Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 13:17

On l’appelait Bonnichon, jeu de mots idiot sur son véritable patronyme. Je ne me souviens pas du tout à quoi il ressemblait. Par contre, je me souviens de son arrogance. Très fier de son (bon) rang d’entrée  à l’Ecole nationale du Trésor, il se pavanait à l’idée d’en sortir major. (ce qu’il ne réussit pas, d’ailleurs) . Pour y arriver, il se livra à des agissements si immoraux que nous le classâmes parmi les infréquentables : ambitieux, macho, sans scrupules.  Je l’avais donc oublié, mais voici que durant mon escapade Clermontoise,  j'ai croisé un lecteur de ce blog m’ayant contactée en me disant qu’on s’était connu durant nos études... Visiblement, vu son regard déshabilleur à trente centimètres de moi, si insistant que j’en étais gênée, il ne s’intéressait pas à l’ancienne camarade de fac, mais à l’écrivaine « passant à la TV » et faisant des romans érotiques.

Trente secondes après nous être salués, il me confia que Bonnichon, à qui il avait dit qui j’étais devenue, lui avait raconté que je l’avais autrefois poursuivi de mes assiduités, mais qu’il m’avait « jetée ».

Vantardise et mensonge navrants, mais pas uniques. Il y a quelques années, un monsieur cultivé et courtois avec qui je déjeunais parfois, avait tenté de faire croire à ses amis et collègues que nous étions amants… et avait eu la naïveté de me le raconter. Sèchement, je lui avais rétorqué que si cela avait été vrai, je n’aurais vu aucun inconvénient à ce qu’il s’en prévalût, mais que j’appréciai fort peu son mensonge et le fait que ses invitations n’avaient eu d’autre objectif que de s’afficher en ma compagnie pour faire croire que… alors que, lui dis-je « jamais l’idée de vous avoir pour amant ne m’a traversée l’esprit ». Il en fût si vexé qu’il me poursuivit de lettres d’insultes quelque peu scatologiques que j’ai conservées à toutes fins utiles…

Rançon de la gloire, ou du fait qu’une femme libre et sereine avec sa sexualité fait mochement fantasmer certains hommes ?

Alors qu’on se le dise : quiconque raconte qu’il « m’a eue » ment. Car les hommes que je choisis (oui, je les choisis, c’est ainsi…) sont tous discrets, tendres, et assez intelligents pour savoir que le désir que nous échangeons est une affaire privée, qui ne leur met aucune décoration à la boutonnière.

Les autres sont des rustres. On comprendra que je ne les fréquente pas.

A part cela, l’Auvergne reste une région merveilleuse, avec des volcans qui ne crachant plus (ou pas encore, qui sait ?), des bars à Tapaches (tapas auvergnats de charcuterie et fromage sublimes), la capitale du rock français et une mine de vie culturelle, dont de nombreuses librairies.

 

auvergne.jpg

Vous trouverez « Aimez plusieurs hommes » à « La librairie », rue Blaise Pascal, avec une vraie libraire qui aime les livres et les connaît.

Nouvelles du site : quelques commandes faites « cash on delivery » n’ont pas été honorées pour raisons postales. Vous allez recevoir un mail explicatif à ce sujet, mais les paquets sont prêts !

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

ROLLAND Michel 11/11/2011 20:02



J'ai aussi connu des garçons et des hommes qui se 'vantaient' d'avoir eu des relations avec une collègue et ne se gênaient pas pour dire: Vas y , c'est un bon coup, ...etc.  J'ai toujours
été choqué par ce genre de propos vantards. Lorsqu'on a la chance de plaire à une dame et qu'elle vous accorde ses faveurs on se doit de la respecter et pour autant ne pas la traiter
comme une grue.



Jean-Luc 14/06/2010 20:28



"Car les hommes que je choisis (oui, je
les choisis, c’est ainsi…) ..."


C'est un scandale ! Et depuis quand, hein, ce sont les femmes qui choisissent ?


Un véritable scandale, vous dis-je !


 



Marin 19/04/2010 10:02



Tout cela sent l'esprit de trophée, vous avez eu de la chance car un aurait pu vous "avoir" ( jevous provoque là), et maintenant, dans cet esprit  detrophée, vous pourriez lui décorer le mur
!


J'ai toujours trouvé obscène le mot "chasse" pour signifier l'enive, le désir. Mais vu le SAV de certain, il se justifie.


Une excuse de plus pour ma misanthropie.



Ut 18/04/2010 15:30



Morte de rire! J'adore!



Françoise 18/04/2010 10:45



Désolée pour les fautes de frappe, j'ai tapé trop vite, il y a du soleil dehors, ça donne envie de ne pas s'attarder devant l'écran!



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture