Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 00:03

23 janvier, 23h. France-Info  diffuse de véritables communiqués d'urgence. « Des routes sont coupées, mille véhicules bloquées sur une autoroute, il faudra de longues heures pour déblayer la neige,  demain dans l'Allier, le Puy de Dôme et la Haute Loire, pas de transports scolaires, plus de 12 000 foyers privés d'électricité et autant de lignes téléphoniques inutilisables. Déjà un SDF mort au centre d'Avignon... » 

J'hallucine : deux jours de mauvais temps et c'est la Bérézina ! Il neige et il fait froid en janvier. Quoi de plus normal après des semaines d'une douceur suspecte, presque inquiétante au regard des alarmes sur le réchauffement de la planète (lequel réchauffement, on ne le dit pas assez, pourrait aussi amener des hivers très rigoureux, par exemple par déplacement de courants chauds, comme le Gulf Stream. Voilà qui enthousiasme nettement moins que la perspective de déjeuner en terrasse à Noël !) 

Je ne veux pas jouer l'ancienne combattante, et pourtant si, j'ose : quand j'étais étudiante, dans le Puy de Dôme, le froid avait atteint jusqu'à -22° pendant quelques jours, et -10° durant des semaines. C'est simple, le tuyau d'eau de mon évier (je n'avais que l'eau froide et pas de salle de bains) avait gelé ! Bref, on se caillait, mais la vie ne s'arrêtait pas soudainement parce qu'il faisait froid. 

Comment se fait-il que dans ce monde technologique d'aujourd'hui, le moindre aléa climatique devienne un drame ? Parce que si en janvier on vous fait le coup du : « Il fait froid, la vie s'arrête », l'été prochain, on vous fera celui de : « Il fait beau, restez chez vous, ne respirez pas l'ozone, arrosez vos vieux, donnez à boire aux bébés », et on vous contera l'horrible aventure des naufragés de l?A6 coincés dans des embouteillages polluants sans même une bouteille d'eau pour se réhydrater, mais que font donc les Pouvoirs publics ?

Ben, les Pouvoirs publics, justement, on n'arrête pas, notamment en campagne électorale de droite, de dire qu'il en faut moins. Il y aurait trop d'Etat, trop d'impôts, trop de fonctionnaires, trop d'agents dans les entreprises publiques dont il faudrait rapidement « dégraisser » les effectifs pour les rendre plus rentables avant de les privatiser. Trop de fonctionnaires nantis et paresseux, mais qu'on se dépêche d'appeler à l'aide dès qu'il y a problème? Allo, Etat, bobo ! 

Bon Dieu, mais c'est bien sûr ! L'hiver seventies, dont je vous parle, les agents EDF nombreux (aujourd'hui on dirait « en sur effectifs ») dépannaient très rapidement les lignes enneigées et mettaient un point d'honneur à intervenir même en pleine nuit, certains renonçant même à leurs congés pour assurer « la continuité du service public ». Les   services de la voirie dégageaient les routes en quelques heures avec la même conscience. Bref, le service public était un devoir sacré- je le sais, j'ai été fonctionnaire- qu'on a vidé de son sens à force de dénigrer la Fonction Publique et d'en réduire les effectifs, qui restent suffisants quand tout va bien, mais manquent cruellement dès qu'il se passe quelque chose d'aussi incroyable que de la neige en janvier !   

Que voilà un bon sujet de réflexion avant que le redoux ne vous fasse oublier que les SDF hébergés, le bébé à 39° de fièvre soigné aux urgences à minuit, les trains qui arrivent à l'heure (majoritaires) et le courrier dans votre boîte à lettres sont aussi l'oeuvre de ces feignants d'agents de l'Etat. 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

samy 24/01/2007 11:02

Bonjour françoiseUn petit passage sur ton blog me laisse un peu intrigué!tu te donnes le temps et le loisir pour commenter l'actualité à une soirée ou s'il y a une personne qui a d'autres chats à fouetter c'est bien toi!!!j'éspère que tu as au moins le temps d'ouvrir tes cadeaux!C'est vraiment ahurissant qu'il suffit de  quelques flocons de neige effleurent  le ciel de paris,et tout art en sucette,il faut voir les perturbations de trains causées ce matin à saint lazare par la tombée de trois ou quatre petites touffe de neige.L'être humain restera éternellement indispensable en dépit des progrés formidables et prometteurs du monde de la cybernétique.Je me permets de te réitérer mes voeux de bonheur et de prospérité.bise

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture