Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 12:22

Une étude de l’Inserm menée auprès de 12364 personnes de 18 à 69 ans[1] confirme que la sexualité n’échappe pas au social. La plus grande autonomie des femmes, leur accès au travail, à la contraception et à l’avortement a profondément modifié leur sexualité : nombre de partenaires sexuels en hausse, pratiques sexuelles plus variées et sexualité épanouie au-delà de 50 ans.  Les femmes ne sont donc pas « biologiquement » programmées pour le couple et les hommes pour les pulsions !  

 

Donc, pour aimer différemment, il faut surtout changer notre regard, pollué par l’idée que « les histoires d’amour finissent mal en général » ou que « plaisir d’amour ne dure qu’un instant, chagrin d’amour dure toute la vie ». En reprenant les grands principes de l’écologie, j’ai imaginé dans le Nouveau Consommateur ce que pourraient être un amour basé sur le respect des différences et des désirs.

 

 

 

Même changement de regard sur le chagrin d’amour. Non, il n’est pas la fin de tout, même s’il reste la chose la plus injuste au monde : l’un(e) aime, l’autre n’aime plus. Sans raison. On n’est pas « nul » parce qu’on n’est plus aimé, on n’est pas « salaud » parce qu’on n’aime plus. L’amour et le désamour ne s’expliquent pas. Ce n’est pas une raison pour estimer que tout est fini  parce que ce n’est plus comme avant. Toute relation évolue par cycles, avec des hauts et des bas. Rompre parce que ce n’est plus pareil, c’est comme abattre un arbre qui a perdu ses feuilles en hiver en oubliant que le printemps existe.  Mieux vaut se dire : « La situation n’est pas favorable en ce moment. » C’est peut-être un artifice, mais il est efficace. Il permet de s’éloigner pour réfléchir ou se protéger, sans tout casser. Et d’ouvrir la voie à l’avenir. Si c’était un amour important, quelque chose de lui subsistera, ou renaîtra sous une autre forme. S’il n’était pas important, l’amour se diluera peu à peu, insensiblement.  Au cours de ma vie, j’ai vu des passions renaître et d’autres se transformer en tendres amitiés, j’ai connu des retrouvailles après des mois ou des années d’absence, des désirs soudains après des années d’amitié. Rien n’est définitivement écrit entre un  garçon et une fille, entre un homme et une femme. A condition de ne pas s’enfermer dans des schémas, et de croire en soi.

 

 



[1] Lire l’article sur cette étude dans Alternatives Santé 345 de juin, un excellent magazine pour qui s’intéresse aux thérapies non conventionnelles et à une idée « globale » de la santé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

scouttoujours 20/11/2011 23:16


Oui je confirme que l'amour peut revivre de mille feux, même 25 ans après, mais l'amour doit-il être une fin en soi ? l'essentiel n'est-il pas d'être tout simplement heureux ?

Stéphane 27/06/2007 17:12

Petite rectification, désolé : "quatres MOTS sur un piano"...
D'ors et déjà bonnes vacances à toutes et tous !

Stéphane 26/06/2007 17:56

Cela me fait aussi penser à une "maxime" que j'ai du lire qque part : "pour pouvoir aimer l'autre il faut d'abord s'aimer soi-même"...
Je ne pense pas que cela soit narcissique, et ce n'est pas entièrement faux... Toutefois, je ne voudrais pas lancer un nouveau débat sur ce sujet :p
Petite remarque également sur le "ce que l'autre m'apporterait de plus", il y a une très belle chanson, sortie tout récemment, pour les amateurs...: Goldman et Fiori  "4 notes sur un piano"  (ames sensibles, ou fragiles, s'abstenir.....)

françoise 24/06/2007 20:35

Simpliste, Alain? Sûrement pas. Ca vous semble simpliste parce que je parle aujourd'hui de choses existant... après 30 ans de réflexion et de travail. Si j'avais fait 30 ans de piano avec la même intensité, je serai virtuose:) Je ne prétends pas être virtuose de l'amour, ni même que ce que j'ai fait soit bon pour tout le monde, par contre, je suis sûre aujourd'hui que ce qu'on me prétendait "impossible" est possible. A condition de ne pas le vivre pour être moderne ou à la mode, mais parce que ça correspond profondément à ce qu'on est, soi. Ce qui implique de faire l'effort de se connaître. D'ailleurs, je rencontre de plus en plus de gens sur ce chemin, à des degrés divers.

Alainx 24/06/2007 19:04

Françoise, vous donnez le sentiment de procéder par des affirmations, des yaka et yakapa, sommes toutes chacune pétrie de bon sens intellectuel et de la "nouvelle" moralité (je mets nouvelle moralité entre "__" , parce qu'elle date quand même de ma jeunesse soixantehuitarde "jouissons sans entrave") :; mais la réalité est bien différente.... Bien plus complexe que des affirmations simplificatrices.  30 ans d'aide aux personnes et aux couples m'en ont apporté la démontration suffisante.
Malgré nos désirs de controles émotionnels (chagrin d'amour durable pax ex... qu'il faudrait éliminer d'un coup d'éponge régénérante...oui, mais là ça réssite !....), nos ressentis nous échappent en ce qu'il mettent en jeu nos histoires affectives, nos passés et nos passifs amoureux, nos inconscients toujours à l'oeuvre...
en ces domaines il faut éviter les schémas de pensées simplistes, même si l'on veut faire "moderne"....

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture