Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 00:07

Trois lectures, trois phrases artifices, comme les feux du même nom. Elles font du bruit, puis Pschitt…

feux d'art1 « Le rapport de l’IGF conclut que Eric Woerth n’est pas intervenu dans le dossier fiscal de madame Betancourt »,  phrase traduite par les medias en « Eric Woerth blanchi ».  Artifice, artifice…  Certes, il aurait été plus grave qu’ Eric Woerth intervienne pour interdire à ses services de traiter ce dossier, mais cet homme n’est pas idiot et ne s’aventurerait pas à une telle intervention, aux risques de la voir racontée aussitôt dans le Canard Enchaîné. En revanche, ne pas intervenir, dans un dossier aussi important, équivaut à étouffer l’affaire. Je me souviens d’un ami inspecteur des impôts à qui je reprochais de harceler un boulanger pour prouver qu’il n’avait pas déclaré quelques milliers de francs de ventes de chaussons aux pommes, au lieu de s’attaquer aux vrais fraudeurs. Il avait souri : feux d'art2

« Les vrais, les grands fraudeurs ont des avocats tellement pointus que pour trouver la faille dans leur dossier, ça prend des mois, des années, alors qu’on nous demande du rendement. De plus, pour un dossier « sensible », pas question de se lancer sans l’aval de la hiérarchie, c’est trop risqué. » Dans un dossier aussi sensible que celui de Liliane Betancourt, l’une des premières contribuables françaises, l’aval ne pouvait venir que du plus haut. Faute de quoi aucun inspecteur des impôts ne se risquait à contrôler ladite dame. Ne pas intervenir, ici, loin de blanchir E. Woerth,  équivaut à étouffer le dossier.

 

serenade à troisPas une semaine sans que paraisse un papier sur les « polyamoureux », me voilà sacrée « papesse » par certains medias . Dernier en date cette semaine, dans le supplément Paris Obs du Nouvel Observateur. On y lit cette phrase d’un psychanalyste, Michaël Stora : « Je ne le juge pas moralement, mais il me semble que le polyamour rompt dangereusement avec le sentiment d’exclusivité du couple. Bien sûr,  cette exclusivité est une illusion, mais une illusion nécessaire ».  Le polyamour rompt avec l’exclusivité du couple ? Evidemment, c’est même précisément sa définition ! Mais pourquoi dangereusement ? Où est le danger ? Dans le risque de rupture, de conflit ? Faut-il rappeler que la monogamie se termine dans un cas sur deux (Paris) ou trois (province) par un divorce, sans parler des violences conjugales et des crimes passionnels ? Le danger existe dès qu’on aime de façon irrationnelle, c’est-à-dire incapable de raisonner. En l’occurrence, n’est-il pas plus rationnel d’assumer la non-exclusivité dans le polyamour plutôt que de s’y accrocher dans la monogamie tout en sachant qu’elle est généralement une illusion ? (que les conjoints concrétisent ou non leurs tentations). Que signifie illusion nécessaire pour un psychanalyste, alors que devenir adulte, disent-ils en général, consiste à accepter la réalité ? Et « je ne le juge pas moralement » en accolant au polyamour l’adverbe « dangereusement » sans le justifier une seconde n’est-il pas un jugement ?

feux d'art3Dernière phrase artifice, toujours d’ Eric Woerth (désolée, c’est l’actualité qui veut cela) «Ça n'a pas été vendu une bouchée de pain, ça a été vendu à l'estimation des domaines».. Cette phrase artifice occulte le fait que le prix des Domaines est le prix minimum en dessous duquel il serait indécent de vendre, mais absolument pas la valeur marchande réelle du bien. Quant à la réaction du maire de Compiègne déclarant « l’Etat ne peut pas vendre au-dessus du prix fixé par les Domaines, car il est impensable qu’il spécule sur  un bien classé », c’est carrément du foutage de gueule. Le spéculateur, c’est celui qui achète au prix des Domaines et bénéficie de surcroît des avantages fiscaux liés à la propriété de biens classés ou de monument historiques. L’Etat, lui, ne spécule pas, il brade. Après les autoroutes juste quand elles auraient été rentables, il brade les monuments historiques, alors que le tourisme est une des activités économiques majeures en France, et que brader les monuments, c’est  privatiser cette activité.  On ne s’en étonnera, cet Etat ne cesse de privatiser. Mais on peut déplorer que jamais les citoyens français n’aient été consultés sur cette politique de vente d’un patrimoine qui leur appartient. Politique impulsée par Eric Woerth alors ministre du budget, comme dit plus haut.

Tout ceci nous ferait presque oublier que les feux d’artifice du 14 juillet célèbrent la prise de la Bastille en 1789 et la Révolution Française, avant la nuit du 4 août qui abolissait les privilèges.

P1010231.JPG

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Blutch 19/07/2010 16:18



@ Usclade
Ton expression finale me fait repenser qu'il y a un amour de longue date entre le parti godillot du Nabot (à l'époque, c'était Charlot)) et la Seine. En 62, on pouvait s'y baigner dans la
Seine... Oui, de force et avec des menottes au poignets. Merci Papon, merci Papon (sur un air des Charlots, bien sûr.....).
@ Marin à terre.
A la base, psychologue est une faculté intellectuelle. çà n'a rien à faire avec un métier ou un quelconque certificat. Toutes les variantes de "psy-machin" se sont greffées sur l'absurdité de
croire que le sens de la psychologie peut être appris. On débouche forcément sur des conneries sans nom. Sans même parler de la malhonnêteté d'utiliser sciemment un titre professionnel pour
étayer une morale à 4 sous.
Blutch.



marin à terre 19/07/2010 09:24



Ah ces psychanalistes, un vrai roman noir. Le cerveau a uneactivité biologique, il produit de sidées, de l'affectif, de l'imaginaire. Biensûr il a des règles que l'on doit comprendre, donc
chercher, donc cet organe particulier mérite autant de spécialiste que nécessaire. Le problème chez les psychanaliste est que la moral et le fric ne sont jamais loin. Ils ne veulent pas adopter
une démarche de doute come le pratiquent les sciences, même humaines. Il n'y a  qu'à lire les propos délirants et fallacieux de cet psy qui est pati en guerre contre M. Onfray, cela montre
la limite d'honnêté de bon nombre des ces gens. Lors de leurs interventions comme experts dans les émissions télé, ils se bornent souvent , avec un visage contti, de balancé des lapalissades. Je
préfère souvent les psychologue, ou le psychiatre assis à côté qui a un discours, certes sentencieux, mais qui n'et pas dictatorial ou dans le faux-semblant. Donc ton "dangeureux" ,e métonne
pas, il est dans cette logique de groupe qui a pris d'assaut une entreprise noble pour en faire une usine à fric.


Cepenant dans ces affaires de moeurs rare sont le s gens qui prennent le temps dela statistique pour étalir de vraies corrélations, oudméontrer la totales no ncorrélation entre tesl phénomène et
tel autre. Le mariage peut etre une joli expérience de vie, comme le non mariage, comme dans toute relation humaine, elle n'existe que dans la mesure ou elle est à chaque instant construite ou
pas. Personnellement je ne suis ni pour ni contre le mariage ou le non mariage, à chacun dans sa vie selon ses myens et désir, ma liberté s'arrêtant où celle de l'autre commence. Et quant aux
violence, elles n'ont pas besoin du mariage pour exister ...Et l'être humain ne manque pas d'imagination pour exprimer ses côtés noirs ; il excelle sûrement mieux que dans ses côtés positifs et
contructifs, du moins à l'échelle individuelle.


Il ne me reste qu'à te souhaiter de bonnes vacances alors, on plutot du bon temps, car il ne s'agit pas de limiter ses plairs à quelques jours dans l'années. Bises (puis je me permettre ?) et à
la rentrée.



usclade 15/07/2010 17:21



Sur le polyamour, le ressenti du psychanalyste ne me surprend pas. La liberté introduite par le polyamour est synonyme d'insécurité pour l'individu conditionné par des siècles de recherche de
sécurité (n'est-ce pas la quête initiale de la civilisation, avant celle de la liberté?)
"L'ordre et la sécurité" , comme dans la chanson, étaient la base de nos société, même si depuis 68 avec les fissurations, leur caractère illusoire apparait au grand jour. Aujourd'hui, sortir
complètement de ce carcan effraie encore.
Le polyamour est avant tout une question de confiance. En soi, en les autres. Qui postule qu'on est assez responsable et respectueux pour retirer les barrières et garde-fous. On peut être plus
libre et vivre plus de choses, sans céder à l'imprudence, sans pour autant tomber dans le premier ravin venu...


Sur Woerth, Sarkozy et cie... Je vois qu'avec Blutch et vous on a les même réactions...
Oui c'est bien la grande braderie, il faut bien récupérer un peu de cash d'un coté ce pour jouer les Père Noel avec le bouclier fiscal...
Woerth, s'il prétend ne pas être malhonnête, alors c'est qu'il est plus que naïf, il est incompétent. Sarkozy en a viré plus d'un pour moins que ça. S'il ne le fait pas, c'est simplement sans
doute parce que Woerth est une clé de voute du Sarkozysme : financer l'UMP par tous les moyens pour accéder et conserver le pouvoir, par tous les moyens...



Et pour continuer sur Grincheux, blessé d'avoir été moqué il y a quelques mois par des rumeurs sur lui et Blanche-Neige, j'ai été surpris que, dans sa nouvelle posture de victimisation, personne
parmi les commentateurs politiques professionnels n'ait rappelé que lui et son parti gouvernent presque sans discontinuité depuis 20 ans. Or comme je disais ici , il se plaint de ne pas être épargné par les événements...
Ce qui me fait dire aussi que le jour où il ne dira plus "c'est la faute aux autres", le jour où il assumera ses responsabilités, sûr qu'on pourra se baigner dans la Seine...



seignez denis 15/07/2010 13:40



Notre beau pays n'étant gouverné que par des "Blanches  Neiges " on comprend mal comment il n'est pas plus prospère!!!!


Il est plus que temps de  nettoyer les écuries d' Augias !



Blutch 15/07/2010 03:09



L'IGF
Elle avait un mandat précis. Je me suis demandé pourquoi un socialiste (encore un) se compromettait avec ce pouvoir plus que blet.
Ce rapport est en fait tellement précis qu'il accable Woerth:
1° Il nous dit que la commission n'a pas eu le temps de faire une vraie enquête (4 personnes durant 3-4 jours pour sonder Bercy, çà se fait au pas de charge....)
2° Non, il n'y a pas de preuve (donc de note écrite, parce que je n'ose pas imaginer qu'il pourrait y avoir des témoignages de fonctionnaires, ce seraient de véritables
sabordages de carrière...).
3° la section spéciale des impositions individuelles rattachées au Ministère devrait être dissoute.


Cette commission nous apprend donc:
1° Qu'elle n'a pas eu le temps d'enquêter sérieusement.
2° Elle nous dit officiellement qu'il existe un bureau spécial pour les très gros contribuables, et que celui-ci est directement dépendant du Ministre, donc que les inspecteurs "ordinaires" n'ont
pas accès à ces dossiers.
3° Qu'en conséquence, un contrôle fiscal de Madame Bettencourt ne pouvait se faire sans l'aval du Sinistre. Il n'a donc rien interdit, puisqu'il lui suffisait de ne pas vouloir ou permettre le
contrôle fiscal pour qu'il ne puisse avoir lieu.
CQFD.
Avec en plus les diners en ville du couple woerth, l'employeur de Madame, la distribution des légions d'honneurs, la multiplication des pseudo-partis pour pouvoir collecter davantage de pognon en
détournant la loi, il y a de quoi se forger une intime conviction beaucoup plus argumentée que celle qui avait prévalu pour guillotiner Christian Ranucci.
Woerth vient de se rendre compte qu'il n'aura plus besoin de faire du forcing à la cotisation pour les prochaines élections. Sauf faux-pas de la gauche, on aura un duel FN-PS.
le polyamour:
Je vois que les "père-la-morale" sont sur le retour!!!!!! Avant deux ans, on va nous reparler de la surdité.........
Pour ce qui est des couples qui durent, combien le font en se nourrissant des haines réciproques, combien d'hommes et de femmes continuent un mariage vidé de toute substance par manque
d'imagination ou étant désabusés. Est-ce l'illusion nécessaire à ce tout fin psychanalyste? Et on s'étonne de la consommation de Prozac !!!!!
Si des psy se mêlent encore de justifier l'intégrisme religieux, on n'est pas encore sorti de la mouise....

La vente à la découpe:
Ce n'est pas un phénomène tout à fait nouveau, mais avant Sarko, les prix de vente ne relevaient pas de l'obole symbolique.
Le Mégalo-maniaque voulait entrer dans l'histoire avant même d'avoir quitté ses culottes courtes. Il est exhaussé:
Les manuels d'histoire se rappelleront de lui comme la pire des calamités subies par la France après les invasions teutonnes.

Petit rectificatif pour les autoroutes: Elles étaient rentables, et même pas mal. Il les a vendues avant qu'elles tombent dans le domaine public et que, conformément aux promesses faites à
l'époque, elles deviennent gratuites.

On assiste à une fin de règne où chacun part avec les meubles. Lorsque la cupidité est instituée en système politique, je contre-dit le bull-dog Bertrand, le fascisme est dans son camp.
Et il parait que même la pluie et les fouilles systématiques n'ont pas découragé les beaufs de faire une carpette humaine devant Sa Petitesse.
Blutch.



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture