Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 22:12

Nicolas Sarkozy a mille fois raison quand il parle de revaloriser le travail. Mais il a un million de fois tort de s?en prendre aux chômeurs, aux « assistés » ou à ceux qui ne « veulent pas travailler ».

 

Quand on est chômeur, c?est qu?on a été licencié, et dans la majorité des cas, cela ne fait pas plaisir? Etre traité en « variables d?ajustement », parler de « dégraisser le mammouth », proposer à des jeunes bac + 5 ou 7 des stages payés de 0 à 300 euros par mois, instituer un CNE dont le dernier rapport sur le sujet montre qu?un an après l?embauche 46% des travailleurs en CNE n?ont plus de travail, considérer que le CV d?un candidat de  plus de 45 ans va directement à la poubelle (j?ai entendu un DRH le dire) voilà qui est réellement c?est dévaloriser le travail et pire : c?est dés human iser les gens, jusqu?à les tuer.

 

Trois salariés de Renault, un de Peugeot et deux ou trois de la SNCF se sont suicidés. Pas des ouvriers à la chaîne , mais des cadres et techniciens qui à leur tour connaissent les affres d?un travail sans âme, pas reconnu, avec la pression de la hiérarchie toujours plus forte?  Une amie professeur me raconte le drame de son mari, fonctionnaire harcelé par sa hiérarchie. On l?ignore souvent, mais Marie -France Hirigoyen, auteur d?un livre sur le harcèlement au travail me l?avait confirmé : dans la fonction publique, le harcèlement est particulièrement cruel, car l?impossibilité de licencier celui qu?on a « dans le nez », fait qu?on essaie de l?avoir à l?usure, jusqu?à ce qu?il démissionne, tombe en dépression? ou se suicide.

 

Tout à l?heure, au Monoprix près de chez moi, une vendeuse disait à une autre : « Bonne nouvelle, la semaine prochaine il y aura moins de monde que l?an dernier à la même époque, donc on ne nous monte pas les objectifs. » Eh oui, dans les grandes surfaces, on ne vend pas aux gens selon leurs besoins. On regarde ce qu?ont acheté 1000 clients l?année d?avant, et on impose aux vendeurs d?augmenter ce chiffre l?année d?après. Toujours plus, toujours plus? et malheur à la vendeuse qui ne place pas la carte fidélité ou ne fourgue pas les promotions.

 

Hier un ami travaillant dans l?industrie était soulagé : le petit chef qui menait la vie dure à son équipe a enfin été renvoyé? après avoir acculé trois salariés au départ : maladie, dépression, démission. « J?aurais pu être le quatrième. »

 

Ce matin, sur Europe 1, une sociologue qui travaille depuis vingt ans sur le monde du travail remarquait que les conditions de travail se dégradent depuis dix ans : les accidents sont moins nombreux, mais plus graves, et surtout, le stress n?est plus physique, il est mental, usant? L?usure mentale répétée peut conduire à l?infarctus, à la dépression nerveuse, à la mort subite (le fameux Karochi des salariés japonais surmenés) et faire le lit de certains cancers en induisant un déficit immunitaire : l?organisme n?arrive plus à éliminer les cellules cancéreuses comme il le fait d?ordinaire dans la majorité des cas. Surtout quand de surcroît on travaille avec des matériaux cancérigènes.

 

La dévalorisation du travail est d?autant plus forte que se creuse l?échelle des revenus, car dans un monde où tout se monnaye, la valeur qu?on vous accorde est indexée sur ce qu?on vous gagnez. Surtout quand le manque de considération vient aggraver la dévalorisation matérielle du travail. 

 

En 2004, 10% des salariés à temps complet ont gagné moins de 1.005 euros nets par mois, et la moitié ont perçu un salaire mensuel net inférieur à 1.484 euros. Ce salaire, dit médian, est en baisse de 0,4% par rapport à 2003. C'est sur lui qu'est fixé le "seuil de pauvreté" : sa moitié selon le critère français soit 3,5 millions de "pauvres", 60% selon le critère européen soit 7 millions de personnes concernées en France.
(rapportINSEE)
Le salaire moyen était, lui, à 1.903 euros mensuel nets en juin 2005 (source INSEE/60 Millions de Consommateurs).

 

On est bien loin des 4000 euros net que Jean-François Coppé considérait comme un salaire moyen?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture