Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 23:56
A onze ans, Jacques Lacarrière étudiait le Grec et le Latin. Un jour, il entendit sa mère dire : « Il fait ses Humanités » et fut stupéfait de ce mot inattendu, puis indigné quand quelqu’un lui apprit que Grec et Latin s’appelaient des langues mortes alors qu’il les trouvait si belles, si vivantes.
Devenu adulte, il consacra sa vie à la Grèce qu’il a parcourue, souvent à pied, pendant plus de vingt ans. Qui a lu « l’Eté grec » que je vous recommande chaudement, retrouve dans les descriptions de chaque sensation, détail, chaleur, personnage… le pas lent des marcheurs, apte à capter l’étincelle de vie dans un caillou.
Revenant de Grèce et écoeurée par les nouvelles si bassement matérialistes du monde, je me suis plongée avec délices dans le Dictionnaire amoureux de la Grèce » du même Jacques Lacarrière. En m’offrant des détours, des sauts de puces entre les définitions, des arrêts sur mots, comme on dit « arrêt sur image », Aphrodite, Eros, Hippocrate, Icare antiques mais si modernes…
Dès l’Antiquité Hippocrate avait deviné l’influence de l’environnement sur la santé, et celle du psychisme sur le physique. Des lieux : le mont Athos, Olympie, Cythère, Ithaque, l’Atlantide, qui aussitôt réveillent des souvenirs de livres, de tableaux, d’îles réelles ou rêvées… L’impression fascinante d’avoir une histoire commune avec l’histoire et la mythologie grecques.
Des plantes : l’olivier, la myrte et l’hélichryse aux parfums exacerbés par le soleil, les amandes dont le nom amygdalata a donné amygdales, parce que ces petites glandes ont une forme d’amande. Et puis dans ce dictionnaire, il y a les poètes et écrivains, nombreux, contemporains ou plus anciens, Georges Seferis (prix Nobel), Taksis Kostas, Patrikios Titos, Vassilikos Vassilis, dont Jacques Lacarrière nous fait découvrir des textes traduits aussi heureusement que possible. Il explique d’ailleurs les affres de la traduction… Poèmes pétris de culture, de révolte, de lyrisme, de sensualité, de rêve. De tout ce qui au fond rend humain, comme l’on dit « à taille humaine » d’une ville ou d’une entreprise où il fait bon vivre. L’humanité, à retrouver.














Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Simpère - dans bonheur
commenter cet article

commentaires

reynald 21/10/2009 18:41


Chère Françoise,
                        l'avion impose sur place, un hôtel (pension ou autre). Je
n'aime ni l'un, ni l'autre. Il y a juste que j'aime voyager "colimaçon", avec ma maison sur le dos. Compte tenu de ce que je trouverais en cours de route, la Grèce risque de se trouver à 2 ou 3
semaines de la Bourgogne, voir beaucoup plus. Mais çà n'empêche pas de rêver. Et comme on verra toujours plus de choses par l'esprit que par les yeux...........La Grèce, ta Grèce est belle puisque
tu nous transmets l'amour que tu as pour elle.
Amitié
Reynald


françoise 21/10/2009 17:11


à SF: je te donnerai des tuyaux pour ton prochain voyage
à Reynald: ce n'est qu'à trois heures d'avion.
à Jean-Paul: je connais Alexakis, je me souviens être allé le voir chez lui et nous avons bu un verre, il m'a offert un de ses livres. Belle rencontre... Même simplicité lors d'une rencontre avec
un grec d'Alexandrie, Georges Moustaki.
à Andiamo: oui, la Grèce est une région de séismes, d'où la légende de l'Atlandide, et la disparition de la civilisation Crétoise.


Andiamo 21/10/2009 10:31


Nous étions à Valimitika (région d'Aigion sur la mer de Corinthe) fin avril 1995, à l'hôtel Eliki, un mois plus tard un tremblement de terre, épouvantable a frappé cette région, l'hôtel a été
entièrement détruit. J'avais gardé contact avec l'un des animateurs, une animatrice est décédée, un autre a été fortement traumatisé.


jean-paul 21/10/2009 10:16


bonjour françoise,
comme toi, je suis un amoureux de la grèce rien de plus beau que Sifnos, Nissiros, Skopelos, Tassos et toutes les autres, tellement amoureux que j'adore les deux jours à Athènes avant le bateau
pour une ile et celà depuis la fin des années 70. Connaîs tu Vassili Alexakis? un très beau romancier grec mais qui écrit en français.


reynald 21/10/2009 00:52


Chère Françoise,
                       c'est vrai que la Grêce est magnifique, mais je peine toujours à
aller très loin, tant il y a de belles choses et de belles rencontres à faire à portée de main.
Amitié
Reynald


Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture