Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 18:50

En prévision de quelques jours d'hospitalisation, j'avais rédigé le billet "le dernier tabou" mercredi dernier, publication programmée pour le samedi. Mais voilà qu'entretemps, le jeune Prince consort- ou plutôt qu'on ne sort plus- a renoncé à ses ambitions. Ce n'est plus de la politique, c'est Speedy Gonzales.!!! A moins d'être fortement cocaïné, comment suivre? En tout cas, quelle rigolade de voir les pôv' ministres et autres porte-parole de l'UMP qui s'étaient évertués à répéter que Jean Sarkozy étant le fils d'un génie politique était forcément génial lui-même et le choix évident pour la présidence de l'EPAD… venir à présent affirmer que renoncer à ce poste pour lequel il n'a évidemment ni l'expérience ni la compétence indispensables était une preuve supplémentaire de son génie et de sa maturité. Si le ridicule tuait, on ferait vite place nette mais je me me demande s'il leur donne même des brûlures d'estomac. Avaler des couleuvres semble un remède souverain contre les ulcères et la honte. Reconnaissons tout de même au fils du président le mérite de nous avoir débarrassés- provisoirement- de la grippe H1N1 dont plus personne n'a parlé pendant cette semaine. Normal, les rois guérissaient les écrouelles...


Tout à fait autre chose : j’ai récupéré  mes droits sur « Aimer plusieurs hommes », livre épuisé en version brochée comme en version poche.  J’ai calculé le coût en temps et en argent de son éventuelle réédition  et m’interroge sur le choix de la publication, prévue pour fin 2009/ début 2010 : livre numérique téléchargeable à 6 euros, ou livre imprimé (et dédicacé ) à environ 12 euros ?   Quel serait a priori votre préférence ? Pour me répondre, cliquez sur « contact » en bas de la page. Merci.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

Courir Nu Dans l'Herbe 31/10/2009 19:13


Bonsoir Françoise,

J'avais laissé un commentaire au sujet de ce livre que j'apprécie particulièrement, ici :
http://fsimpere.over-blog.com/article-30797242-6.html

Pour ma part, la consultation et/ou la lecture d'un livre ne peut se passer de papier.

Depuis 2 ans, j'ai acheté des tas d'e-Books (environ 25) sur des thèmes variés qui m'intéressaient considérablement, notamment parce qu'on ne pouvait trouver ces ouvrages autrement que sous forme
électronique. Mes conclusions de cette expérience sont les suivantes :
- Malgré tout l'intérêt qu'ils présentent pour moi, je ne lis pas ces livres tant qu'ils sont sous forme électronique : la lecture à l'écran présente de nombreux aspects désagréables, outre la
fatigue visuelle quand il s'agit d'ouvrages de plusieurs dizaines de pages, et non d'articles courts

-  Je les lis à partir du moment où je les ai imprimés, et dûment reliés avec une perforatrice, des spirales plastiques, et des couvertures cartonnées : j'ai acquis ce matériel de reliage sur
mes deniers personnels pour des besoins privés, exclusivement parce que le phénomène e-books s'est amplement développé

Mon expérience me dit donc que je ne lis un e-Book qu'à partir du moment où je l'ai transformé en bouquin papier : de ce fait, quel que soit l'ouvrage, je préfère amplement une version papier.

Bien à vous, et très heureux de vous lire régulièrement de part les vraies questions que vous posez régulièrement dans vos articles.

CNDL 


françoise 29/10/2009 18:36


à Kiwi: merci pour ce long e chaleureux commentaire.
aux fervents du papier: je retourne à mes études de marché et aux formalités administratives d'autoéditeur et je vous tiens au courant.


LungTa 28/10/2009 09:43


pour moi le PAPIER, la lecture trop longue à l'écran me fatigue

bises

frédéric


fabrice 27/10/2009 19:03


formule à 12 € + dedicace  beaucoup plus intime  et accro à notre écrivain

grosses bises

fab.


Olivier Gilbert 27/10/2009 15:08


Nous aussi, chez les caribous canadien, nous préférons le bon vieux livre de poche. Le livre électronique commence à faire son apparition mais je doute pour l'instant qu'il déloge le bon vieux
livre classique. Malgré toute ses qualités, pour l'avoir essayé, ce n'est pas vraiment faitguant pour les yeux, c'est vraiment pas comme lire un écran d'ordinateur par exemple, il y a un côté un
peu sacré de lire un roman imprimé, de sentir la texture du libre, l'histoire de celui-ci. Et puis, particulièrement pour « Iln 'est jamais trop tard pour aimer plusieurs hommes », c'est le genre
de bouquin qu'on refile à un copain.... À bientot ! Olivier


Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture