Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 20:01

zo__ordi_bd.jpgJ’allais bloguer sur un tout autre sujet, et puis j’ai reçu cet « Appel de la Jeunesse » pour que le lien entre la Santé et l’Environnement soit au cœur des choix politiques. Des étudiants frappés par le décès d’un de leurs camarades atteint d’un cancer se sont réunis en collectif et ont décidé de lancer un appel à tous, Pouvoirs Publics, organisations internationales et citoyens afin d’imaginer et mettre en œuvre des modes de vie qui n’engendrent pas de maladies dites « de civilisation ». Qu’est-ce qu’une civilisation qui favorise des maladies graves chez des jeunes en plein devenir? L'incidence des cancers des enfants augmente de 1% environ chaque année depuis 20 ans, les allergies ont plus que doublé, là aussi chez des sujets jeunes. Des femmes de 30 ans sont atteintes de cancer du sein, c’était rarissime autrefois. Et les cas de stérilité deviennent monnaie courante.

pesticides.jpgDe plus en plus de médecins s’interrogent sur la dimension environnementale de ces maladies. Tout en avouant qu’il est difficile, sinon impossible, d’établir un lien direct de cause à effet entre telle substance et telle maladie.Tout simplement parce que l’environnement, ce n’est pas UNE substance, ce sont des milliers de molécules auquel l’organisme est exposé chaque jour, alors que l’évaluation scientifique se fait molécule par molécule, autant dire qu’il faudra des dizaines d’années avant de savoir. Sans parler des radiations, des ondes électromagnétiques… et du stress, qui n’est pas une cause de cancer, mais une cause identifiée de baisse de l’immunité. Or quand les défenses s’épuisent, la petite cellule cancéreuse éliminée ou tenue en respect pendant des années, peut s’épanouir à l’aise...

chaos-plan-taire.jpgT’as pas un sujet plus affriolant à nous proposer ? » Bien sûr que si, mes chéri(e)s, et j’en écrirai. Mais celui-ci est important, et plus important encore le fait que les jeunes décident d'agir et de dire: « on ne veut pas de cette société cancérigène ». Cette société qui par ailleurs licencie, exclut les plus faibles et épuise les ressources de la planète.

En gros, ils ne veulent plus de la société mortifère que leur lèguent leurs parents.

Ca tombe mal, c’est juste le moment où notre cher président, pour s’attirer les bonnes grâces et les suffrages des agriculteurs, ou plutôt de la FNSEA, annonce qu’il n’est plus si urgent de réduire l’utilisation des pesticides comme prévu au Grenelle de l’Environnement. Pesticides ô combien cancérigènes, voir les vidéos mises en lignes par le MDRGF : Actions- Victime des pesticides

 www.appeldelajeunesse.org

Nous, membres du Collectif Appel de la Jeunesse, n’acceptons pas :

de voir autour de nous nos parents, nos proches et même de plus en plus souvent nos camarades de classe, touchés par le cancer ;

de voir de plus en plus de jeunes rencontrer des difficultés à concevoir un enfant ;

de voir se développer les allergies, l’asthme, le diabète, l’obésité et les maladies invalidantes que cela génère ;

de consommer des produits qui traversent le monde, empoisonnant les populations et leur environnement, et exploitant plus particulièrement les populations des « pays du sud » ;

d'entendre le discours qui veut nous faire croire que tout cela n'est qu'une fatalité ou ne relève que de la seule responsabilité individuelle.

Nous considérons cet état de fait comme anormal !

Parce que la pollution chimique généralisée imprègne nos organismes et ceux des enfants ;

parce que la publicité omniprésente nous pousse à être des consommateurs boulimiques de biens matériels jetables et de mal bouffe ;

parce que les technologies nouvelles comme la téléphonie mobile, les OGM ou les nanotechnologies sont développées sans qu’elles aient été sérieusement évaluées au préalable ;

parce que nous ne pensons pas que notre génération et celles à venir puissent être en bonne santé sur une planète malade.

Nous pensons que la Jeunesse a un rôle moteur à jouer pour inventer
de nouveaux modes de vie et de consommation respectueux de sa santé, de la santé des sociétés et des écosystèmes.

 amis.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise 10/03/2010 16:45


Sauf erreur, les commentateurs de ce billet ont tous 40 ans et plus. Eh, les jeunes, vous dormez ou vous ne venez pas sur cet excellent blog qui s'intéresse pourtant à l'amour, le sexe, la vie, le
travail, les voyages, le jeu, la musique, les livres... tout ce que vous aimez, non?
Allez, donnez signe de vie!


Andiamo 10/03/2010 10:42


Bécaud chantait :

Dans ce grand champ des bleuets....

Je défie quiconque de trouver un seul bleuet ou un seul coquelicot dans les "pièces" (c'est ainsi que les céréaliers appellent leurs champs) aujourd'hui !

Merci rond'up.


usclade 09/03/2010 15:36


J'adhère complètement à cette vision de bon sens.
Encore une fois, s'il est fondamental de maintenir la pression sur les générations qui décident, je reste plus optimiste quant à la capacité des générations futures à choisir des modes de vie tout
neufs, à éviter de tomber dès le début dans les dépendances et autres dont on ne peut plus (ou très douloureusement) se passer ensuite (cf l'agriculture par exemple, mais c'est valable pour
l'intégralité de nos activités)
Nos gamins sont vraiment réceptifs à la question du déveloippement dirable, bien plus que nous. Encore faut il bien les y préparer et ne pas leur transferer nos comportements.

C'est pourquoi j'en profite pour faire un peu de prosélytisme. Nous avons ainsi offert les DVD suivants aux écoles de nos gamins, tant il était évident qu'ils devraient être diffusées partout, même
au profit des adultes. Nos enfants adorent. Bref, je vous encourage à faire de même ! (vous pouvez aussi sinon trouver des épisodes sur youtube ou dailymotion...)

http://www.folimage.fr/boutique/fiche_produit.cfm?ref=DVD-Ma-Petite-planete-cherie-1&type=1&code_lg=lg_fr&num=0



marin à terre 09/03/2010 15:34


Comme quoi le réchauffement n'est qu un petit bout de la lorgnette. Vous nous ramenez à l'ici et au maintenant et je vous en remercie. A force de regarder toujours au loin, on a l'impression de
faire de la politique, mais qu'une impression.

Sarko et consor flattent les anciens juste pour leurs votes, les jeunes ils les encabanent et les autres ils en font des esclaves modernes.

Le sexe c'est la vie arpès la vie et c'est la vie, la vraie (je veux dire le sex des plaisirs).


françoise 09/03/2010 09:50


à Blutch: 100% d'accord, ça fait plaisir et espoir
à Frédéric: merci de rappeler qu'on peut signer cet appel même si on n'a pas 20 ans. Il suffit d'aller sur le site de l'Appel indiqué dans le billet.


Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture