Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 17:19

 

Olivier Nakache et Eric Toledano  ont fait leurs premières armes de réalisateurs au festival du court métrage d’humour de Meudon.  Du coup, ils ont promis de toujours présenter leurs films en avant-première dans cette ville. Ce sont des mecs reconnaissants, à qui le succès n’a pas donné le melon. Simples, sympas, humains (pourvu que ça dure).

affiche intouchablesLeurs précédents  long-métrages  étaient de jolies comédies sensibles et bien scénarisées. Le dernier « Intouchables », crève le plafond avec une histoire improbable bien que vraie : l’amitié nouée entre un aristocrate tétraplégique (dans la vraie vie, c’est le comte Philippe Pozzo di Borgo, grosse, grosse famille…) et un loubard de banlieue (dans la vraie vie, c’était un Beur, dans le film c’est un africain interprétée ô combien magistralement par Omar Sy).  Choc des cultures, de la santé insolente de l’un face à l’infirmité de l’autre, de la richesse insolente de ce dernier face aux galères à répétition du loubard. Sujet casse gueule s’il en est,  avec risque de manichéisme genre  les Groseille et les Le Quesnoy dans «  la vie est un long fleuve tranquille », ou moralisateur politiquement correct, prenant le parti du loubard contre le riche ou celui de l’aristocrate bien élevé contre la vulgarité du d’jeun de cité.  Risque de forcer sur la corde comique et de devenir irréaliste car  c’est une comédie, mais pas que… Risque de devenir compassionnel et ennuyeux.  

fume filmRien de tout cela ! « Intouchables » est d’une vérité qu’on n’atteint que lorsqu’on est assez sensible pour ne pas prendre parti, juste observer les gens avec intérêt et amour. Toutes les répliques font mouche car elles sont d’une justesse exceptionnelle. Du coup, comme dans la vraie vie, on rit, on s’émeut,  et on s’agace aussi devant ces photo fauteuil coursedeux personnages capables, malgré leurs différences, voire leur opposition, d’être aussi touchants et insupportables l’un que l’autre. Ajoutons à cela  des personnages secondaires remarquables et un traitement de l’image et du son qui prouvent une totale maîtrise technique et artistique.  Le tandem Toledano/Nakache a atteint une maturité stupéfiante en dix ans.

Un acteur est né, tous les medias vont en parler : Omar Sy dont l’exubérance  et le sourire ravageur  sont entièrement au service d’un jeu sensible, vif et drôle mais sans rien de trop. Superbe performance.

regards filmQuant à François Cluzet, respect : cloué sur un fauteuil bras et jambes inertes, il arrive à exprimer toute la gamme des sentiments-  mélancolie, arrogance, colère, joie, amusement, agacement- juste avec son regard qui frise ou s’embrume et une voix qu’il a dû travailler quelques tons plus bas que la sienne pour qu’elle soit celle d’un véritable tétraplégique (eh oui, faute de pouvoir respirer à fond, la paralysie totale change la voix). Franchement, ça mériterait un Prix d’interprétation  aux Césars ou à Cannes.

Bon, en gros, j’ai adoré ce film, en salles le 2 novembre. Courez-y, il est tonique  et ça fait du bien par les temps actuels!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice 16/12/2011 18:21


Bonjour!


"Intouchables" doit être un bon documentaire psychosocial. Ce qui est dommage, c'est qu'on ne produise plus en France de véritables films cinématographiques
avec des images. car à l'origine, le cinéma muet donnait à voir. Voilà pourquoi le cinéma français reste réducteur...

Saoul-Fifre 19/11/2011 12:34

T'as vu comme t'as bien fait le buzz ? C'est un succès ! Même nous, qui ne voyons que 2 ou 3 films par an, on s'est déplacés et effectivement, la salle avait la banane en permanence, les dialogues
sont écrits au scalpel et les seconds rôles tirent bien leur épingle du jeu, aussi. Merci pour ce conseil "made in Meudon".

marin 13/11/2011 08:38



Bonjour Françoise,


Je reviens juste pour faire écho à frane 2 qui a mis le doigt là où ça fait mal : Dans la plupaaart dees ciné, les handicapés en fauteuil n'aurontpasaccès au film .... quel monde de cauchemards,
oui en rêver un autre.



Lysa 09/11/2011 09:40



Oui Françoise, je plussoie !


Y ai emmené un amoureux hier après midi le forçant à éteindre son téléphone et à laisser ses soucis de boulot durant 2 heures d'émotions !


L'école buissonnière à 40 ans ! Et le pire c'est qu'il était content !


Oui c'est un film juste et entendre une salle rire ainsi, un après midi ! avec plein de monde dans la salle de tous âges, c'était un moment que je ne me rappelle pas avoir vécu...


Merci de ce partage et de vos notes toujours pertinentes que je lis régulièrement même si je ne commente pas...



françoise 31/10/2011 11:43



à Marin: d'accord avec vous, Marin, mais c'est justement pour cela que le film m'a plu. Le riche handicapé est montré avec ses côtés odieux et arrogants,  il reconnaît d'ailleurs avoir la
chance, dans son malheur d'être assez riche pour se payer tous les aide-soignants nécessaires. Le black lui fait remarquer qu'il est un assisté et n'a donc pas à faire de réflexion sur le chômeur
assisté. Et de la même façon, le black n'est pas tout blanc (ah!ah! ah!), il est parfois lourd, agressif, odieux aussi, ce qui sort du manichéisme "le pauvre a toujours raison."  Disons que
ce film, tout en faisant rire, met en scène la complexité de la vie et c'est cela qui est nouveau.


 



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture