Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 07:58

"La politique de l’oxymore » (éd. La Découverte) c'est le titre ô combien littéraire- "cette obscure clarté qui tombe des étoiles", mon oxymore préféré- le titre donc  d’un petit bouquin dont je vous recommande la lecture, écrit par un philosophe. Ce n’est pas la joie, puisque, en gros, il affirme que nous sommes foutus si nous ne nous décidons pas à changer de logiciel de pensée- ce que je répète ici sans me lasser- mais rappelle que l’être humain a le plus grand mal à le faire pour moult raisons. 

Première raison, résumée brillamment par mon directeur d’agence bancaire : « Les décisions prises contre la crise émanent des décideurs à l’origine de cette crise, qu’ils soient politiques ou financiers. Il ne faut pas oublier que celle-ci, avant de leur faire perdre de l’argent, leur en a fait gagner tellement que même avec les pertes actuelles, ils restent gagnants. Pourquoi voudriez-vous qu’ils changent un logiciel qui leur est bénéfique ? Ils vont calmer les esprits avec un peu d’argent et repartir dans la même direction.» Absence de changement par intérêt personnel, pas moral mais logique.

Deuxième raison, fréquente : l’absence de changement par peur de la nouveauté et/ou  du risque. C’est le cas de ceux qui restent dans un couple ou un boulot qui ne leur conviennent plus, au motif qu’on sait ce qu’on perd, mais qu’on ne sait pas si on va gagner. La merde dont le goût est familier, on finit par s’y habituer... jusqu'au jour où elle rend malade. 

Troisième raison, irrationnelle : le refus de la réalité, de la nécessité absolue de changer de logiciel, parce qu’on ne VEUT pas y croire. Exemple : tout le monde se SAIT mortel, personne n’arrive à s’imaginer mort. Tout le monde SAIT que la planète ne PEUT pas supporter qu'on continue à l’exploiter sans mesure, mais personne ne veut vraiment y croire, car imaginer la fin du monde et de l’humanité est insoutenable. 

Alors, les cyniques qui ont intérêt à ce que ça continue pour les deux ou trois décennies qui leur restent à vivre (les puissants sont rarement très juvéniles) ont inventé la politique de l’oxymore : ils associent des concepts incompatibles  qui donnent l’illusion qu’ils agissent, et font croire  à ceux qui ont peur de changer ou qui ne veulent pas admettre la nécessité de changer qu’on va pouvoir, au bord du gouffre, faire un grand pas en avant sans tomber, comme dans les dessins animés où Donald pédale dans le vide …

MORALISER LE CAPITALISME: impossible puisque ce système, basé sur l’appropriation par quelques-uns de toutes les richesses du monde au détriment de la majorité des gens, basé donc sur l'injustice et l'exploitation est, par essence, immoral.

DEVELOPPEMENT DURABLE : une croissance continue sur une planète limitée aux ressources épuisables est évidemment impossible. Pour que tous les terriens puissent accéder à un confort convenable, il faut que les plus favorisés modifient leur mode de vie en consommant et polluant moins. Y a de la marge, vu les gaspillages!

NUCLEAIRE ECOLOGIQUE : une énergie qui produit des déchets toxiques indestructibles qu’on ne sait pas où mettre excepté sous le bitume des cours d’école et des routes (excellent documentaire récent sur le sujet à FR3) n’est pas écologique puisqu’elle oblitère le destin des générations futures. Le fait qu’elle ne produise pas de CO2 ne suffit pas à la rendre inoffensive, sans même parler de son éventuelle utilisation militaire.

GUERRE PROPRE : sans commentaire.

FLEXIBILITE PROFESSIONNELLE SECURISEE : l’emploi est stable et sûr, ou flexible et précaire, ceci sans jugement de valeur sur ce qui est souhaitable pour mieux vivre. Mais en aucun cas il ne peut être flexible et sûr !  Perso, je pense que la sécurité est mieux assurée avec plusieurs employeurs qu'un seul, toujours le principe écologique de la diversité, qui évite la dépendance.

La politique de l’oxymore se nourrit de contradictions : prétendre revaloriser le travail mais refuser la moindre augmentation des salaires. Prôner l’effort et le mérite mais favoriser fiscalement les revenus des capitaux et l’héritage qui n’exigent pas d’efforts démesurés pour les gagner. Limiter la vitesse pour les conducteurs, mais ne pas brider les moteurs des automobiles. Faire de la publicité pour une barre riche en sucres et en graisses et écrire en dessous « pour votre santé, manger moins gras et moins sucré ». Multiplier les
informations alarmistes et les faits-divers en boucle puis exhorter les gens à «mieux gérer leur stress ». Prôner le goût du risque mais mener une politique obsessionnellement sécuritaire. Parler de simplification administrative et pondre une nouvelle loi et dix décrets par jour. Considérer que les services publics ne servent pas à grand-chose et déplorer que leurs grèves bloquent le pays. Vouloir la libre circulation des marchandises et des capitaux mais fermer les frontières à la libre circulation des humains.

Ca rend fou, non ? Effectivement, oxymore signifie étymologiquement « folie aigue », dit l’auteur du livre. Une folie qui préfère s’enivrer de contradictions plutôt qu’accepter que son logiciel de pensée soit périmé. Pourtant, comme dit le proverbe, « se cacher la tête dans le sable n’a jamais empêché l’autruche de se faire botter le cul. »  


Je sais, c'est un émeu, pas une autruche. Et alors?


 

AUJOURD’HUI 3 MARS, 109è JOUR DE DETENTION POUR JULIEN COUPAT, n°d’écrou 290173, A LA PRISON DE LA SANTE, TOUJOURS SANS AUCUNE PREUVE QU’IL AIT COMMIS LE MOINDRE FAIT DELICTUEUX. SI ON DEMANDAIT A AMNESTY INTERNATIONAL DE L’ADOPTER COMME PRISONNIER D’OPINION ?  LA HONTE POUR LA PATRIE DES DROITS DE L’HOMME! J

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

§ 14/03/2009 09:28

Pour quelques éclairages complémentaires sur le cas du "développement durable" et son rapport à la "gouvernance", voir :http://yannickrumpala.wordpress.com/2008/11/16/le-gouvernement-du-changement-total/et http://yannickrumpala.wordpress.com/2008/11/30/le-%c2%ab-developpement-durable-%c2%bb-appelle-t-il-davantage-de-democratie/

antoine 10/03/2009 22:46

chère Françoise, mon 1er degré se voulait taquinerie...veuille excuser cette ratiocination.Et si faire l'amour n'était que la seule façon de jouer mutuellement d'un instrument merveilleux ? Avec tes "fidélités plurielles",chère Françoise, tu serais alors l'homme (pardon la femme) orchestre. Je m'essaierais à la composition de cette musique. Pour être joué ?

Lung Ta 07/03/2009 12:02

Reposté sur Inventerrehttp://inventerre.canalblog.com/archives/2009/03/07/12856760.htmlMerci Françoise

françoise 07/03/2009 00:36

à antoine: tu adores le premier degré! Le "en raison de la crise" voulait dire  "pour réagir à la crise", mais bien évidemment le joyeux et gratuit existait auparavant, heureusement. Yves Cochet m'a dit "faire l'amour et jouer d'un instrument sont deux activités agréables et à empreinte écologique faible". Quant à l'argent, j'adore cette formule: "L'argent, c'est comme l'eau, il en faut pour vivre, mais s'il y en a trop cela pourrit jusqu'aux racines.à Philippe: autre avantage, se reposer éternellement sans être traité de fainéant...

Philippe 06/03/2009 18:15

Quel intérêt d'arriver à s'imaginer mort ? Cela ne doit pas être si mal que cela de l'autre côté, puisque personne ne revient jamais, aucun réfugié qui refasse le mur dans l'autre sens. Je n'ai jamais cherché à m'imaginer mort. La seule chose dont je suis à peu près certain, c'est de ne plus recevoir de rappels de cotisations de l'URSSAF, et déjà ça, pour un travailleur indépendant, c'est un vrai bonheur.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture