Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 17:33

Beaucoup de monde dehors pour la Nuit Blanche, trop. Comme son homologue parisienne, le fête péchait par les files d’attente interminables à chaque spectacle ou presque. Nous nous sommes contentés de picorer, de ci, de là, surtout pour goûter l’ambiance, chaude malgré la neige et une bise traîtresse… Rentrés raisonnablement à 3h du matin, on commence à fatiguer!   En buvant mon café ce matin, je lisais les journaux. Vue de l’extérieur, la France a une image bien positive. Un organisme international vient de lui décerner pour la seconde année le prix du pays où il fait le plus bon vivre, sur des critères précis: qualité des soins et de la santé, qualité des infrastructures (notamment le TGV), climat social et économique propice aux investisseurs étrangers, qualité de vie: paysages, gastronomie, prestige culturel… Pas mal, non, pour un pays soi-disant en déclin!

Lu aussi les manifestations organisées au Québec pour la semaine de la Francophonie. Pour eux, cernés par l’anglophonie, le français est un patrimoine dont ils sont heureux et fiers, ce qui stimule leur imagination, tout comme dans les pays d’Afriaue francophone la langue française est vivante, avec des inventions de mots réjouissantes, plutôt que des anglicismes. Ici, on dit entrevue au lieu d’interview, courriel pour e-mail, ascensoriste pour liftier, voyagiste et non tour-opérator, recherchiste pour la journaliste qui cherche les personnages ou les documents pour une émission, standiste pour qui monte un stand d"exposition, et florilège au lieu de best-of. Plus subtil, et significatif: le débat à propos du voile islamique est un enjeu électoral (y a des élections en fin de mois) comme en France. La majorité des gens sont très fermes sur le principe selon lequel le respect des cultures et des religions ne doit pas aller contre l’égalité entre les sexes. Ce n'est pas un hasard si les québécois disent naturellement auteure, professeure, chroniqueure, la ministre, la députée… alors que le débat sur la féminisation des noms a été violent en France, comme quoi le "e." féminisant les mots était affreux. Affreux, pourquoi? Nul ne peut justifier d’ une loi esthétique en la matière. A propos d"élections, l’image internationale de Nicolas S. n’est pas fameuse: là aussi, c"est intéressant d'aller voir ce qu’en disent les journaux étrangers…

Demain, première diffusion de "La Grande amoureuse" à la TV: on croise les doigts…

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture