Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 12:54

Je bosse actuellement avec des gens bien, c’est fou ce que ça me donne la pêche. Partager des enthousiasmes stimule la créativité.  Semer des ondes positives aussi.

Par exemple, l’histoire de cet industriel italien, entendue au JT : Paganini de la pâte alimentaire, il a fait le pari de vivre un mois avec le même salaire que ses ouvriers. Dès le 20 du mois, il s’est retrouvé sans le sou, en a conclu qu’il était impossible de vivre avec si peu d’argent. Il a aussitôt augmenté tous ses ouvriers de 200 euros par mois. Ceux-ci n’en reviennent toujours pas ! 

Sympa encore, l’histoire lue dans "Marianne", de Chumbee, koala érotomane prêté par le zoo d’Edimbourg au zoo de Shönbrunn. Les autrichiens ne disposaient en effet que d’un mâle koala pas du tout porté sur la chose. Chumbee, lui, mange, dort et  fait l’amour (un sage…) à un rythme qui rend admiratif ses gardiens. Et- preuve que bonheur et plaisir sont contagieux - le mâle frigide, au spectacle de cette libido débordante, s’y est mis à son tour. Les femelles koala sont comblées ! Le koala de la photo N'EST PAS Chumbee!

 

 

Sur France Ô, belle remarque d’un journaliste : « Les technocrates devraient voyager un peu, de préférence dans des pays pauvres, pour se rendre compte que l’intelligence n’est pas proportionnelle au PIB. »  Ca va sans dire, mais ça va tellement mieux en le disant ! 

Hilare fus-je en lisant la remarque d’un écolo commentant la propension de Jean-Louis Borloo à proposer une bouffe ou un verre dès que les discussions s’enlisent : « Il a une descente que je n’aimerais pas remonter en Vélib’. » 

Vendredi, interview avec Jeanne Cherhal. Vous savez combien cette fille distille d’intelligence et de sensualité dans ses chansons. Pareil au naturel. Que les farfadets de sa Bretagne natale la préservent de toute tentation de frime,  elle a assez de talent pour pouvoir s’en passer. Elle termine en ce moment une tournée, dernière date à Paris, le 21 décembre. (rens : www.totoutard.com )  

 

Samedi, retournée voir la pièce de la Compagnie Aleph : « Kaléidoscope », devenue aujourd’hui « Requiem enchanté ». Enchanteur. Depuis mon post de juin (Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse », 24 juin 2007) le capitaine pirate est devenu maître du temps, et cette transformation donne à cet oxymore (Requiem enchanté) une dimension métaphysique. Si cette phrase vous semble obscure, allez voir la pièce, vous ne le regretterez pas. (www.compagniealeph.com) Après le spectacle, attardez vous au bar avec un verre de vin chilien, pour admirer les aquarelles de René Olivares, peinte au doigt… et au vin justement. Très belles.  

 

En début de semaine, stage de dessin et sculpture. Plaisir sensuel de patouiller dans l’argile et de se mettre du fusain plein les doigts. Plaisir intellectuel de voir le bloc de terre prendre vie et muscles.  Rien à voir avec la retouche photo sur ordinateur, mais je s’amuse bien quand même avec ces outils technologiques qui me font jouer à Andy Warhol, le talent en moins.  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans bonheur
commenter cet article

commentaires

Lung Ta 08/11/2007 10:35

Bonjour Françoiseje vois que tu sais maintenant manipuler la palette graphique ! bravo pour ces résultats ! :-)Bises

S@m 04/11/2007 23:59

Ce Koala m'a fait exploser de rire !?! Et la réplique suivante, sa tournure réconforté dans l'idée que le trait d'humour est un trait d'esprit incontestable de l'intelligence !
Sur France Ô, belle remarque d’un journaliste : « Les technocrates devraient voyager un peu, de préférence dans des pays pauvres, pour se rendre compte que l’intelligence n’est pas proportionnelle au PIB. »  Ca va

sans dire, mais ça va tellement mieux en le disant !

Cette drenière particulièrement : "Ca va sans dire, mais ça va tellement mieux en le disant !" Sinon pour le sujet visé : "Lettre ouverte aux gourous de l'économie qui nous prennent pour des imbéciles" - Bernard Maris. A mettre à côté du livre de Stilglitz dans la bibliothèque.

françoise 04/11/2007 16:47

Bon pour le moral aussi, l'album zinc de zinc 2, avec notamment la chanson "Pierrot", pourtant pas spécialement gaie, mais qui me met dans un état de zénitude, ça doit être une question de fréquence de basses... Voici un lien pour l'écouter:
www.telechargement-mp3-gratuit.com/clip-video-loic-antoine/

Spike 04/11/2007 15:58

Pour aller dans le sens de "Tant-Bourrin", c'est également la musique qui recharge mes batteries, surtout le Jazz. En ce moment je me dope avec l'album "Wild Man Blues" de Woody Allen....Jouissif !

françoise 04/11/2007 15:55

Merci pour le tuyau Beirut, effectivement good vibrations! Le site totoutard regorge aussi d'extraits bien goûteux. Enfin, mais tu le sais, la secte Blogbo fait partie de mes vitamines presque quotidiennes.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture