Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 10:08

Dans le film de Patrice Chéreau « Intimité » un homme et une femme se retrouvent chaque semaine pour faire l’amour sans dire un mot.  Le désir s’exprime dans de superbes images- urgence du déshabillage, étreintes et enchevêtrement des corps- infiniment plus troublantes que de gros plans génitaux. Mais après quelques rendez-vous, l’homme se demande qui est cette femme. Il la suit, l’épie, découvre qu’elle est mariée, mère d'un petit garçon, et il arrive même à prendre incognito un verre dans un bar avec le mari. 

La question posée par le film est celle-ci : « si le sexe est un moyen de rencontrer et de connaître les gens, que sait-il d’elle ? » Au-delà des premiers rendez-vous, est-il possible de faire l’amour uniquement sur la peau, ou, selon l’expression de Benoîte Groult (« Les vaisseaux du cœur ») une histoire commencée sur la peau pousse-t-elle « ses racines jusqu’au cœur » ?  La  question posée est celle de l’intimité. 

Autrefois, l’homme faisait sa cour pour que la femme cède, pour arriver à ses fins et conclure, toutes expressions montrant que l’objectif, la citadelle à conquérir était le sexe, l’approche préalable, verbale,  balisant la conquête. 

Aujourd’hui, on commence souvent par le sexe, avec deux voies possibles : 

Commencer par le sexe en conservant la structure mentale de la conquête, auquel cas l’histoire s’achève en commençant. Don Juan, et de plus en plus souvent Don Juanne repartent en chasse. 

Considérer le sexe non plus comme une citadelle à conquérir mais comme un mode de communication privilégié, une introduction (oui, j’ose…) à l’intimité de l’autre, auquel cas l’objectif devient non plus le sexe mais la personne qu’il y a autour.  Avec ses mystères, ses non-dits, ses surprises…  infiniment plus difficiles à conquérir.

 

 

 

 

C’est de cela, du rapport entre sexe, érotisme, tendresse, intimité que nous parlerons tout à l’heure avec Brigitte Lahaie (RMC/ 14h15/ 16h) et avec qui voudra participer.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

NdeB 14/08/2007 00:53

les rares fois où je n'ai fait que le sexe, ce n'était pas pour  "connaitre" l'autre, c'était juste une autre façon de communiquer
le langage charnel, quand les mots sont des maux (et inversement)
en attendant, çà fait du bien !!!
 

françoise 08/08/2007 12:24

Je reparlerai d'intimité bientôt, car l'émission n'a pas été vraiment centrée sur ce sujet, hélas.
Pour Sabinek: effectivement, le lâcher prise fait partie de l'intimité, mais il faut y ajouter une dimension temps, qu'on ne se donne pas toujours quand on est dans le désir fou du début:)
Merci Tenenan.
Pour Vagant: dans ce que vous racontez, le sexe n'a pas été une voie de connaissance de l'autre, puisque votre obsession, justement était de ne pas dévoiler, de garder le mystère, bref de savourer le plaisir nu, sans la personne. Sans intimité. C'est une autre voie, excitante mais cannibale, comme vous le dites, et vouée à la rupture parce qu'à un moment donné, comme le sous-entend Chéreau, le sexe sans intimité devient routinier. Arghhh, tout ceci est compliqué... c'est ce qui en fait le charme éternel.

Vagant 08/08/2007 11:43

J’ai connu une femme que je ne voulais pas connaître. J’entretenais avec elle une correspondance érotique d’autant plus vivace que nous entretenions par là même un mystère réciproque. Nous avons correspondu plusieurs mois avant d’oser partager les joies de la chair. La question était : « comment connaître la chair sans rompre le charme épistolaire ? ». Nous croyions avoir trouvé un moyen de ne pas corrompre l’aura d’inconnu qui protégeait notre liaison jusqu’alors désincarnée : Nous nous sommes retrouvés dans le noir complet pour faire l’amour comme des fous, sans un mot. Ce fut le début d’une course au plaisir effrénée qui a peu à peu dévoré le mystère nous nourrissait notre liaison, un plaisir cannibale jusqu’à la rupture.Le sexe peut être une voie vers la connaissance de l’autre, mais c’est une voie à sens unique où il est interdit de stationner.

Tenenan 07/08/2007 22:15

Bonsoir Françoise.Je vous ai vue ,écoutée et désirée aujourd'hui ,mardi 7 aout , sur Direct 8.Vous donnez envie de parler avec vous ,dialoguer et partager votre intimité ,de près ou de loin,par écrit ou de vive voix.Vous respirez la sensualité et la sérénité  que devraient procurer l'amour et la sexualité.Continuez à nous faire  rêver et fantasmer ,par vos mots et vos écrits.Merci d'exister.JYF

SabineK 06/08/2007 11:32

Ahhhh mais c\\\'est passionnant cette réflexion.... mince, je suis en plein déménagement, ce qui va m\\\'obliger à ne suivre cela que d\\\'une oreille....
 j\\\'espère que vous en direz quelques mots sur ce blog après....
Oui, de fait, il est plus facile d\\\'accéder au corps et au sexe d\\\'un partenaire qu\\\'à ses émotions et sentiments intimes.... surtout dans les relations sans \\\'engagement sentimental\\\' notamment parce que l\\\'un des deux (ou les deux!) ne sont pas... libres.... disponibles... alors, construire une forteresse autour de son coeur, c\\\'est la garantie, pense-t-on, de ne pas \\\'souffrir\\\'!.....
Cela m\\\'a toujours fait bizarre de faire l\\\'amour avec des hommes qui se lâchaient complètement physiquement, mais qui exerçaient un contrôle énorme sur leur mental et leur coeur.... comme si Hannibal Lecteur allait le leur bouffer à la fin du coït......
Bah moi, quand je suis terriblement émue par une étreinte, je ne sais pas bien garder cela au niveau de mes hanches, ça monte plus haut!!!

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture