Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 18:48

Il y a des faits divers sanglants en été. Je me souviens d’une année où la « tuerie d’Auriol »- une famille mystérieusement massacrée, le père avait semble-t-il de louches amitiés politiques- a tenu en haleine la France entière. J’étais enceinte de huit mois, nous avions décidé de repeindre les volets d’une maison en Bourgogne, et tandis que je passais minutieusement trois couches de bleu roi, j’écoutais les péripéties de l’enquête et les détails sordides.  A-t-on retrouvé les meurtriers ? Je l’ignore.  C’était comme un feuilleton dont on néglige la conclusion. Enfants kidnappés, alpinistes emportés par une avalanche, règlements de compte à la sortie des bals du 14 juillet, émeutes dans les prisons… ce lot d’épouvantes passe en été entre deux spots de pub ensoleillés qui vous recommandent de boire modérément l’apéritif anisé dont par ailleurs on vous matraque le nom jusqu’à… plus soif. 

Les infos d’été rétrécissent le monde. On interroge gravement des automobilistes coincés au péage qui répondent invariablement « Y a du monde, mais bon… c’est les vacances. » et en profitent pour saucissonner au bord de l’autoroute sous l’œil des caméras. Le reporter filme des mères de famille qui confirment qu’il fait chaud en donnant à boire à leurs bébés sur le conseil de CRS promus nourrices en chef du pays,  un reportage raconte les derniers arti sans promoteurs de fromage de chèvre bio roulés sous les aisselles (référence pour fans du Splendid)… le monde extérieur est estompé par une brume de chaleur, il ne faut pas troubler le vacancier durant « la trêve estivale » même si les sous-titres en bas de l’écran, qui résument les événements internationaux donnent des apparentements terribles du style « 120 tués par une voiture piégée en Irak » sous des images de plages et de marchands de glace. 

Les vraies vacances commencent à l’ombre des tamaris, quand l’info nous lâche les oreilles et qu’on se plonge enfin dans un bon livre réservé à cet usage depuis des mois avant de plonger dans les vagues… ou à l’étranger, quand on ne parle pas un mot de la langue locale, excepté l’indispensable kit de survie pour commander dans les tavernes et trattoria et que les titres des journaux deviennent incompréhensibles. 

Vous l’avez compris : je pars quelques jours, pas longtemps. Bonnes vacances ! 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans bonheur
commenter cet article

commentaires

Martine Asselin 21/07/2007 16:11

Bonjour!
Je suis la réalisatrice du film.
Pour les curieux(ses) qui veulent voir le film La grande amoureuse, il passera à Canal vie dimanche soir (le 22 juillet) à 23h, et à 2h du matin!
Bonne écoute!

Ani 19/07/2007 16:35

 Bonsoir Françoise

 

Je t’écris en réponse à l’appel public que tu as lancé dans le film « la grande amoureuse » qui vient juste d’être diffusé à Canal Vie au Québec (17juillet)… Wow! Délicieux petit bijoux ce film, sa narratrice, son héroïne, et ceux autour d’elles… Transmets mes félicitations à la réalisatrice!

 

En fait, je répond spontanément par ce petit mot à ton invitation dans le film de t’envoyer des mots d’amour tellement j’ai été touchée par ce portrait de ta personne et de ta vie. En plus d’être heureuse de t’entendre réfléchir, de te voir te réjouir et te révéler sous toutes tes coutures, j’ai souri tout au long de la présentation tellement je partage des sensations, des convictions, des expériences et des aspirations proches des tiennes. 

 

Des éléments biographiques: les films super 8 au bord de l’eau à regarder avec envie et avec peur grand frère et grande sœur se baigner avec Maman; la contre ses peurs une fois adulte... Des manières d'être et de vivre: l’achalandage sur les comptoirs de cuisine, les petits seins, le plaisir d’être seule, la joie d’être mère, l’espace, le travail et le plaisir de l’écriture... Des expressions pour parler des choses: la fatigue d’être forte, les fleurs qui poussent dans les craques pour parler de la vitalité.... Une manière d’être en recherche et de foncer dans l’épaisseur et les profondeurs des relations humaines tout en cherchant à tricoter son histoire sans échapper de mailles… Le désir de se découvrir avec l’autre, l’amour du multiple…  L’impulsion de vouloir partager à l’écrit cette manière de vivre la quête de soi, cette même quête que tous vivent mais que nous semblons avoir en commun d’aborder comme une aventure ouverte qui célèbre la beauté des êtres et de leurs apports mutuels….

 

Entéka, je te garoche ça tout pêle-mêle, sur le vif, comme ça vient, sur le champ, avant même d’avoir lu un de tes ouvrages….  (Sois certaine que ça ne tardera pas!) Que veux-tu, j’ai sauté sur mon clavier dès le film terminé tellement j’ai ressenti le désir de t’offrir ces mots d’amour dont j’aime aussi tendrement le velours… L’étincelle dans tes yeux m’a allumée!

 

Je ne peux bien sûr te dire le « Je t’aime » qu’un amoureux (un ami, un amant) pourrait t’offrir avec toute la charge qu’une telle intimité contient…  J’ai quand même envie de te dire « Je t’aime » parce que, comme ta définition le dit, ça me rend vraiment contente que tu existes et ça me ferait vachement plaisir que tu continues à ainsi cultiver ton sens de la vie…

 

MERCI et au plaisir…

 

Ani

Spike 14/07/2007 15:12

Pour ajouter un peu de piment aux vacances, comme par exemple un bon roman ésotérique sur les Templiers, il y a une thèse qui relie Auriol au SAC et à l'OSMTJ, mais bon c'est sans doute du roman :-)
Spike
 

françoise 14/07/2007 10:36

Pour la grande amoureuse, il faut vous adresser à videofemmes à Québec. Je n\\\'ai pas leurs coordonnées sur moi, je suis en vacances, mais  vous devez pouvoir les trouver, et ils ont sorti un DVD je crois. Sinon, il doit y avoir une rediffusion sur Canavie cet été, d\\\'après ce que projetait la chaîne.
bon été!

claude 14/07/2007 00:52

Bonjour Françoise,
Je vis près de Montréal. Comment puis-je voir le film La grande amoureuse présentement?
Merci.
 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture