Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 11:26

Ce mouton me faisait penser à quelqu’un.  Bon sang mais c’est bien sûr, c'est le portrait craché d’un mouton du Génie des Alpages, bande dessinée de F’Murr qui fit nos délices des années de fac, ainsi qu’une pile de San Antonio découverte sous l’escalier de la mansarde que j’habitais à Clermont Ferrand. C’est un miracle avec de telles tentations à laquelle j’ai évidemment succombé d’avoir réussi les exams de fin d’année.

Pour m’en assurer, j’ai cherché un dessin de la BD sur Internet et suis tombée sur un blog entièrement consacré au Génie des Alpages depuis 2004.  http://bdm.typepad.com/legeniedesalpages 

Depuis cinq ans, donc, un fan collecte tout ce qui existe sur F’Murr et le Génie des Alpages et prend un temps infini pour  rédiger et publier des textes dans lesquels, si on n‘y prend garde, on plonge avec davantage de délices que dans une thèse intitulée « Les six opérations de Grothendieck et le formalisme des cycles évanescents dans le monde motivique ». Si, si, ça existe, j’en ai parlé dans une nouvelle intitulée « Solitude de la thésarde » que tout étudiant(e) s’apprêtant à faire de longues études devrait lire pour savoir dans quel sacerdoce onaniste il s’engage. :)


Quoique à y réfléchir lorsqu’on visite le Net- passe temps extrêmement chronophage à éviter le jour où l’on a décidé d’aller faire du vélo, voir des amis, aller au marché et se faire « des trucs de filles » (masque, épilation, etc),  la somme de temps que représente la rédaction des billets des milliers de blogs est sans doute plus importante que le nombre de jours passés à l’écriture d’une centaine de thèses. On comprend pourquoi tant de gens se plaignent de manquer de temps…

En fait, c’est aux vieillards invalides qu’on devrait offrir un ordinateur et une connexion Web. Cela leur permettrait de ne plus trouver les journées longues, de s’ouvrir au monde extérieur que leur mobilité ne leur permet plus de parcourir, et de découvrir la somme des choses qu’ils ont omis d’explorer dans leur existence : collectionner les taille crayons, par exemple, passion qui, avec 2900 taille-crayons au compteur et un nombre respectable de billets ne doit pas laisser beaucoup d’autres loisirs à l’ardent collectionneur.

 

http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A03uv8ZLhH5KRVoAtndjAQx.;_ylu=X3oDMTByNGxmazk4BHNlYwNzcgRwb3MDMQRjb2xvA2lyZAR2dGlkAw--/SIG=11f5e52sh/EXP=1249891787/**http%3a//www.lolomolubdo.com/

 


Ou sculpter des bouses de vache, occupation apparemment partagée par plusieurs internautes, dont certains exposent leurs œuvres. http://www.carolosculpture.fr/presentation.html

Ou rédiger des billets extrêmement bien documentés sur des sujets aussi enivrants qu’inutiles pour la majorité des citoyens, c’est la définition même de la poésie, et un vigoureux pied de nez à la civilisation de l’immédiatement rentable et pragmatique. http://www.procrastin.fr/blog/

C’est du reste sur ces deux critères- et aucunement sur des considérations morales ou médicales - que je déconseillerai à nos centenaires d’aller sur des sites de sexe. L'activité la plus répandue et la plus mystérieuse du monde s'y trouve réduite à la description de pratiques des plus courantes aux plus marginales sans hiérarchisation entre elles, faisant croire qu’il est aussi anodin d’embrasser amoureusement une fille que de lui faire pipi dessus. De plus, la  majorité de ces sites visent la rentabilité immédiate : payer pour voir et jouir vite. Pragmatisme porté davantage sur la technique que sur le rêve.

Or, si à 100 ans on ne rêve plus de la douceur d’une peau, si à 100 ans on ne garde pas en mémoire l’odeur sucrée des champs de blé dans lesquels, adolescents, on allait se cacher pour s’embrasser, si à 100 ans on a oublié l’émotion d’un regard, d’un simple regard traversant la foule et vous embrasant le cœur, il y a de quoi trouver la fin du monde bien triste. 




MERCI AUX PIQUE-NIQUEURS DU 7 AOUT, CE FUT UNE BELLE SOIREE.

 

 

Ce mouton me faisait penser à quelqu’un.  Bon sang mais c’est bien sûr, il était le portrait craché d’un mouton du Génie des Alpages, bande dessinée de F’Murr qui fit nos délices des années de fac, ainsi qu’une pile de San Antonio découverte sous l’escalier de la mansarde que j’habitais à Clermont Ferrand. C’est un miracle avec de telles tentations à laquelle j’ai évidemment succombé d’avoir réussi les exams de fin d’année.

Pour m’en assurer, j’ai cherché un dessin de la BD sur Internet et suis tombée sur un blog entièrement consacré au Génie des Alpages depuis 2004.  http://bdm.typepad.com/legeniedesalpages 

Depuis cinq ans, donc, un fan collecte tout ce qui existe sur F’Murr et le Génie des Alpages et prend un temps infini pour  rédiger et publier des textes dans lesquels, si on n‘y prend garde, on plonge avec davantage de délices que dans une thèse intitulée « Les six opérations de Grothendieck et le formalisme des cycles évanescents dans le monde motivique ». Si, si, ça existe, j’en ai parlé dans une nouvelle intitulée « Solitude de la thésarde » que tout étudiant(e) s’apprêtant à faire de longues études devrait lire pour savoir dans quel sacerdoce il s’engage. Quoique à y réfléchir lorsqu’on visite le Net- passe temps extrêmement chronophage à éviter le jour où l’on a décidé d’aller faire du vélo, voir des amis, aller au marché et se faire « des trucs de filles » (masque, épilation, etc),  la somme de temps que représente la rédaction de billets des milliers de blogs est sans doute plus importante que le nombre de jours passés à l’écriture d’une centaine de thèses. On comprend pourquoi tant de gens se plaignent de manquer de temps…

En fait, c’est aux vieillards invalides qu’on devrait offrir un ordinateur et une connexion Web. Cela leur permettrait de ne plus trouver les journées longues, de s’ouvrir au monde extérieur que leur mobilité ne leur permet plus de parcourir, et de découvrir la somme des choses qu’ils ont omis d’explorer dans leur existence : comme collectionner les taille crayons, par exemple, occupation qui, avec 2900 taille-crayons au compteur et un nombre respectable de billets ne doit pas laisser beaucoup d’autres loisirs à l’ardent collectionneur. http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A03uv8ZLhH5KRVoAtndjAQx.;_ylu=X3oDMTByNGxmazk4BHNlYwNzcgRwb3MDMQRjb2xvA2lyZAR2dGlkAw--/SIG=11f5e52sh/EXP=1249891787/**http%3a//www.lolomolubdo.com/

Ou sculpter des bouses de vache, occupation apparemment partagée par plusieurs internautes, dont certains exposent leurs œuvres. http://www.carolosculpture.fr/presentation.html

Ou rédiger des billets extrêmement bien documentés sur des sujets aussi enivrants qu’inutiles pour la majorité des citoyens, c’est la définition même de la poésie, et un vigoureux pied de nez à la civilisation de l’immédiatement rentable et pragmatique. http://www.procrastin.fr/blog/

C’est du reste sur ces deux critères- et aucunement sur des considérations morales ou médicales - que je déconseillerai à nos centenaires d’aller sur des sites de sexe, où l’activité la plus répandue et la plus mystérieuse du monde se trouve réduite à la description de pratiques des plus courantes aux plus marginales sans hiérarchisation entre elles, faisant croire qu’il est aussi anodin d’embrasser amoureusement une fille ou de lui faire pipi dessus,  et parce que la  majorité de ces sites visent la rentabilité immédiate : payer pour voir et jouir vite, et un pragmatisme plus porté sur la technique sexuelle que sur le rêve. Or, si à 100 ans on ne rêve pas de la douceur d’une peau, si à 100 ans on ne garde pas en mémoire l’odeur sucrée des champs de blé dans lesquels, adolescents, on allait se cacher pour s’embrasser, si à 100 ans on a oublié l’émotion d’un regard, d’un simple regard traversant la foule et vous embrasant le cœur, il y a de quoi trouver la fin du monde bien triste.  

MERCI AUX PIQUE-NIQUEURS DU 7 AOUT, CE FUT UNE BELLE SOIREE.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

reynald 18/08/2009 20:20

Chère Françoise,                        vu la sanction, heureusement que je me suis abstenu de commentaires...AmitiésReynald

jm 14/08/2009 10:54

Bingo Françoise, j'ai connu cela. Mais par ma hiérarchie intermédiaire, une fois su, mon haut encadrement m'a protégé, mais trop tard ... Mais je suis parti de  l'institution, j'avais donné ce que j'ais à y apporter, il faut savir choisir ses horizons., et donc son horizon du moment.

françoise 13/08/2009 15:36

à Reynald: cent lignes sur "Le Mesolabum et le De Analysi ", ça te va?à TB: et en hiver, la bouse sculptée fait un excellent combustible d'apoint pour ta cheminée, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.à Lung Ta: tout à fit d'accord, de plus en plus je délaisse l'écran pour le réel. et le Verbe pour l'action.à jm: merci. J'espère conserver longtemps ce réseau de neurones, ce plaisir du partage et ce rendez-vous ici.à jm: je suis allée sur ce site. Edifiant... L'an dernier, un employé stressé a tenté de se suicider dans les toilettes de son entreprise... qui n'était autre que l'INRS, institut voué à l'étude et l'amélioration des conditions de travail. Chose peu connue, le harcèlement est très important chez les fonctionaires et employés publics, car faute de pouvoir les licencier, on essaie de les pousser à la dépression ou au départ volontaire quand on veut s'en débarrasser.

jm 13/08/2009 08:06

Chère Françoise,Sur ce grand tout - grand rien, je viens de trouver une perle. Mais une perle qui fait pleurer. Je me permets de faire ce com, en ton seing, parce que il parle de ce que tu parles souvent dans ta colère froide (comme celle de BNP). Et puis  je comprends cette espace comme un lieu de paroles et débats. Juste un site à aller regarder  et comprendre ce que beaucoup vivent : http://observatoiredustressft.org Deu article ont particulièrement marqué, les manip pour exclure les travailleurs handicapés et lesréaction des agents de France Telecom après l'émission de France 5, c dans l'air, sur les  suicides (encore avant hier, d'ailleurs).La france vieillit et ce sont principalement les retaités (études post élections des instituts d'études statistique et d'opinion), particulièrement les femmes, qui ont porté Sarko à la tête de ce déchainement de l'aliénation général _ on comprend le pourquoi de la hargne anti 68 de ce môssieur. Alors  ce genre de témoignage est à faire connaître le plus largement possible ; j'espère encore dans la force des témoignages.

jm 10/08/2009 08:23

Le grand tout, oui. Mais si je devais gardé  de  notre actuelle société de comunication et d'images, ce serait cette machine à mise en relation avec autrui. C'est vrai, beaucoup s'en servent pour se mettre en relation avec eux mêmes ... chacun son truc. L'onanisme, s'il s'épanouit au quatrième cycle, il démarre dès la maternelle.Par ailleurs, je vois ce matin sur Ouest France que les photographes pros râlent d'un abus de droit à l'image exercé par les artistes. Ils avaient posé leurs appareils l'an dernier pendant le concert de Dao, car celui ci ne voulait que l'on publie des photos que de son photographe officiel. Y a un billet à prendre, mais deux gourmands. Ca le fait pas et la banque ne veut qu'un billet entier ! Et franchement, je trouve  leur photo souvent gynécoloque à ces pros du cailloux (objectif photo) à 10 000euros.Mais l'art dans tout cela ? Le rêve ? Porno-site virsus autres sites. Biensûr. Mais t y a pas que les sites pornos qui affligent la satisfaction immédiate : nombres de sites d'informations, d'économie, de politique et tant d'autres appliquent le même marketing.J'allais dire nous, non, je n'ai pas le droit de parler pour les autres. Alors je viens sur ton site parce que j'y trouve une vraie personne, une vraie femme, une vraie sensibilité, et le courage du rêve, de l'utopie et d'un vivre ensemble heureux. J'y trouve un bout de société d'humains, en qui je me retrouve, avec qui je partage trois ou quatres choses ; surtout une farouche envie de vivre, de vibrer, d'inventer son passage dans le temps. Et ce site a en autre cette adresse : http://fsimpere.over-blog.com , ce site est en fait un vrai réseau de neurones.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture