Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 17:16

 

Désir : Tendance consciente et suscitée par quelqu’un aux plaisirs sexuels.

Amour : inclination envers une personne, le plus souvent à caractère passionnel, fondée sur l’instinct sexuel mais entraînant des comportements variés.

Orgasme : anciennement "irritation, hystérie". Auj : point culminant du plaisir sexuel.

Intime : Qui lie étroitement, par ce qu’il y a de plus profond.

Bigre, ça a l’air bien l’intimité si on en croit le dictionnaire ! Comment se fait-il qu’on en parle dix fois moins que de l’orgasme, de l’amour ou du désir ? Parce que c’est intime, sans doute, et indicible…

« Je suis intime avec Matteo, c’est le terme le plus juste. Amie, bien sûr, amante parfois, amour toujours. Impossible d’étiqueter ce que nous sommes l’un pour l’autre, c’est un lien subtil et qui n’a pas cherché à l’être. L’intimité  est venue sans que nous ayons voulu tout savoir l’un de l’autre, au contraire,  il y a entre nous une discrétion rare,  peu de mots, les sentiments affleurent par accident,  comme une vague mourante, parfois, laisse apparaître un caillou que nul ne soupçonnait. Je le découvre, mais je me découvre aussi… Peu à peu se construit le paysage de nos affinités et il nous faudra sans doute longtemps pour que l’image apparaisse dans sa totalité, si elle apparaît un jour. J’aime cette incertitude, ce plaisir de laisser la vie construire sans lui imposer de plans. Sans fébrilité et sans angoisses. » (Ce qui trouble Lola)

Bonheur d'exprimer les choses comme on les ressent : chuchoter « j’ai envie de toi » sans se formaliser si ce désir n’est pas partagé. Pouvoir dire « je ne reste pas ce soir » sans que l'autre se sente rejeté ou mal aimé.  L’appeler,  ne pas l’appeler, l’enlacer, l’embrasser, le vanner, le complimenter, se confier ou se taire, bref pouvoir être ce qu’on est sans craindre les conséquences de sa spontanéité. L’intimité débarrasse l’amour et le sexe des enjeux qui les parasitent si souvent. Elle donne la certitude de n’être pas en danger, que la personne intime vous aime assez pour ne jamais vouloir vous faire du mal. C’est rare. Même des gens qui s’aiment se blessent sans le vouloir, en le voulant parfois. On peut surmonter les blessures mais souvent l’intimité n’y survit pas.

« J’ai curieusement une confiance absolue en Matteo, je dis curieusement car c’est rare chez moi. Depuis Guido et quelques autres, j’ai toujours l’œil vers la sortie et un doigt sur la gâchette. »  

L’intimité s'épanouit mieux dans la durée, mais son regard infrarouge se joue du temps. Elle débusque derrière les modifications du corps et les strates des années ce qui a charmé et pourquoi. Elle se souvient des petits déjeuners, des fous-rires et des discussions. Elle s’intéresse aux mille petits faits et gestes qui transforment un inconnu en intime. Un petit-déjeuner, un massage, une soirée passée à reconstruire le monde, une façon de remuer la salade ou de se savonner sous la douche comptent autant pour l’intimité qu’un orgasme partagé.


Sans oublier le jeu, indispensable. L’intimité cultive les rituels idiots et les « private jokes » que ne comprennent que les gens concernés.  Aussi insaisissable et indéfinissable que le désir, elle est un royaume de connivences qui n’ont pas besoin de se dire, d’acceptation des fragilités de l’autre, d’humour devant ce qui d’ordinaire agace, de jubilation d’être totalement en confiance. L’intimité permet de lâcher prise, sans rapports de force ni angoisses. Autant dire qu’elle vit mal avec la passion, capable d’exiger, de marchander, de tuer parfois.


 


 

 

 


JULIEN COUPAT, N°D’ECROU 290173 PRISON DE LA SANTE, 42 RUE DE LA SANTE, 75014 PARIS EST DETENU DEPUIS LE 15 NOVEMBRE 2008, SUR UNE ACCUSATION DE TERRORISME SANS AUCUNE PREUVE. LA SEMAINE PROCHAINE, IL EST IMPORTANT D’ETRE TRES NOMBREUX A ECRIRE POUR DEMANDER SA REMISE EN LIBERTE, TOUT A FAIT COMPATIBLE AVEC LA POURSUITE DE L’ENQUETE.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

françoise 03/08/2009 16:24

à Christelle: merci de ce gentil message, j'espère que mon dernier livre- et le ou les suivants- vous apporterot aussi du plaisir et des émotions.

Christelle Bouley 01/08/2009 12:28

Bonjour,Cela fait longtemps que je lis votre blog. J'ai lu tous vos livres à l'exception du dernier. Je voulais vous remercier pour tout ce que vous donnez, vos idées en matière d'érotisme qui me touchent beaucoup, d'autant plus que je les trouve authentiques, courageuses.J'ai mis longtemps à écrire, car je voulais faire un commentaire général qui ne repose sur aucun article en particulier, mais sur votre oeuvre, votre blog. J'ai donc répondu à un écrit qui m'a plu autant que beaucoup d'autres.Mon livre préféré de vous, c'est "Les Latitudes amoureuses". Je l'ai trouvé très sensuel, touchant, beau, mais tous présentent des qualités indéniables.Vous parlez d'intimité avec tant de facilité, d'amour, sans que ce soit vulgaire et cela est finalement très rare. On se sent plus fort après vous avoir lu, plus courageux pour oser s'affirmer dans nos désirs et nos plaisirs, moins coupables d'attenter à cette prétendue morale.J'aurais aimé être des vôtres le 7 août, mais j'habite trop loin...Merci

Benjamin+L 14/05/2009 06:42

Merci Lulutine ; c'est en effet ce que Françoise m'a suggéré par courriel.C'est juste qu'en matière de bouquin, comme pour beaucoup d'autre choses, je préfère faire tourner les petits magasins que ces gros machins bien dépersonnalisés.Mais puisqu'il faut en passer par là… Et bien soit, je vais acheter sur Amazon. :)Merci à toi.

LuLutine 14/05/2009 01:06

Je ne sais pas si Benjamin verra ce message mais au cas où : il semble que le livre soit dispo sur amazon, aussi bien en neuf qu'en occasion. J'ai plusieurs fois commandé chez eux (dont "Aimer plusieurs hommes") et je n'ai jamais eu de problème. Il faut juste s'assurer que le vendeur a une bonne évaluation.

Benjamin L 13/05/2009 17:20

Cela fait un moment que je n'avais pas laissé de commentaire par ici, mais voilà Françoise, j'ai un petit soucis que tu peux m'aider à résoudre…Depuis quelques temps, avec ma mie, nous nous faisons des lectures réciproques. Voilà un moment que j'ai fini le dernier bouquin qui nous intéressait tous les deux, et j'ai eu envie de passer à « Ce qui trouble Lola » (Lolita est son second prénom à elle). Seulement, mon libraire a passé commande et il semble que le stock soit épuisé.Si c'est possible, comment et où pourrais-je me le procurer malgré tout ?Et puis… Comme son anniversaire approche, j'ai une petite demande en plus à te faire… Si cela ne te dérange pas, est-ce qu'il serait possible d'en avoir un exemplaire dédicacé ?Merci d'avance pour ta réponse (éventullement par courriel : j'ai donné mon adresse),Benjamin.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture