Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 14:16

Un jour une femme m'a écrit : « Grâce à vous, je n'ai plus peur des hommes  ».  Mon livre « Aimer plusieurs hommes  » l'avait déculpabilisée de ses désirs, pas exclusivement sexuels, mais curieux. Tout en aimant son mari, elle avait envie de rencontrer, comprendre et pourquoi pas aimer d'autres hommes sans entrer pour autant dans le schéma « liaison adultère » qui n'était pas sa tasse de thé.

Bien sûr, elle eut, elle a et elle aura, comme toute femme qui s'aventure hors des sentiers battus, des déceptions et des incompréhensions de la part d' hommes enfermés dans leurs schémas. Ils sont assez psychorigides, problème de corps calleux entre leurs hémisphères cérébraux...  Mais elle eut aussi de grandes joies, et notamment celle de prendre confiance en elle en se connaissant mieux. Toute expérience de vie aide à mieux se connaître. 

Cette lectrice devenue amie me raconte de temps à autre comment elle continue à cultiver avec passion son « jardin d' hommes  » ajoutant malicieusement : « Il me manque encore quelques espèces rares? » J'adore cette métaphore qui rend compte à la perfection de ce que nous recherchons : des relations différentes, des sentiments uniques avec chacun, une immense patience pour cultiver les liens, et comprendre que ceux-ci, comme les graines qui semblent enfouies et mortes dans le sol, peuvent germer à nouveau bien plus tard. Concevoir les relations amoureuses comme des cycles, des saisons, et non de façon linéaire change tout. On ne se brise plus dans le chagrin, on attend que passe l'hiver. La botanique trace aussi de merveilleux portrait d' hommes  : herbe folle, plante toxique, tronc solide, charme vénéneux, bambou subtil, fruits goûteux?  

 

La preuve : pour illustrer ce post, j'ai cherché des photos de beaux hommes sur Internet. Mais essayez un peu  de taper « beaux hommes  » sur Google : vous aurez une avalanche de sites gays- les hétéros se sentent-ils si moches ?- ou alors des mecs musculeux gonflés à la testostérone qui de toute façon ne montrent que leur bite, ce qui les réduit finalement à peu de chose ! 

J'ai donc illustré ce post avec des plantes, dont chacune m'a inspiré une pensée torride. A vous aussi j'espère.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

potier 22/03/2008 09:04

Cette rencontre avec francoise par l'intermédiaire de son livre fut une véritable révélation (il n'est jamais..). Il y a des femmes qui n'ont pas besoin de se parler pour se reconnaitre...Par contre, il me plairait assez de faire connaissance et d'entamer de longues discutions et, pourquoi pas une belle amitié.

Syolann 29/01/2007 09:51

Dommage en effet de se sentir parfois "bloqué(e)" par les shémas des autres... Mieux vaut se placer au-delà de ceux-ci et continuer à cultiver son jardin secret en toute passion! Belles photos, juste assez suggestives pour tou/te(s) ceux/celles qui font de la sensualité un mode de vie!

françoise 26/01/2007 15:31

Bonjour Samy, pour la news letter, je ne sais pas ce qui s'estpassé, mais je sais que le site a été en maintenance, pendant 24h, impossible d'accéder à l'album photo ou d\intégrer une photo à un post! Ca va sans doute revenir.
La beauté, c'est vrai, est variable suivant les âges, les civilisations, les individus. C'est souvent plus dynamique- charme d'un geste, d'une expression- que plastique. Mais il y a des exceptions comme le David de Michel Ange, que peu de gens doivent trouver laid :)
Bon week-end

samy 26/01/2007 10:56

bonjour françoiseDe bels hommes,de belles femmes,oh beauté quand tu nous tiens!!Un des mots que je n'ai jamais réussi à en attribuer une simple et précise définition!une notion tres subjéctive,ayant des criteres fluctuants,variables mais surtout instables en fonction de la société,sa culture,la tranche d'âge,l'état de nos âmes........Sommes nous obligés d'aller sur un moteur de recherche pour admirer de beaux mecs ou d'édéniques nanas?Hormis les belles créatures photogéniques,dans des positions eperonnantes;des couleurs attrayantes;des scenes aguichantes;je suis plus sensible à la beauté des gestes,du monde abstrait des symboles,des mystères enfouies de la noblesse de l'âme,ce genre de beauté;tu sais?qui fait briser les portes de fer,et adoucir les coeurs de bronze.Cette splendide lueur illuminante qui se met au premier plan derrière une paire d'yeux quelque soit leur couleur.Tu m'as donné envie d'aller sur google pour admirer le falbala(lol) des belles créatures à défaut de la beauté éternelle qui se fait de plus en plus rare de nos jours.Passe une tres bonne journée,et à tres bientôt.ps:je ne sais pas ce qui se passe,mais je ne reçois plus de news lettre!!!!!

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture