Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 11:59

Délicieuse perversion que de découvrir, au-delà des apparences, des joyaux qu'on n'attendait pas... Cela vaut pour les hommes- humains ou mâles, parfois mêmes les deux, il arrive que les mâles soient beaucoup plus humains qu'ils n'y paraissent :) , cela vaut aussi pour les medias. Alors que ceux de l'establishment sont de plus en plus souvent d'une navrante platitude, on se régale avec des titres bien plus confidentiels, des émissions à audimat proches de la ligne droite.

Par exemple LCP, la chaîne parlementaire, qui partage son espace avec Public Sénat. Rien de très rock-and-roll a priori et pourtant c'est un espace de parole génial où les hommes politiques se lâchent parce qu'au lieu de leur donner dix secondes pour parler, on les laisse mijoter dans des silences et des hésitations, on leur offre des petits-beurre ou un verre pendant l'émission, et du coup ils se lâchent. On découvre alors un Jean-Louis Debré (oui, vous avez bien lu) bien plus complexe et humain que d'ordinaire, des maires de villages perdus bourrés de talent et d'idées et de vrais échanges. Allez y, il faut quelques visites pour se familiariser avec un style qui prend son temps, mais ensuite, c'est reposant et passionnant.

Autre perversion très différente: PREF, le magazine des préférences. Au départ axé sur les homos, transgenres et transexuels, bref sur l'ambiguité de nos conditions féminine et masculine, mais en fait majoritairement gay. Gay, mais pas communautariste, pas obsédé par l'idée de réduire tout événement à sa dimension homophile ou homophobe, comme d'autres revues. Dans PREF, il y a des mecs d'une beauté à tomber, des articles culturels, société, actualité comme partout ailleurs... sauf qu'on y sent courir à travers les lignes une sensualité permanente et chaude, qui érotise la lecture. Quant aux textes érotiques qu'il propose, ils ont une qualité littéraire et un potentiel excitant bien plus fort que la majorité des textes hétéros que j'ai pu lire. A cause de la richesse des sensations, qui ne craignent ni la crudité ni le romantisme, ni la douceur, ni la brutalité (pas au sens de violence, au sens de l'élan du désir qui peut être d'une force incommensurable)

Très différent, le Nouveau Consommateur: un titre que je persiste à trouver mauvais, on croit à un "Que choisir?" écolo. Mais à l'intérieur, il y a des nouvelles de tout ce qui se fait de bien sur terre pour sauver la terre, des tas d'infos qu'on ne trouve pas ailleurs, des focus sur des gens enthousiastes et discrets qui créent des entreprises normales (c'est-à-dire où on ne considère pas comme un sport ludique de maltraiter les salariés), aiment la vie et cherchent des idées pour qu'elle soit à la fois joyeuse et morale (ben oui, la morale, ça existe!) ce qui ne signifie aucunement moralisateur, de même que liberté et laxisme sont deux notions bien différentes.

Enfin, dernière trouvaille- en fait c'est eux qui m'ont trouvée- GLOSS, trimestriel axé sur la beauté, mais ce n'est ni VOGUE, ni Votre Beauté, même si la couverture, hélas, ne reflète pas la richesse du contenu. Dedans, il y a plein d'articles étonnants pour un magazine qui vit d'annonceurs, une liberté de ton, une faculté à expliquer le "dessous des cartes" de ce monde frivole mais joli aussi, un goût pour la nature inpiré par Odile, qui cornaque GLOSS, un sens du beau qui fait qu'on a envie de découper et encadrer certains visuels, et une indépendance d'esprit stupéfiante. C'est la première fois qu'on me dit "Ecrivez ce que vous voulez sur le sexe", et que je peux disserter sur le thème "Pourquoi le sexe fait-il peur?" en me référant à Copernic, Darwin, Freud et Pascal. Intello, non? Mais il parait que les intellectuelles  sont assez douées pour l'amour, dixit un ami qui s'y connaît!

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Publications
commenter cet article

commentaires

françoise 16/10/2006 19:46

Chantou, je  ne suis pas LA grande défenderesse de la liberté d'expression, pas plus que je ne suis la prêtresse de qui ou quoi que ce soit. J'ai ouvert ce blog pour échanger avec ceux et celles avec qui je le faisais déjà et élargir nos contacts, sans prétention à une quelconque vérité.
Cela étant, j'étais en voyage dans une région où je n'avais ni Internet ni même, parfois, de réseau sur mon mobile. Ca existe encore, et c'est du reste assez reposant. D'où mon silence sur cette affaire Redeker.
Je n'ai pas lu son papier, n'étant pas lectrice du Figaro. Si j'en crois ce que j'ai entendu, ce professeur a critiqué avec virulence la violence du  Coran et de Mahomet. C'est son droit, comme on pourrait aussi critiquer la violence de la religion catholique, qui a fait l'Inquisition, les guerres de religion et la conversion forcée (sous peine de mort) de milliers d'indiens d'Amérique et d'africains. C'est aussi le droit des musulmans, surtout les non intégristes, d'être choqués par cette attaque contre les fondements de leur religion. (je dis surtout les non intégristes, car les intégristes, par leur intransigeance, justifient les propos de M. Redeker)
Par contre, ce qui est inadmissible, c'est de menacer quiconque de mort pour ses opinions. Je suis opposée à  toute fatwa, et opposée à la mort infligée dans de nombreux pays à des personnes pour leurs opinions, leur orientation sexuelle ou parce qu'elles sont des femmes.. Je soutiens d'ailleurs Amnesty International pour cela, parce que cette organisation est la seule à défendre partout dans le monde la liberté d'expression et à combattre les tortures et la peine de mort.
Cela étant,  Chantou, sachez que je ne traiterai jamais de tout dans ce blog, pas par volonté sélective, mais parce que certains événements m'échappent, parce que sur d'autres je n'ai pas la compétence et donc pas la prétention de disserter. Enfin parce que je n'ai ni le temps, ni la place ici pour avoir une  analyse exhaustive de tout ce qui se passe sur notre planète. Enfin parce que je bosse, ai une famille, des ami(e)s et pas que ce blog à remplir!

michou 12/10/2006 14:18

bonjour madameje suis un peu etonée que la grande défenderesse de la liberté d'expression ne s'exprime pas quand la liberté ne peut plus s'exprimer comme pour un professeur de philo qui ne peut plus travailler de par ses idées seriez vous sélectivement étanche en terme de liberté ou musulmane et bientôt voiléelevez un coin du voile et informez nous complètement et non sélectivement Chantou

Lung Ta 06/10/2006 22:21

On tache de trouver Gloss dans notre province et ton reparlera de Copernic à Freud en passant par Pascal...

Bises à toi de nous deux et merci de ces renseignements

Frédéric

Syolann 06/10/2006 19:26

Ton ami doit être drôlement censé ;-)). Quant à toi, tu me donnes envie de lire Gloss, je vais m'en procurer un! Gros bisous

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture