Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 23:43

Quand Médecins du Monde crée une antenne France pour secourir les SDF sans soins, quand le Téléthon fait appel aux dons des citoyens pour la recherche génétique je me demande si c’est bien le rôle des associations, ou s’il ne vaudrait pas mieux réorienter les dépenses publiques. 

Exemple : depuis 1948, le Costa-Rica a supprimé son armée. Depuis, ce pays situé sur une zone ô combien sensible de la planète, n’a connu ni guerre, ni dictature. Car comme le disait le président Costaricain Arias, prix Nobel de la Paix en 1987 : « Le commerce des armes n’a jamais préservé la paix, au contraire ». Lui a plutôt investi dans l’éducation : 96% de la population est alphabétisée, plus qu’en France.  La santé : l’espérance de vie atteint 78 ans, un record pour l’Amérique Latine. La démocratie : l’assemblée est élue à la proportionnelle. L’écologie : 32 parcs nationaux ou réserves biologiques préservent une faune et une flore exceptionnelles.

Le Costa Rica a une solide tradition de progrès. 1869 : enseignement libre et gratuit pour tous. 1882 : abolition de la peine de mort (1982 en France)  1941 : droit de vote aux femmes. (1944 pour les françaises.)  

 

Pour en revenir aux associations, il n’est pas sain qu’elles pallient les insuffisances des budgets publics  ou colmatent les dégâts d’une société cynique. Handicap International fait un travail remarquable en équipant de prothèses peu chères les enfants amputés dans les pays en guerre. Mais cela fait oublier que l’Occident : USA, Russie, France, Allemagne et Grande-Bretagne vendent environ 77% des armes vendues dans le monde. Nous nous cachons les yeux d’une main et mettons l’autre au portefeuille… 

Une association doit cependant absolument être financée par les particuliers : c’est Amnesty International, qui partout dans le monde, traque les atteintes à la dignité et à l’intégrité humaine, que ce soit les arrestations arbitraires, les crimes de guerre, l’esclavage, les viols, les tortures, la condition pénitentiaire… Vaste travail. Sa dernière campagne concerne les viols commis en Côte d’Ivoire lors de la guerre civile qui a ravagé le pays ces dernières années, sur des fillettes parfois âgées d’à peine 10 ans. Devant leurs parents, pour faire « avouer » ces derniers, ou devant leurs parents déjà exécutés. Pour rien, pure cruauté. L’Occident se réjouit de la réunification de la Côte d’Ivoire : « La Côte d’Ivoire retrouve la paix. » Les tortionnaires aussi : pas un seul n’a été inquiété. Amnesty a lancé une pétition pour qu’ils soient jugés, parce que l’impunité des violeurs prépare les viols de demain. Ceux de la prochaine guerre. Amnesty est la dernière chance de l’individu broyé par un Pouvoir abusif. Et c’est pourquoi l’association doit rester indépendante de tous les Pouvoirs. www.amnesty.asso.fr 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans CHANGER
commenter cet article

commentaires

longuesjambes 23/06/2007 16:26

Meric pour votre réponse !je vais m'empresser de préciser l'éditeur.Bien sur, je ne doute pas une seconde que vous n'ayez pas lu mon blog avant ! Je trouvais simplement agréable cette impression.  Comme je n'ai découvert votre livre il n'y a que quelque jours, donc, impossible pour moi de m'en inspirée.J'ai un certain âge  (suis née en 57, dans un milieu assez guindé), et il m'a fallu du temps pour détruire ls mauvaises construcitons et ensuite pour laisser le smiennes prendre vie.Je pense aussi que ma réflexion a commencé aussit tôt que la vôtre (je crois m^m dès mon enfance ! ) mais elle a mis plus de temps à murir en actes sincères et assumés !  Le parcours n'est pas le même et tant mieux.je crois que oui, il y a des femmes qui ont trente années d'avance sur leur époque et que c'est grâce à elle que, trente plus tard, les choses apparaissent !

françoise 23/06/2007 15:18

Ca ne me dérange pas que vous recopiez mes pages, mais il faudrait rajouter le nom de l'éditeur originel "La Martinière" en plus de Pocket. Ce livre date de 2002, bien avant votre blog, et ma réflexion sur ce sujet a comencé quand j'avais 19 ans, un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître! Aujourd'hui, c'est dans l'air du temps.
C'est comme la combishort: j'en porte depuis plus de dix ans, j'en ai parlé ici même il y a plusieurs mois, et cet été, c'est le "must". Bientôt, je vais me prendre pour une "trend setter" (créatrice de tendance)  whaouh!  Ou alors je suis medium???? :)

Catherine Ailesse 23/06/2007 12:45

Chère madame,Je vous ai entendu il y a quelques jours sur une émission belge qui s'appelle "parlez-moi d'amour"Je fus enthousiaste ! Enfin, une femme qui témoigne aussi de ce que je crois et vie depuis longtemps !j'ai même cru que vous vous étiez inspirée de mon blog.Je me suis précipitée pour acheter votre livre "il n'est jamais trop tard pour aimer plusieurss hommes".J'ai l'habitude d'anoter mes livres de tout ce qi me plait et me touche mais le vôtre ! C'est bien simple  tout est annoté et souligné !Serions-nous soeurs d'âme et de coeur ? Je le souhaite de tout coeur évidemment !Je me suis permise, dans mon blog personnel (pas celui dont je vous envois le lien où est publié le début de mon blog personnel) de recopier un long extrait de votre livre.  J'espère que cela ne vous dérange pas et si c'est le cas, je m'empresserai de le retirer.http://longuesjambes1.skynetblogs.be/Veuillez accepter mes sincères salutations,Catherine Ailesse

Spike 23/06/2007 11:44

Grand merci de ne pas me voir en noir et blanc et comme un vilain reac de droite :-)) Je dois reconnaître que j'apprécie la gaucho ecolo érotico libertaire que vous êtes.....peut-être avec une petit plus pour le côté érotico libertaire :-))) Ceci étant, je me suis toujours plus entouré d'amis de gauche que de droite, question d'équilibre !
En vous remerciant pour votre ouverture d'esprit, je vous souhaite un excellent week end.
Bien à vous, Spike
 

françoise 23/06/2007 11:38

Bien sûr, que le débat est souhaitable! D'ailleurs, il semble vous plaire, puisque vous revenez régulièrement sur ce blog d'une gaucho écolo érotico libertaire :) et de mon côté, j'entends bien ce que vous dites, que je ne trouve pas systématiquement réac de droite... Le monde est complexe, plein de contradictions, avec cependant des fondamentaux dans l'analyse qui font qu'on se situe plutôt à droite ou plutôt à gauche, ce qui n'oblige nullement à tuer ceux qui pensent diféremment.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture