Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 00:37

23h30 dans le métro. Face à moi deux filles toutes "gaîtes", un peu pompettes, une brune, une blonde. Elles se marrent, se montrent des photos, je glisse un coup d'oeil, la brune me propose aussitôt de les regarder. Bref, on se parle, on rigole, elles sont hilares, autour de nous les gens ne mouftent pas, c'est drôle comme dans le métro les gens parlent peu, ou seulement à voix basse. Et rarement avec des inconnus.

Le hasard veut qu'on prenne le même train de banlieue. Elles me demandent ce que je fais comme métier. "Vous écrivez? Ca doit être un chouette métier"... Je sors d'un tunnel d'écriture, 9h/19h non-stop, à la fois fatigant, et grisant. Comme quand on court: passé la période d'échauffement vient une phase jubilatoire où on sécrète des endorphines, hormones du plaisir, shoot absolument naturel. Je parle de tunnel parce que je n'en sors pas. Même l'ordinateur fermé, je pense à ce que j'ai écrit, à ce que je vais écrire... Je leur parle du rythme, de la structure, de l'enchaînement des idées, primordiaux en écriture, plus que les mots parfois.

Que j'écrive des "trucs érotiques", ça les fait kiffer un max, évidemment. Je leur raconte la trame d'une de mes histoires, celle qui sans doute leur ressemblera le plus. Peut-être qu'elles la liront quand le livre paraîtra, au printemps prochain. En attendant, j'espère que ce que je leur ai raconté leur restera. Ambre, Claudia, ne confondez pas le désir et l'amour, l'Amour est délicieux, le Désir aussi, mais ils n'ont (presque) rien à voir. En sachant cela, en sachant que vous pouvez flasher sur un crétin par pur désir, ou aimer un mec qui semble pas top à vos copines mais chez qui vous décelez ce quelque chose en plus qui donne envie de continuer, vous aurez fait un grand pas. Entre autres, vous saurez dire "oui" quand vous aurez vraiment envie sans vous croire obligées pour cela de tomber amoureuses, vous saurez dire "non" quand vous ne voudrez pas, sans céder au chantage affectif du beau crétin qui vous dit "Si tu m'aimes, fais-le..."

Photo extraite du film "Nos meilleures années" (Dieu que Mattéo était beau!)

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

françoise 28/10/2006 00:44

Bien d'accord Louloute, pas toujours facile, surtout au début, de différencier désir et amour. D'où mon, truc d'attendre deux ou trois ans avant de me prononcer. Quand à savoir si on a trouvé LE bon, plus j'avance en âge et en expérience, plus je crois qu'il n'y a pas UN Prince Charmant, mais un certain nombre d'hommes charmants à rencontrrer, qui ne sont pas tous des princes, pas plus que nous ne sommes des princesses; Plus je crois aussi que la vie ne se résume pas à chercher sa moitié d'orange et qu'il est plus important de chercher sa propre moitié de soi, celle qui fait qu'un jour on atteint une sérénité que j'appellerai Plénitude. Ce qui n'empêche pas de continuer à apprécier le désir, le plaisir, la tendresse, mais permet de ne plus en être dépendant.
bizouxxx

louloute 27/10/2006 21:08

Uui mais bon c'est dur de faire la différence entre les deux et pis des fois on crois qu'on fait la différence parce qu'on préfère se dire que l'on a enfin trouvé le "bon", le génial parmis tant d'autre alors qu'en fait bah pitetre pas encore...mauvaise pioche encore...
mais est ce qui faut vraiment se poser la question? c'st quand c'est fini qu'on a la vrai réponse.
biyoux

françoise 22/10/2006 00:35

Bien sûr Caribou, quand amour et désir vont ensemble, c'est génial, et on en a tous envie. Par contre, je m'insurge contre la manie qu'ont certaines personnes de dire "je t'aime" quand il s'agit de désir, et de ne pas oser dire "je te désire", en pensant que c'est injurieux ou immoral ou que c'est de la consommation. Je trouve que le désir, en soi, est déjà merveilleux (et rare). Quant à l'amour, il demande je crois un certain temps, de connaisance de l'autre et d'acceptation de ses défauts ou de ses différences. Tu sais que tu aimes un homme (ou une femme) quand tu l'aimes même vieilli(e), malade ou pauvre, me disait une copine. Quand un homme me dit je t'aime alors qu'on se connait depuis moins d'un mois et qu'on ne s'est vus que pour des RV amoureux, je lui dis "on en reparle dans deux ans?" . Un certain nombre ont tenu la distance, sur bien plus de deux ans...

Caribou Gilbert 21/10/2006 17:21

Très bien cette petite histoire de femmes pompettes. Quant à moi, je considère toujours que le désir et l'amour sont très liés même s'il peuvent être parfois complètement distinct. Effectivement, il ne faut pas les confondre mais lorsqu'il s'unissent, ca peut aussi être tellement beau...

françoise 19/10/2006 17:02

Eh, les filles pompette, dites à vos copains et copines de venir papoter ici!
 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture