Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 19:12

Aujourd’hui, plus gauchiste que Nicolas Sarkozy, tu meurs. Il nous refait le coup de la fracture sociale inventé par J. Chirac en 1995, s’affiche en blouse de travailleur avec les gars de Rungis,  caresse dans le sens du poil des enseignants qu’il traitait il y a peu de laxistes, fraternise avec les exclus de la banlieue, traités l’an dernier de racaille, mais c’est le même qui a dit en 1996 : « Je souhaite que nous nous battions pour que nos enfants partent avec les mêmes chances, mais JE NE VEUX PAS que tous arrivent sur la même ligne. » Il n’a pas dit : « Tous hélas n’arriveront pas sur la même ligne » mais « Je ne veux pas que tous…. »  Pour retrouver les petites phrases des hommes politiques, consultez les archives de l’INA, c’est édifiant !

C’est lui qui avait eu le premier l’idée du CPE (que Dominique de Villepin lui a fauchée pour essayer de le doubler à droite) et aujourd’hui, s’apitoie sur le sort des « jeunes couples qui en chaîne nt petits boulots et contrats précaires », tout en voulant généraliser le CNE.  

 

Lui qui se prétend préoccupé d’écologie et préfère au lieu de « HLM délabrées » (terme ô combien méprisant pour le logement social) rendre les français propriétaires de maisons à 100 000 euros chauffées à l’électricité, mode de chauffage le moins performant sur le plan énergétique et le plus cher à l’usage. 

Lui qui défend « la valeur travail », alors que depuis des années les profits boursiers, les contrats de travail précaires, les licenciements massifs, les délocalisations,  les stages payés 150 euros par mois ne l’ont pas choqué plus que ça… Quand il dit : « Travaillez plus pour gagner plus », comprenez : « je n’augmenterai pas vos salaires ». « J’exonérerai de charges les heures supplémentaires »= il sera plus rentable pour les employeurs de faire travailler davantage leurs salariés que de créer des emplois. « Je veux favoriser la mobilité des travailleurs »= je ne m’opposerai pas aux délocalisations ». « J’instaurerai un bouclier fiscal limitant à 50% maximum les prélèvements fiscaux sur les revenus » =  les plus hauts revenus- ceux qui aujourd’hui dépassent la tranche des 50%- paieront moins d’impôt et l’ISF sera de facto supprimé. Moins d’impôts, davantage d’aide aux entreprises, davantage de dépenses= vous êtes effrayé par la Dette Publique actuelle ? Vous n’avez encore rien vu !!! 

Rarement on a vu quelqu’un asséner autant d’énormités avec un tel aplomb. Et en plus l’annoncer !  Dans son discours du congrès d’investiture, très bien écrit au demeurant, NS a expliqué en substance à son électorat de droite habituel : « Je vais dire des choses qui vont vous surprendre et m’adresser à des gens à qui nous n’avons pas l’habitude de parler. N’en soyez pas étonnés, n’y prêtez pas attention, il nous faut ratisser large pour gagner. » 

En clair, il dit : « Je vais raconter n’importe quoi, c’est pour rire, c’est juste pour récolter les voix des naïfs qui me croiront. »  Chapeau l’artiste ! C’est du Supermenteur puissance douze. L’élève a dépassé le maître.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

françoise 12/02/2007 11:05

Pour la première référence:  tape archives de l'INA,  puis, dans rechercher: 1996 + interview/entretien + FR3. Il s'agit d'un face à face Michel Rocard et Nicolas Sarkozy.
POur la seconde: non, ce n'est pas du littéral, j'ai entendu le discours sur LCP, remarquablement écrit, vibrant (j'en ai parlé dans un précédent post) et c'est sur la fin qu'il a dit à sa famille politique qu'elle allait être étonnée, et lui a demandé de le laisser "libre d'aller vers d'autres, car il faut rassembler pour gagner", mais je n'ai pas le texte en tête. Ce qui est sûr, c'est que le discours ratissait large! Je n'ai rien contre le rassemblement, mais il me semble bien factice quand pendant dix ans au pouvoir on a plut^pot divisé et dressé les uns contre les autres.
Cela étant, le discours de Ségolène Royal, moins charnel, plus théorique, était lui aussi pétri de bons principes... que la gauche au pouvoir n'avait guère appliqués! 
Je pense que le pouvoir corrompt ceux qu'ils touchent, quel que soit leur bord politique, et qui plus est, de gauche comme de droite, les politiques fréquentent les mêmes milieux, les mêmes medias et sont donc assez identiquement formatés. Hélas...
Il me semble aussi qu'un président n'est pas un être providentiel. Depuis trois mois, Jacques Chirac est quasi en préretraite et le pays continue à fonctionner, pas si mal quoi qu'on dise. Ce sont les gens qui yu vivent qui font une nation.

Nick Tasseur 12/02/2007 01:38

Bonjour FrançoiseVoici un texte bien instructif...Mais aurais-tu des liens pour les sourcesde "Je ne veux pas que tous arrivent sur la même ligne" et "Je vais dire des choses qui vont vous surprendre" ?En particulier pour le 2e, si c'est dans son discours d'investiture, je pensais qu'il y aurait bienune transcription quelque part sur le net, eh bien rien du tout! C'est du littéral?Merci

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture