Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 15:36

Nicolas avait des comptes à régler avec son enfance et son père. Ségolène avait des comptes à régler avec son enfance et son père. Le livre « La femme fatale » qui fait un carton prétend aujourd’hui que la force de Ségolène a été stimulée par la jalousie amoureuse, tandis qu’on glose sur l’abstention électorale de Cécilia qui n’a pas donné sa voix au triomphe de l’époux. 

Et ça continue ! Aujourd’hui Bernard Kouchner serait prêt à rejoindre le gouvernement Sarkozy, dont les valeurs sont pourtant quasi à l’opposé des siennes, parce que, dit-il,  « il aurait été maltraité par le PS, jamais assez reconnu ». Encore une blessure à réparer. 

On rêve ou quoi ? La politique, dernière thérapeutique à la mode des ego blessés ? La quête du pouvoir comme pansement aux problèmes narcissiques ?  

 

On devrait exiger des candidats qu’ils aient fait un « travail sur eux » avant de se présenter. Parce que, si un peu de narcissisme est nécessaire pour se construire- ce qu’on appelle « l’estime de soi » dont manquent tant de personnes- trop de narcissisme devient destructeur. Il convient d’avoir toujours à l’esprit la vanité des choses et l’impermanence de la vie pour ne pas être un tyran… De cultiver le détachement.   

Il y a environ 25 ans, une amie photographe avait été réveillée un dimanche par Bernard (Kouchner) et Brice (Lalonde) alors jeunes militants : « On va faire un footing au Luxembourg, viens avec ton appareil. » Eberluée, elle leur avait répondu : « Que voulez-vous que ça me fasse ? Pourquoi dois-je venir ? »  « Parce que dans trente ans, on nous demandera ce genre de photo ». L’idée qu’il existait de jeunes gens de gauche qui programmaient trente ans à l’avance leur carrière politique et leur médiatisation m’avait scotchée. A droite, quelques années plus tard, le jeune Nicolas faisait de même. 

Leur point commun? Une hypertrophie de l’Ego,  en réaction à des frustrations anciennes. Moralité : si vous voulez des enfants heureux, aimez les. Si vous voulez des enfants ambitieux, maltraitez les. Les enfants heureux jouent aux LEGO,  nom qui vient de Leg godt : je mets ensemble, je rassemble. Mais au fil des années, les briquettes jolies, le tracteur rassurant quasi Bayroutiste ont fait place à des jouets guerriers dont la finalité est d’éliminer l’adversaire. Comme au grand jeu politique de l’Ego.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture