Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 16:04

Ca me gonfle quand j’entends « Il faut remettre la France au travail » (côté Sarkozy), ou « Ségolène a gagné parce qu’elle a osé parler de la valeur travail pas souvent défendue par la gauche » (sur LCP), ou « Ils travaillent jour et nuit ces chinois… Il faut arrêter cette décadence du travail chez nous. » (Bernadette Chirac.) En gros, ces gens accréditent l’idée que les français sont des flemmards. Les chômeurs qui cherchent du travail apprécieront...

Par ailleurs, soyons clairs : le travail est une valeur lorsqu’il épanouit l’individu: 

Soit parce qu’il est correctement payé. 

Soit parce qu’il le valorise (notoriété, célébrité, autorité…) 

Soit parce qu’il est passionnant. 

Soit plusieurs de ces facteurs.

Par contre, un travail mal payé, peu valorisant et/ou inintéressant n’a rien d’épanouissant.

Or c’est tout de même ce qu’on propose à de plus en plus de gens, du « zy-va » sans diplôme au quadragénaire licencié en passant par des bac+2 à +7, payés de 0 à 300 € par mois pour un travail tout ce qu’il y a de réel.  

Qui donc ne reconnaît plus la valeur travail, qui contredit l’adage « toute peine mérite salaire » ? Les employeurs qui considèrent les salaires et les cotisations y afférentes comme des « charges » (alors qu’il s’agit d’un simple échange: tu travailles et je te paie) et les décideurs politiques qui veulent encore « baisser le coût du travail. » 

Comme disait Jean-Pierre Mocky à propos de son prochain film sur ce sujet: « D’un côté 3 millions de chômeurs, de l’autre 12 millions de bénévoles qui travaillent gratuitement,  cherchez l’erreur. »  

 

Ce n’est pas le travail, ni l’envie de travailler qui ont disparu, c’est l’envie de payer le travail qui a disparu. 

La preuve : les délocalisations vers les pays où les salaires sont les plus bas. S’extasier devant la croissance économique de la Chine qui se fait au prix de misères, famille s déplacées, pollutions, urbanisation désordonnée, suicides (le plus fort taux du monde) exécutions, spéculations financières périlleuses pour les économies du monde entier…  est quasiment une perversion.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

ambre 01/12/2006 21:00

;-))
ma fille demande à ses enfants ( 3 et 1 ans) de ranger leurs jouets, de goûter à tout et ....... je ne la trouye pas sévère du tout! au contraire!
mes petits fils sont hyper éveillés, sociables et .. je les adore !!

françoise 01/12/2006 17:26

Chère Ambre, je connais plein de gens- votre boulanger par exemple, et les ouvriers à la chaine ou les agents de ligne EDF- qui se lèvent toujours à 4h du matin pour travailler, inutile de remonter à votre grand-mère.! Par contre, je considère comme un progrès qu'un petit garçon  puisse aller à l'école et faire ses études sans avoir à travailer avant ou après les cours (excepté pendant les vacaces pour se faire un peu de sous)
Quant à votre fils... il ne vous prend pas pour une folle, il tente sa chance! A vous de résister. Je me souviens d'un père qui m'avait trouvée très sévère parce que j'obligeais mes filles à ranger leurs jouets après usage , à goûter au moins une fois un mets avant de décréter qu'elles ne l'aimaient pas, et  à mettre et débarrasser la table. Apparemment elles n'en ont pas traumatisées. .. 
 

ambre 01/12/2006 08:39

bonjour Françoise
quand j'ai lu votre texte, j'ai seulement pensé à quelqu'un,
ma grand mère qui se levait à 4h du mat pour se mettre à sa table à repasser ( elle tenait une boutique de teinturerie), à 6h mon père qui n'était encore qu'un petit garçon était prêt à aller livrer les clients, sans rechigner, et avant d'aller à l'école
et quand je demande à mon fils de 15 ans de déposer la poubelle en partant au lycée, il me prend pour une folle
n'y a t il pas quelque chose de pourri au royaume de.....
un grand nombre de notions sont galvaudées actuellement, le mot "travail" en fait partie 
j'ai bien aimé lire les comm précédents
bonne journée!

françoise 30/11/2006 10:35

Cher Max,
mes souvenirs latins ont dérapé: ce n'est pas triglium, mais tripalium l'étymologie de "trvail", et cela veut bien dire instrument de torture.
Quand à métier, l'étymologie rattache le mot à ministérium (service) et mystérium (mystère), le mystère de la compétence pour ceux qui n'ont pas appris, I suppose. C'est joli, non? Et cela remet à l'honneur les notions d'apprentissage et de compétence.
Au fait: je ne suis pas "généreuse", mais juste éprise de justice et de dignité. On ne peut pas, on ne doit pas traiter les gens en "variables d'ajustement" comme se l'est entendu dire un jeune diplômé de mon entourage par un DRH!
 

françoise 30/11/2006 10:17

Merci pour votre commentaire. Oui, travail vient de triglium, mot latin signifiant torture, et labeur de laboro, signifiant à la fois je travaille et je souffre. Le métier, c'est la compétence, l'emploi est ce qui sert à survivre en gagnat de l'argent. C'est ce que je voulais dire en distinguant la valeur rémunération, la valeur par rapport au regard des autres et la valeur intrinsèque éminemment subjective et à mon sens essentielle, car on peut être heureux dans tout métier pourvu qu'on l'aime.
Cela étant, l'échelle des revenus (pas des salaires, des revenus, c'est à dire en incluant les revenus du capital) dépasse 1 à 400 en France et sans doute plus aujourd'hui, mes chiffres datent de l'an dernier. Or, au-delà de 1 à 50, ce qui est déjà pas mal, on sait que l'équilibre social est perturbé car comment envisager qu'un homme vaille plus de 50 fois un autre?
Pour les délocalisations, la responsabilité est partagée: certes certains consommateurs- pas tous, sinon le commerce dit "équitable" ne progresserait pas comme il le fait actuellement, veulent des prix très bas. Mais n'occultez pas, je vous en prie, le discours des chefs d'entreprise qui ne parlent des salaires qu'en termes de charges, tout en mettant au chômage leurs salariés... que l'Etat tant décrié par les mêmes entrepreneurs, doit ensuite prendre en charge.
Enfin, toutes les "affaires" qui ont montré des détournements de fonds par des responsables d'entreprise montrent bien que l'argent est essentiel aussi pour eux, sinon ils se satisfairaient du plaisir de leur travail et de la valorisation apportée par leur autorité...

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture