Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 14:04

Pour moi, c'est jeudi 8h, pour vous 14h. Je me suis couchée à 3h, après une journée bien intense. Le matin, radio avec Christiane Charrette, LA journaliste qui compte sur Radio Canada et qui a aimé à la fois mon livre, le film de Martine, et surtout moi: comme elle dit, ce sont les personnages qui l'intéressent... tellement qu'elle me pose des questions très très privées :) Heureusement, je suis rodée après les Delarue, Fogiel and Co! Ensuite, déjeuner avec les responsables de Pocket Québec: Emilie, l'attachée de presse a fait un boulot remarquable, et en plus elle est très sympa, comme ses boss du reste. Les rapports pro  sont ici très pro au sens d'efficace, et très cool au niveau humain, bref plus saines qu'en France, ce que me confirmeront le soir plusieurs français émigrés à Montréal.

L'après midi, après un passage éclair chez Martine pour me changer en vue de la soirée de lancement, émission radio sur une station cool avec un couple d'animateurs. Très bien: un bloc de minutes pour promouvoir et faire gagner mon livre à deux auditeurs, un bloc pour parler du documentaire, un bloc pour parler de Martine et moi, et annoncer le lancement du soir au Bain Matthieu, que nous rejoindrons après un dîner chinois avec toute l'équipe de Vidéo Femmes et quelques amis. Le bain Matthieu est une ancienne piscine reconvertie en salle de spectacles et réceptions, très chouette lieu. Et puis je trouve que présenter un film sur moi, ex-aquaphobe, dans une ancienne piscine, est bien pensé!

J'ai un coup de blues en pensant qu'il y a juste un mois maman est morte, elle qui avait tant envie de voir ce film dans lequel elle apparaît quelques secondes. Alors je lui rends hommage en début de soirée, ainsi qu'à papa d'ailleurs. Sans eux, je ne serai pas là, et pas ce que je suis, que je me sois construite en référence ou en réaction à eux, ils m'ont donné les atouts pour le faire...

Le programme est le même qu'à Québec, si ce n'est qu'après la projection, le débat se termine par une petite fête. Plein de gens viennent féliciter Martine pour la qualité de son film. J' ai profité de ce 3ème visionnage pour bien écouter la musique composée par Josué (oui, les copines, le Josué qui vous faisait craquer durant le tournage en France!) qui ne se contente pas d'être un excellent preneur de son- ah, l'enregistrement du bruit de mes pas sur le sable...- mais aussi un excellent donneur de son! Il a fait une musique qui soutient parfaitement l'image et le propos.

A propos de propos, des dizaines de gens viennent me remercier de ce que j'ai dit " qui les fait réfléchir sur leur propre vie" " qui est un hymne au bonheur et à la liberté" "une ode à l'amour et à une sexualité heureuse, respectueuse des autres", " qui donne envie de vivre", etc, etc... Je suis émue car c'est tout ce que j'essaie de transmettre depuis des années et cette fois ci, le message est passé. Est-ce le fait de la culture québécoise plus cool que la notre? Je le saurai si le doc est diffusé en France, au vu des réactions. Un Québécois s'étonnait que ce que je dis puisse faire plus scandale que la pornographie et le sexe marchand. C'est justement là que le bât blesse, dans le fait de faire de la sexualité un mode de communication privilégié... mais gratuit, sans argent, sans rapport de forces, sans culpabilité. Dans le fait de s'intéresser aux hommes juste pour le plaisir de mieux comprendre comment ils fonctionnent. Dans le fait, surtout, de faire tranquillement coexister ces trois mots: femme- libre- heureuse, sur une planète où les femmes opprimées et malheureuses sont un des piliers de l'organisation du monde, parfois avec la complicité et l'assentiment des femmes elles-mêmes, persuadées que l'amour passe par la dépendance...

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Publications
commenter cet article

commentaires

Syolann 01/03/2007 22:32

Mais quel périple! Et quel plaisir de voir des gens vraiment ouverts et tolérants n'est-ce pas? C'est une bouffée de fraîcheur qui donne envie de continuer à répandre cette image de l'amour libre dans le tout beau sens du terme...comme tu le fais bien!

mathieu 01/03/2007 19:44

Dites, est-ce qu'il est possible de récupérer une affiche du film?

denis seignez 01/03/2007 15:18

Merci une fois encore pour faire passer votre message. Il faudra certainement encore recommencer  car  déculpabiliser ne se fait pas en un jour . Bon vent , Françoise.  Denis Seignez
 
 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture