Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 15:00

Lucy Vincent, biologiste de l’amour, dissèque nos sentiments à l’aune des hormones et des neurotransmetteurs. Cette britannique a de l’humour, c’est presque un pléonasme… ce qui ne l’empêche pas d’être une scientifique rigoureuse.  L’amusant est que par la voie de la neurobiologie, elle arrive au même constat que moi par l’empirisme et l’observation sociopolitique : « La passion amoureuse n’est pas l’amour ». C’est pourquoi Lucy Vincent déconseille la séparation aux couples qui se disent après en moyenne trois ans : « Bouh… c’est plus comme avant », car  ils répéteront inlassablement ce cycle s’ils n’admettent pas qu’ils sont biologiquement programmés pour que la passion s’éteigne après ce délai et évolue vers un projet de vie.

A l’époque préhistorique, explique la chercheuse, on s’occupait du petit d’homme pendant  quelques années, puis il se débrouillait seul s’il avait survécu. De ce fait, le couple n’était pas destiné à durer longtemps. Aujourd’hui où nous avons pour ambition de mener nos enfants jusqu’à l’âge adulte avec de belles études, c’est-à-dire au bas mot 25 ans, le couple doit durer longtemps pour assumer cette tâche… mais la passion hormonale a toujours une date de péremption d’environ trois ans.  Il faut donc faire avec ce décalage entre les hormones et la durée de l’éducation d’un enfant.

« Alors, interroge le journaliste déconfit, le couple, c’est la fin de la passion ? – Pas du tout, sourit Lucy Vincent, il y a moult occasions de vivre des passions amoureuses… à condition de les mettre à leur vraie place et de ne pas les confondre avec l’amour. »


Bingo !  Que voilà un prologue approprié pour annoncer la sortie de mon « Guide des amours plurielles pour une écologie amoureuse » chez POCKET.  Amours plurielles rebaptisées Lutinage, pour des raisons expliquées dans le livre.


Comme son nom l’indique, ce livre n’est pas un mode d’emploi, mais un guide, que chacun peut adapter à son propre vécu, avec :

De « Ailleurs » à « Sexe », un glossaire sur la théorie amoureuse du Lutinage, suivi, pour chaque entrée, des questions qui m’ont été posées ou que je me suis posées à une époque où nul ne pouvait me conseiller. 

Un « guide de savoir-vivre des Lutins », à partir de situations concrètes authentiques, pour mieux faire face aux événements inédits que traversent les Lutins dans un monde officiellement monogame.

Des témoignages de Lutins et Lutines illustrant la variété des vécus à partir d’un même principe, preuve manifeste d’une évolution en profondeur des comportements amoureux. Ces témoignages montrent aussi bien les difficultés de ce mode de vie que le bonheur qu’il apporte.

Et comme je suis maintenant dans des désirs d’écriture totalement différents,  c’est la dernière fois que j’écris sur les amours plurielles, alors profitez-en !

 

 

 

A CARLA SARKOZY-BRUNI : SVP, POURRIEZ-VOUS DEMANDER A VOTRE MARI LA LIBERATION DE JULIEN COUPAT, DETENU DEPUIS LE 15 NOVEMBRE 2008, SUR UNE ACCUSATION DE TERRORISME SANS AUCUNE PREUVE? IL PARAIT QU’IL VOUS ECOUTE…

 

Et pour la sociologie amoureuse,  « Autres désirs, autres hommes » mettait en scène une quincaillière, une chercheuse du CNRS, un bachelier homosexuel, une beurette des cités, un ouvrier, un aubergiste corse, une jeune Ivoirienne, un candidat à la présidentielle… au lieu des sempiternels cadres supérieurs à Rolex et belles voitures, de coutume dans les textes érotiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

françoise 08/10/2009 18:25


à libertango: bienvenue ici, je vais passer chez vous!


libertango 06/10/2009 21:06


Bonsoir Françoise,

Allez je me lance, je ne pensais pas que ce serait aussi impressionnant de parler à son livre de chevet !

Nous avons dévoré votre "Guide des amours plurielles" cet été. Nous nous y sommes très largement retouvés et nous sommes permis un petit clin d'oeil chez nous.

Veuillez agréer, cordialement, heu, amitiés, pffff bon bin bisous !

Ile


jean+christophe 07/06/2009 20:04

j'adore aussi le mot lulutine. je le trouve charmant, un brin coquin, enfin plein de fraicheurbien cordialement à vous deuxjean christophe

françoise 03/06/2009 16:33

à Lulutine: je repensais au mot "lutin" Finalement, j'aime bien aussi son côté drôle, qui dédramatise les choses. E si les gens en concluent qu'on est dans le papouillis libertin... je m'en fiche. Quoi qu'on dise sur le sujet, certains en resteront là, je le vis tous les jours, alors autant utiliser un mot charmant.à Jean Christophe: au plaisir aussi...

jean christophe 03/06/2009 16:02

je comprends et je souscrit à vos analyses, francoise comme lulutineje pense que êtes dans le vrai et que le le plaisir des rencontres sont ce qui fait que la vie n'est pas une suite d'ennuiau plaisirjean christophe 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture