Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 18:02

Occupée à écrire une nouvelle érotique commandée par un magazine féminin, j’ai mis spontanément en scène un prof de philo plein de charme. C’est du vécu. Pas forcément le prof de philo, mais le fonctionnaire. Défense et illustration sociologique des fonctionnaires et assimilés, genre agents d’EDF au sex-appeal survolté ou amis d’Air France aimant s’envoyer en l’air. 

Au cours de mes pérégrinations personnelles ou professionnelles au royaume de l’érotisme, j’ai plusieurs fois constaté que les plus joyeux, les plus déjantés, les plus libérés de tabous obsolètes,  en deux mots les meilleurs amants appartenaient à cette confraternité que j’appellerai la Fonction Publique (et assimilés). Je me souviens notamment d’un dîner/interview en compagnie d’un adepte des pratiques les plus extrêmes qu’il mimait au cours du repas sans le moindre souci du regard effaré que lui portaient les serveurs en gilet- car le monsieur m’avait conviée dans une célèbre brasserie- et de mon amusement lorsque ce monsieur, professeur d’université de très haut niveau, m’avait détaillé les fantaisies tout aussi surprenantes d’un de ses collègues. 

« L’enseignement supérieur prédispose-t-il aux libidos marginales autant qu’excitantes » ? A cette question ô combien professionnelle, mon interlocuteur répondit en m’expliquant qu’on n’est pas érotomane parce que professeur d’université, mais que la fonction publique permet d’assumer conjointement un métier des plus sérieux et des fantaisies débridées : « Vous comprenez, dit-il, nous sommes recrutés par concours anonyme, sur notre seule valeur intellectuelle. Pas d’enquête de vie privée, pas d’entretien d’embauche inquisiteur. La Fonction Publique, madame, respecte la liberté individuelle autant qu’elle a le souci du service public . » 

Mon cœur d’ex-percepteur bondit à cette fière affirmation, d’autant que, je le confesse, le ministère des finances regorge de fonctionnaires aussi dévoués à la cause amoureuse que pointilleux sur la réglementation, c’est dire… et bien réjouissant. A quoi cela tient-il ? La réponse m’a été donnée par l’un d’eux : « Les salariés du privé investissent leur énergie, donc leur libido, dans la compétition professionnelle. Celle-ci existe peu dans la fonction publique, vu le système de notation et le niveau modéré des salaires. Nous gardons donc notre libido pour notre vie personnelle, qu’influence le souci du «  service public  » : «  Traiter chaque cas avec conscience et minutie, sans contrainte de rentabilité, en prenant tout le temps qu’il faut. »  

Que voilà un beau programme lorsqu’il s’applique à l'érotisme! Et voici pourquoi nombre de fonctionnaires sont d’excellents amants. 

Amoureux du plaisir et du temps de vivre, insurgez-vous contre les projets gouvernementaux de réduire le nombre de fonctionnaires. Non seulement on a besoin d’enseignants, de chercheurs, de médecins, de personnel soignant, d’éducateurs, de postiers… pour garder à la société une organisation humaine, mais en privatisant les entreprises et les services publics, c’est à la libido de la nation qu’on s’en prend. Déjà que les pesticides altèrent les spermatozoïdes!

  

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans EROS
commenter cet article

commentaires

Françoise 08/01/2013 13:37


à Dan: ce tee-shirt- que je ne possède d'ailleurs qu'en photo- a été photographié dans la bonne ville de Québec en 2007, mais je pense qu'il doit être assez répanduy dans le monde vu sa
philosophie revigorante!

Oncle Dan 08/01/2013 11:18


Mais... mais c'est mon tee-shirt !  

Georges 04/09/2007 21:40

Je n'y vois aucun inconvénient, Françoise, à condition que la NATURE soit généreuse.

françoise 22/08/2007 23:37

Belle suggestion, georges, à laquelle j''ajouterai que pour les fonctionnaires, ex-fonctionnaires et assimilés, vu la modicité de leurs émoluments, le don pourra être fait... en nature

Clown Triste 21/08/2007 17:15

Je me doutais bien que Georges viendrait mettre ici son grain de sel...
 
C.T.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture