Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 03:15

Il y a peu, on était traité de ringard ou d’aigri si on osait dire que l’argent fou allait entraîner des catastrophes économiques et sociales.  On passait pour envieux si on fustigeait les parachutes dorés ou insinuait qu’il faudrait instituer un Salaire Maximum Acceptable comme il y a le SMIC en bas de l’échelle. On se faisait traiter de radin si on éteignait l’ordinateur après usage ou si on fermait le robinet pendant le brossage des dents.  On vous jugeait carrément triste de manger végétarien ou bio, ou pire « végétarien/bio ».  La Logan était regardée avec condescendance par le conducteur fringant du 4x4 citadin : « Bien sûr, ça roule, mais c’est rustique, limite primitif, ça fait un peu voiture soviétique, quoâ ? Et puis surtout, surtout, on avait raté sa vie si on n’avait pas de Rolex à 50 ans.

Aujourd’hui, les faiseurs de tendances, dits « trenders » outre-Manche, reprennent en chœur les discours qu’ils méprisaient l’an dernier. Il devient du dernier chic de faire d’émouvants discours sur l’argent qui doit être « un moyen et non  une fin », « mieux partagé pour le bien-être de tous », même que le G20, Gordon Brown en tête ( alors que la City de Londres est un des plus grands paradis fiscaux) va entonner le chant de la moralisation du capitalisme, même que NS a averti qu’il allait demander l’éradication des paradis fiscaux. Oui, l’éradication, comme on éradique le Chikungunya ou la variole. L’argent qui le faisait rêver lors de son intronisation est devenu une maladie. .. Très tendance aussi, l’abandon par les dirigeants- un peu contraints et forcés, il est vrai - de leurs primes et stocks-options.

Les accros aux technologies nouvelles exhibent désormais une télécommande qui coupe le courant dès qu’ils sortent d’une pièce et un détecteur de propreté qui arrête le robinet quand leurs mains sont rincées. Les actrices mangent bio, s’habillent bio, font des bébés bio qu’elles font habiter dans des maisons aux tommettes de véritable terre cuite, poutres teintées à la lasure naturelle à base de pigments végétaux et chauffage par panneaux solaires.  Et chacun de s’extasier sur la Logan ou la Nano « Après tout, l’essentiel, c’est que ça roule d’un point à un autre, non ? » tandis que des milliardaires consultent ostensiblement l’heure à leur montre à 30 €, quand ils ne se contentent pas de l’emprunter à leur voisin : « Pourriez-vous me prêter l’heure ? » moyen infaillible de recréer du « lien social » Ah oui, j’oubliais : après deux décennies de « moi d’abord »  d’individualisme et de développement personnel, ce sont aujourd’hui la solidarité et le lien social qui sont « tendance. »

Alors moi qui depuis trente ans défend et applique les valeurs susdites en passant pour utopiste ou ringarde, me voici à présent furieusement tendance sans l’avoir cherché, quel pied ! A cet état de jubilation ricanante se greffe un sourire de Sphinx : même s’il est évident que ces revirements sont de pure circonstance comme le prouve le décret sur les rémunérations des dirigeants, d’une portée limitée dans son application et limitée dans le temps (après 2010, ça repart, et on se gave, les copains !) il n’est pas anodin que les discours des écologistes et altermondialistes soient aujourd’hui récupérés par les politiques et les people. Car, comme l’a très bien montré Hervé Kempf dans son livre « Comment les riches détruisent la planète », les classes moyennes, majoritaires en Occident, calquent leur mode de pensée et de vie sur les riches et les puissants. Elles rêvent plus de leur ressembler que de ressembler à des traîne savates chevelus dévorant des topinambours bio. Mais quand les topinambours sont servis Fouquet’s à des PDG, ils ont tout de suite la saveur du pouvoir, et plaisent.  Dès qu’un ministre pédale, le vélo devient modeux, alors qu’il était vaguement gauchisant quand seuls l’utilisaient les gens convaincus depuis longtemps que c’est le mode de transport le moins polluant, bon pour la santé, le moral et le porte-monnaie.

Bref, même si l’on peut douter de la sincérité des fraîchement convertis, le fait que des discours autrefois marginaux fassent aujourd’hui la Une, y compris des journaux les plus réacs, va permettre aux snobs et aux timorés de se les approprier.  Les révolutions ont besoin d’une avant-garde. Autrefois elle était bourgeoise et/ou intellectuelle, aujourd’hui elle est politique et people, chaque société a les leaders qu’elle mérite (ça me fait penser que nos intellos et philosophes de salon sont bigrement muets sur la crise économique et les enjeux écologiques)

Ensuite, bien sûr, il faudra se garder de la récupération par le marché et la publicité, qui fait que déjà les vêtements ou cosmétiques étiquetés « bio » affichent des prix pharaoniques, et construire une société où le travail devra être utile avant d’être rentable et servira à gagner et non perdre sa vie. Où l’on se souviendra aussi qu’il n’est pas une « charge » pour l’entreprise, mais le moteur de sa richesse. Ca va sans dire, mais ça va encore mieux en le disant.

 

 QUE CECI NE NOUS FASSE PAS OUBLIER QUE AUJOURD’HUI 1er AVRIL, JULIEN COUPAT, N°D’ECROU 290173, EST DETENU DEPUIS 138 JOURS, TOUJOURS SANS RAISON. PENSER A LUI ECRIRE POUR LE SOUTENIR.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans CHANGER
commenter cet article

commentaires

seignez denis 06/04/2009 17:57

Bien sûr qu'il faut être optimiste Françoise ! La prospérité ne peut pas s'installer sur un lit de corruption et de criminalité .Pour que la prospérité s'installe il faut d'abord purger  le système et c'est justement ce qui est en train de se produire. Reste à savoir combien de temps cela va prendre pour un nettoyage de printemps  complet !

antoine 03/04/2009 22:02

Chère Francoise,Au fond, je les envie, tous ceux qui pensent que le bonheur, c'est une Rollex, une Porsche ou un chateau. Il suffit d'acheter ! A crédit avec l'argent des autres. C'est simple.Parceque moi, ce dont je rêve, parfois, ne s'achète pas avec du fric.Savoir nager,Savoir jouer du piano,Faire sourire un bébé,Séduire celle que je veux séduire (le fric ne sert à rien pour elle)... et tant de choses gratuites mais difficiles.Je sais , je suis ambitieux !J'en oubliais une : lire ton blog, Françoise. C'est si bon et c'est sans fric. Merci.PS J'espère que cette pub pour ton blog sera épargnée par le modérateur...

reynald 03/04/2009 16:51

Chère Françoise,                        je crois aussi que les riches sont bien à plaindre d'avoir besoin de gadgets pour se sentir heureux, enfin pas de gros mots, disons se distraire un peu de leurs lourdes inquiétudes.Je trouve que nous devrions être solidaire, et puisque le problème c'est leur fortune, nous devrions penser à les soulager de leur problème..........Je n'arrive pas à associer "Naïf" et Sarkozy (ni avec aucun de sa clique). A la limite "égaré" pour n'avoir pas à dire "cupide".Pour Daniel, c'est vrai qu'il y a eu 50% de couillons pour voter pour lui  (déduction faite des 3% de Français qui ont objectivement bénéficié de sa politique).AmitiésReynald.

Benjamin L 03/04/2009 14:56

J'pourrais faire une explication complète moi-même, mais Wikipédia fait ça mieux que moi. :)http://fr.wikipedia.org/wiki/Geek

Daniel 03/04/2009 12:30

"chaque société a les leaders qu’elle mérite..."Aïe ! ça fait peur !

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture