Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 23:23

Participé le 18 juin à l’émission de Brigitte Lahaie sur RMC, pour le Guide des amours plurielles. Durant une pause publicitaire, Brigitte m’a confié : « Quand on a exploré sa sexualité, on sait ce qu’elle apporte et ce qu’elle n’apporte pas. On peut alors avoir avec certains hommes des relations intenses sans sexualité, car on sait que la sexualité n’est qu’un élément parmi d’autres d’une relation amoureuse. Elle prend alors sa juste place. Malheureusement, il reste tant de tabous et de craintes que beaucoup de gens se focalisent sur la question sexuelle, au détriment du relationnel. »

Reçu le lien vers cette vidéo « Sarkozy, vampire des medias » à voir absolument. Tournée par des journalistes suisses, elle montre l’inféodation des journalistes français aux stratégies de communication du président.  Le stupéfiant n’est pas que celui-ci use et abuse de la communication télévisuelle. Comme dit en substance un journaliste : « NS a moins lu que ses prédécesseurs,  mais il a passé beaucoup de temps devant la TV. Il est significatif qu’il ait plusieurs fois dit à des  vedettes de l’écran : « nous faisons un peu le même métier ». On pourrait pourtant penser que la politique ne consiste pas seulement à jouer la comédie… » Le stupéfiant est que les journalistes se prêtent à ce jeu, qu’ils aient une telle fascination pour le strass, le protocole et l’apparat qui accompagnent les princes qui nous gouvernent… D’un pays qui a aboli la monarchie, c’est étrange.

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&bcid=673809#vid=10784729


Déambulé avec ma fille aînée dans les rues de  Paris.  On regardait les soldes tout en bavardant, et c’était bien plaisant. Je lui ai demandé « Il y a des choses qui te plaisent ? », elle m’a répondu « Oui, mais aucune dont j’ai réellement besoin. » Idem pour moi. On a finalement rien acheté. Sans aucune frustration, car en cas de coup de cœur, bien sûr, on aurait succombé avec délice.  Céder à un coup de cœur, un vrai, ça ne se refuse pas. Mais en shopping comme en amour,  ils ne sont pas si nombreux, et c’est un plaisir de gourmet de rester sélectif…


Apprécié la poésie involontaire de certains spams traduits du coréen en anglais puis en français, le dernier en date avait pour objet : Gain de plus la ténacité et pour message : La puissance de votre flèche et faire de votre fille une fois de gémir! Je n’ai aucune idée du produit qu’il veut promouvoir mais à mon avis, c’est sexuel !

 

Discuté avec un lecteur de la dimension politique du Lutinage. « Imagine que les politiciens, les chefs d’entreprise, et même les citoyens travaillent sur leur ego pour être moins narcissiques, qu’ils décident de partager les ressources et le travail, cessent de se mettre en compétition systématique et troquent la domination contre le dialogue … ces principes indispensables pour vivre le Lutinage harmonieusement modifieraient considérablement la vie en société.   


Décidé de gommer de mon emploi du temps les relations qui me pèsent, les raouts professionnels (il y en a heureusement de moins en moins, crise oblige) et certains dîners qu’on accepte avec des gens dont on ne raffole pas. Cela me permettra d’avoir plus de temps pour les gens dont je raffole…


Terminé mon roman « Jouer au monde » dans la nuit de jeudi à vendredi, d’abord entre 1h30 et 3h30, puis entre 7h et 13h.  Ne reste plus qu’à lui trouver un éditeur, ou à l’éditer. 


En attendant, je m’arrache à votre affection pour partir quelques jours : vélo, nature et papotages entre copines J. J’en rêve ! Retour le 5 juillet.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

reynald 09/07/2009 23:39

Chère Françoise,                       je ne prétends pas que le résultat démocratique en Suisse soit parfait. Simplement que le système est le plus évolué qui existe, mais comme le peuple suisse n'est pas plus futé que le gaulois moyen.... L'avantage de ce système est qu'il ne peut pas y avoir de dérive autocrate. Le dernier qui s'y est essayé, une sorte de mixte entre Sarko (pour la rage) et Berlu (pour le pognon), s'est fait remercier par le parlement (de droite), alors qu'il est le chef du plus grand parti de Suisse (L'UDC, une sorte d'UMP). Imagine l'assemblée nationale dire à Sarko "Casses-toi pauvr con..." et qu'il doive partir.Concernant le secret bancaire, il faut savoir que si un Suisse ne veut pas déclarer un compte, il n'y a pas de fraude au Fisc, parce qu'un impôt sur les intérêts représentant l'imposition au taux maximum est prélevé à la source. En déclarant le compte au Fisc, les retenues d'impôts sont défalquées du total de l'imposition. Financièrement, il est plus avantageux de déclarer ses comptes.Les banques ont dévoyé ce système en permettant des comptes anonymes, les avoirs fiduciaires, etc. Mais c'est dans tous les pays que la finance couillonne le système fiscal. Ce sont ces dérives-là qui sont choquantes.Ceci dit, le résultat économique, en Suisse n'a pas de quoi faire frémir d'envie. AmitiésReynald

françoise 08/07/2009 22:54

à tus: merci pour vos voeux de bonnes vacances, efficaces car elles furent très agréables... mais trop courtes.à SF: pas vu Lionel, ni Segoà Caroline: chouette, les Lutins et les Elfes, ça fait joli dans le décor.à Denis: j'espère, je suis partie en chasse, mais l'éditeur part beaucoup en été!à CT: Pocket tardat à cette réédition, je vais essayer de récupérer mes droits et de republier ce livre, mais la procédure prend un peu de temps.à Reunald: d'accord sur l'essentiel, si ce n'est que la démocratie Suisse n'a pas empêché des dérives du système (secrets bancaires et comptes douteux) ainsi que la rigidité morale/sociale analysée par quelques auteurs. Rien n'est parfait...à Antoine: on dit même connaître bibliquement et je me suis toujours demandé ce qu'avait à faire la Bible dans l'affaire.à Andiamo: tu verrais mes adducteurs et abducteurs...à JM: c'est vrai, le mieux serait d'ignorer le monarque. A part cela, il a fait beau et vélo, bateau, bains de mer et dîners de copains/copines sont un bon programme.à Vic: j'ai essayé de vous joindre par mail, il m'est revenu "user unknown". Essayez de m'écrire en cliquant sur contact en bas de la page, vous atterrirez directement sur mon email personnel et je pourrai vous répondre.

Vic 05/07/2009 23:44

Bonjour Françoise !J'espère que ton escapade s'est bien déroulée et que tu as pu vivre de bons moments. C'est une joie de te lire et de savoir que de gens d'une telle qualité existent, (c'est pas bien formulé, mais je fais confiance à ton intuition pour me comprendre ... ) cela embellit le monde et donne de l'espoir pour l'avenir ...  Je voudrais t'écrire une lettre et j'aimerais que tu me communiques une adresse, soit par mail, soit à travers une maison d'édition, comme cela te conviendra le mieux.Voilà ...Tes points de vue me touchent énormément Je me sens en phase avec beaucoup d'entre eux et je crois pouvoir affirmer que je me sens en amour avec toiTout ce que tu exprimes, que tu donnes, offres à travers tes écrits, j'aimerais pouvoir te dire combien tout cela m'est précieux.Il n'est pas nécessaire que tu publies ceci dans ton blog, même si tout message positif est bon à partager ... si cela t'intéresse, tu pourras piocher dans ma prochaine missive.Je t'embrasse avec autant d'émotion que de légèreté ...Ou comme dirait une de mes amies, Besos e abrazos qui est une expression que j'aime beaucoup. A tout bientôt Vic  

jean-marc 04/07/2009 07:56

Etvoilà, tu pars qq jours et on ne passe plus te  dire qq mots. Oh point de réaction, de tirades politico économico sociales. Non juste qq mots comme la queue du chat qui se frotte à l'autre en témoignage de lien social, pour dire tu es là, je suis là, on est en paix, la vie est belle et douce. Normal, on est ds vampire toute l'année de tes textes, ici où là, alors on pense à toi aussi à d'autres moments, pas quedes vampires comme tun ous blagais il y a quelques lignes. Alors ces sels de vacances ?

jean-marc 29/06/2009 11:38

Chère Françoise.Juste une chosesur Sarko, comment faire oeuvre intellectuelle de critique, d'esprit critique, sans participer à piège de nous entraineret de faire parlerde lui et quede lui. "ritiquer, critiquer, il en restera toujours quelque chose", sauf que le "génie" sarko, c'est d'encapsuler toute esprit critique dans un marketing politique en sa faveur, justement par cet emballage marketing. Il faut vouloir intellectaliser le débat pour s'en echapper, et même ?Tant qu'il n'y aura pas une force, m^me que médiatique aussi, suffisante en face, nous serons englués.Bon balade dans le monde, avec ou sans sel, mais toujours avec épicurisme.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture