EST A SON 87è JOUR DE DETENTION SANS PREUVE. ENVOYONS LUI DES CENTAINES DE CARTES POSTALES A LA PRISON DE LA SANTE.

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

scouttoujours 20/11/2011 20:54


Vous n'avez pas compris le sens de ma phrase : j'ai dit "pas toujours égalitaires", je n'ai jamais dit qu'elles ne l'étaient jamais.


Oui, beaucoup d'hommes prennent plaisir à être pris par leur femme mais pas tous. D'autre part toutes les femmes n'acceptent pas de prendre l'homme. Je crois qu'on ne peut rien généraliser pour
le moment.

Françoise 20/11/2011 19:50


à scouttoujours: vous faites erreur, il n'y a pas chez les pédés un qui prend et l'autre qui est pris, ça c'est une idée d'hétéro qui croit qu'il faut un "qui fait l'homme " et un "qui fait la
femme" dans un couple. Tous les pédés que je connais switchent leurs rôles, c'est-à-dire qu'ils peuvent être pénétrés ou pénétrants, selon leurs désirs du moment. Pour tout vous dire, cela se
passe aussi chez les hétéros, je connais de plus en plus d'hommes qui souhaitent être pénétrés, "pris" (bien que je n'aime pas le terme prendre) et qui y trouvent un grand plaisir, tout comme j'y
prends un grand plaisir. Les rôles en amour ne sont pas aussi définis que vous le dites, heureusement, sinon ce serait très monotone! Quant à dire pédé, définitivement je préfère ce mot à "gay".
je dis aussi "homo", qui convient aussi aux lesbiennes.

scouttoujours 20/11/2011 16:57


Attention Françoise qu'en vous laissant imposer votre vocabulaire par votre homme vous n'entriez pas en contradiction avec vous même. Si vous voulez dire gay, dites gay, moi je trouve ça plus
délirant. Plus sérieusement je ne crois pas que les relations gays soient toutes égalitaires puisqu'il y en a un qui prend et l'autre qui est pris.Par contre, les grecs étaient presque tous
bisexuels, ce qui ne les a pas empêché de construire la plus grande civilisation de tous les temps, de la à y voir une relation de cause à effet...

S@m 18/02/2009 01:18

Donc, pour peu que je vous comprenne bien, si vous, femme, pouvez être pédéraste, moi, homme, homme qui se fait constamment remarquer son manque de virilité, je suis lesbienne.Il risque d'être beau le prochain repas de famille : "Pôpa, Môman - d'un grosse voix virile, c'est tout ce que je sais imiter de la virilité - je suis gay, mais il y a peu chance que je sois homosexuel bien que je sois lesbienne." 1) Infarctus, j'hérite. 2) Pas d'infarctus, je suis déshérité. 3) Ils sont mort de rire et la question de l'héritage n'est toujours pas réglée. Et pour couronner le tout, s'ils me demandent de qui je tiens çà, je leur répond - ils sont catholique très pratiquant : "Le Simpère, pédé comme un foc et bien plus que je ne suis ... que je ne suis ..." - c'est quoi l'équivalent de "pédé comme un foc" au féminin ?!? Oui, juste histoire d'être sûr de bien enfoncer le clou au prochain repas de famille ?

S@m 17/02/2009 15:09

Je suppose que je dois recontextualiser votre réponse dans votre réponse à Tant-Bourin.__________________________________________________________________à TB: figure toi qu'en m'entendant parler du regard que je porte sur les hommes, un de mes éditeurs m'a dit un jour "en fait, tu es un pédé". Merci pour ta chanson, en voici une autre que je trouve assez troublante: http://www.musicme.com/Philippe-Katerine/titres/Le-Manteau-De-Fourrure-t438472.html

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture