Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 16:51

caulerpaIl y a 25 ans, Caulerpa Taxifolia, algue dite « invasive » parce qu’elle n’en était pas native s’est implantée  en Méditerranée  et s’y est développée. Ceux qui savaient lire à l’époque se souviennent sûrement des articles de presse dramatiques et de la polémique qui opposa les responsables de l’Aquarium de Monaco, mis en cause dans cette affaire, et le Pr Alexandre Meinesz, spécialiste des caulerpes et chercheur/plongeur.

J’étais plongeuse à l’époque- c'est moi sur la photo- et j'ai pu me rendre compte de visu du caractère envahissant de cette algue, connue aussi pour contenir un cocktail de toxines. Serait-elle dangereuse pour l’équilibre écologique, les poissons, voire l’homme ? En tout cas, elle mettait en émoi les élus locaux, les écologistes, les pêcheurs et les plongeurs.  Des centaines de tracts avaient été parachutés sur les plages « Vous avez aimé la vache folle ? Vous allez adorer la Caulerpe ! »

algue.jpgLorsque me fût rapportée la réflexion d’un promoteur immobilier grommelant, après s’être vu refuser un permis de construire pour cause de protection du littoral : « Y aurait eu de la Caulerpe à cet endroit, je l’aurais eu, mon permis ! »  j’eus l’idée d’écrire un thriller écologique, « l’Algue fatale » opposant des mafieux de l’immobilier à une écologiste au grand cœur. Le tout sur fond d’histoire (avec le général de Gaulle dans les premières pages) et d’amour (entre la belle écologiste et l’un des héros).  Plusieurs personnages étaient inspirés par des protagonistes réels, d’autres totalement imaginaires. De même, j’avais fait des repérages sur les lieux pour être scientifiquement et géographiquement juste,  l’idée étant de mêler la fiction au réel pour troubler le lecteur se demandant : « Et si c’était vrai ? »

JLD2.jpgParallèlement, en tant que militante écologiste et plongeuse, j’avais ameuté l’association des députés plongeurs fondée par Pierre Lellouche. C’est ainsi qu’en 1999, nous organisâmes un colloque à l’Assemblée Nationale sur la prolifération de Caulerpa Taxifolia, et je participai à la rédaction d’un projet de loi sur les « espèces invasives » en compagnie de Pierre Lellouche (RPR à l’époque), Michèle Rivasi (apparentée PS) et André Aschieri (Vert) sous l’œil amusé de… Jean-Louis Debré, qui adore les polars puisqu’il en écrit lui-même.

Enfin, « L’Algue fatale » a été adaptée pour la télévision sous forme d’une mini-série en deux épisodes régulièrement rediffusée depuis 2004  sous le titre « Eaux troubles », avec, entre autres Julie Debazac,  Jean-Pierre Lorit, Geneviève Casile et Michel Duchaussoy. Adaptation très libre et assez éloignée du livre- la partie politique étant gommée au profit d’une intrigue plus romanesque- à laquelle je participai pour la partie scientifique et la caractérisation des personnages.

 

2010 étant l’année de la biodiversité, j’ai eu l’idée de contacter les protagonistes de l’époque pour savoir quelles leçons ils tiraient de la façon dont a été traitée cette affaire de caulerpe, et ce que leur inspirait la prise en charge actuelle des questions écologiques.

 Intéressant, car il est rare qu'on ait 25 ans de recul sur un problème et la possibilité d'en reparler avec les protagonistes. Alexandre Meinesz et Michèle Rivasi m’ont déjà répondu. Et leur avis montre qu'il n'est pas de manichéisme possible avec la complexité des écosystèmes: pas de bons et de méchants, pas de certitudes ni de conclusions hâtives, mais, toujours, l'importance de donner l'alerte et de rester vigilant.

Vous en saurez plus en allant sur le site www.autresmondesdiffusion.fr où vous trouverez aussi l’Algue fatale. Trente exemplaires seulement, dédicacés. Une occasion de découvrir que l’érotisme n’est pas ma seule inspiration, quoique pages 206 et 207…


plongeur.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

more 11/06/2010 13:13



Merci pour ce billet. Je n'ai pas lu "l'algue fatale", pas encore, mais j'aime bien ce billet. Sans nier que la biodiversité est, en tant que concept à la mode, est agaçant, je crois réellement
qu'il convient de tout faire pour la protéger, sans pour autant tomber dans le catastrophisme sans frontière,auquel nous devons faire face actuellement. D'où mon intérêt pour un point de vue
équilibré et serein d'une personne connue pour d'autres causes que la défense de la planète bleue. More



Françoise 08/06/2010 10:59



à SF: Margotte tient à ta vertu, elle t'a ramené mon livre le moins sulfureux, quoique...


à Reynald: j'aimerais effectivement récupérer et rééditer "Ce qui trouble Lola" épuisé en poche, mais tant qu'il reste des brochés, c'est compliqué. Patience...


à TB: mets des lunettes, TB, il y a écrit en gras sur le site qu'il est toujours possible de pmayer par chèque pour les réfractaires à Paypal (c'est vrai que c'est complexe, la commande Paypal,
une personne sur trois a des problèmes)


à Marin: Taxifolia, taxes en folie. Joli, je n'y avais pas pensé. Mon roman "Jouer au monde" (en lecture un peu partout) traite justement de cette terrible décennie 80 où le monde a basculé dans
le fric.


à Andiamo: tu nous la joue de plus en plus pervers pépère :)


 



Andiamo 08/06/2010 09:59



J'avais regardé cette fiction (quoique) avec beaucoup d'intérêt, et puis... Et puis Julie Debazac hein ? Je préfèrerais sauter sur elle plutôt que sur une mine )



marin 08/06/2010 09:44



Taxifolia, je ne peux me rapprocher cette dénomination latine et scientifique de ce qu'on entend actuellement :les taxes en folies. Nos états se refusent à imposer, puis partent dans des
taxations puremen antisociales, quand ils ne privatisent pas  pour fair emonter les prix du produit, ou du service, en cause -ce qui va arriver à EDF et à son parc nucléaire, avec une une
hausse basse prévueà 25% d'ici 2015.


Le grand tort des économiste, des politiques et même des syndicats, a toujours d'écarter les effets de la psychologie et de cycles écologiques (au sens scientifique fort) de leurs modèles et
décisions. Ils se bornaient à êre productivistes, même le pcf ...


Le vert revient en force. Ils le matinent de marketing et noie le poisson. Quant aux faits humains, l n'y a que la justce pour en parler efficacement -par exemple l'amiante, les algues vertes ...
Le problème est que la justice ne peut que se prononcer à posteriori, donc trop tard, le mal étant fait, constaté pour être , peut  être , juridiquement qualifié et jugé.


LE virage fatal date desannées 80, no navec l'arrivée de la société de communication, mais avec l'arrivée massive de l'informatique. Là encore, on peut effectuer un parallèle : uen technologie
arrive dans nos mains sans que le corpus du sens, de la philo, de la morale soient réfléchi et intégré ; comme pour les OGM, et les bébé in tube à essai.


Heureusement qu'il reste la poésie, la littérature, l'Art en général pour transgresser les barrière morales, épistémologiques ou autres pour tenter fendre le morbide. Et encore, quand je vois
avec quelle morgue, les psychanaliste essaie de contre Onfray, je me dis que rien est gagné à l'esprit critique.


Le livre noir n'est surement pas où on le pense, car on sera toujours un con.






Tant-Bourrin 08/06/2010 05:27



J'ai essayé de le commander (tu penses bien !), mais ça ne me laisse pas le choix sur le mode de paiement : Paypal ou rien d'autre... Or je me refuse toujours à balancer mon numéro de carte
bleue dans la nature, fut-ce chez Paypal. Y'a toujours moyen de payer par chèque, comme les autres fois ?



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture