Lundi 26 novembre 2007 1 26 /11 /Nov /2007 17:55

Rangeant des papiers bancaires, je tombe sur une chemise cartonnée marquée PER, qui me rappelle que j’ai versé sur un Plan d’Epargne Retraite 300F par mois (environ 46 euros) de 1986 à 2006. Et maintenant, ça me rapporte quoi, ce truc qu’on m’a vendu en me disant : « Le journalisme, c’est précaire, constituez-vous donc un complément de revenus pour vos vieux jours. » ? 

J’interroge mon banquier. Galamment, il me fait remarquer que je suis trop jeune pour penser à la retraite, mais accepte de faire une simulation pour savoir ce que je toucherai à partir de 60 ans. Deux jours après il me dit, un poil honteux : « J’ose à peine vous le dire: votre rente s’élèvera à 57 euros par mois, calculée sur une espérance de vie de 83 ans. » (Celle des françaises actuellement.)  

En gros, si j'ai la chance de vivre jusqu'à 83 ans, je serai remboursée de mes cotisations, augmentées du loyer moyen de l’argent. !  Mon banquier tente de se justifier : « Les PER sont intéressants pour les déductions fiscales, pas pour la rente. » Pas de chance, celui-ci n’en bénéficiait pas. « Ca vaut le coup si vous l’ouvrez quand vous êtes jeune et cotisez longtemps ». Il se trouve que je l’ai ouvert jeune et que j’ai cotisé le maximum autorisé : 20 ans ! Je suis même estomaquée d’avoir songé à prendre un PER à une époque où je vivais comme une cigale.  « C’était un PER sans risques, donc sans gros rendement » tente ultimement le banquier. Aujourd’hui, nous avons des fonds de placement plus intéressants ». Du genre des fonds à risques basés sur les subprimes qui s’effondrent aux Etats-Unis, avec à la clé des milliers de retraités sans le sou ? 

Et puis, lui dis-je pour l’achever, quand vous me l’avez vendu, ce PER, vous m’aviez promis monts et merveilles et avenir douillet, non ? »

C’est la différence entre répartition et capitalisation. Avec une retraite par répartition, deux ou trois salariés et leurs patrons cotisent ensemble en ce moment pour une seule personne à la retraite. Avec la capitalisation, un travailleur épargne seul aujourd'hui pour sa retraite dans vingt ou trente ans, sans visibilité sur l’avenir. C'est plus risqué et moins intéressant. Comme quoi, la solidarité a du bon.

Idem pour les assurances privées par rapport à la sécurité sociale : aux Etats-Unis, si vous n’avez pas la "couverture maximum" finançant le traitement efficace pour votre cancer, on vous en fait un « adapté à votre contrat » mais pas forcément à votre cancer. (ça paraît dingue, mais c’est vrai). En France, la collectivité vous prend en charge et fait les comptes après.

" Vous trouvez les charges sociales élevées, dis-je à mon banquier,mais quand votre femme aura un cancer du sein ou votre fils un accident de voiture, vous serez rudement content qu’on les hospitalise sans leur demander leur carte de crédit. 

Ce chantre bancaire de l’économie libérale me prédisant l’inévitable privatisation des services publics cinq minutes plus tôt a reconnu, lorsque je lui ai parlé de sa femme et de son fils, que la solidarité nationale, somme toute, ça a du bon.   

Jusqu’ici, avec un sourire en coin et de fines allusions, il me prenait  pour une écrivaine vaguement érotomane. A présent, je suis à ses yeux une redoutable gauchiste. Pas grave, il y en a que ça excite. J

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                    Casterman/l'Internaute 

 

 

 

 

Par Françoise Simpère - Publié dans : CHANGER
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

AUTRES MONDES

Essai, roman, nouvelles, contes ou musique, Autres Mondes, vous parle de liberté, d'imagination et de désir. Le site a été entièrement rénové, dépêchez-vous d'aller le voir et de montrer à vos enfants

la superbe vidéo d'Himlico  

et de regarder la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes", toujours réalisée par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

http://www.autresmondesdiffusion.fr/aph.html

 

NOUVEAU: des ebooks érotiques regroupant par thèmes les nouvelles de "Autres désirs, autres hommes" épuisé en version papier. Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte. Rendez-vous sur http://www.autresmondesdiffusion.fr

Sexe-potes.jpg

 
 

 


 

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

Catégories

Recherche

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés