Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 20:09

rebelle_fran_oise_1973.jpgOn les appelait babas, rêveurs, utopistes, ou gauchistes, ceux qui voulaient le Flower Power, « Make love, not war », qui se parlaient et souriaient, vivaient en communautés en ville ou à la campagne, se passionnaient pour les luttes féministes, une sexualité libre et épanouie, les combats et les journaux écologistes : « la Gueule Ouverte », le « Sauvage », « la Hulotte »... Ils remettaient en cause le choix du nucléaire, s'inquiétaient du bouleversement climatique, voulaient des aliments bios, du travail à partager, réduire la consommation ou « sommation d'être cons » et tourner le dos à la publicité. Ils savaient l'importance de l'art, de l'expression des sentiments, du temps de vivre, d'être libre, mon amour....


nic_riche.jpgpicsou.gifEt puis... plus rien. Avec la décennie 80, glaciation des cœurs, argent froid, déshumanisation du monde. Ça a débuté aux alentours de 1983, ce qu'on a politiquement appelé : « le tournant de la rigueur ». En plein gouvernement de gauche, fallait le faire ! Ils l'ont fait. Le monde entier l'a fait. Le modèle néo-libéral expérimenté notamment au Chili par Pinochet (la dictature, ce n'était pas seulement les tortures et les exécutions, c'était aussi brader le pays à des sociétés multinationales qui ont pillé le cuivre, détruit forêts et villages et laissé un désert) ce modèle là, donc, a relevé la tête et triomphé en 1989 en voyant s'écrouler le mur de Berlin, entraînant dans sa chute tout le « bloc communiste ». Quel paradoxe que le vent de liberté qui a soufflé alors ait consolidé le système le plus prédateur qui soit, pour la planète et pour les humains...

gays.jpghomme_tricot.jpg20 ans, 30 ans ont passé... Voici que les enfants, voire les petits-enfants des babas vivent ensemble en coloc' et se débrouillent pour partager : co-voiturage, couch surfing, échanges de services (SEL), monnaies solidaires... Garçons et filles amorcent des réflexions sur le couple, les relations plurielles, une autre façon d'aimer. Pas seulement entre garçon et fille, l'été 2013 a vu se marier nombre de couples homosexuels, et les interrogations sur le genre, montrent qu'il n'y a pas de frontière si tranchée qu'on le croyait entre masculin et féminin. A la campagne comme en ville, des jardins collectifs fleurissent, légumissent et fruitissent. L'agriculture bio, qui semblait une utopie pour babas bo-bos, devient une nécessité et une exigence devant la montée des cancers et autres maladies liées aux pesticides. Un peu partout, des jeunes manifestent contre l'argent-roi devenu l'argent fou. amis.jpg

Des bars et restos solidaires ouvrent avec succès, on finance des projets culturels par souscription sur Internet... et ça marche ! Les petites annonces de ventes d'occasion suscitent un engouement incroyable, preuve que l'ère du tout-jetable tire à sa fin, et s'il reste quelques fêlés pour faire la queue des heures devant une boutique Apple, ils sont de plus en plus nombreux les adeptes de Linux, des logiciels libres et du partage culturel, de plus en plus nombreux ceux qui décident de garder longtemps leur vieux téléphone mobile, font de la récup' et recustomisent de vieilles fringues plutôt que d'acheter des marques en neuf.

 

Des grincheux objecteront que ces changements sont liés à la crise- nécessité de moins dépenser parce que manque de sous- et non à une prise de conscience écologicopolitique. Peu importe : l'essentiel est que de plus en plus de monde s'essaie à « vivre autrement » et s'aperçoive que cela rend plus heureux que la poursuite d'une consommation effrénée et d'un taux de croissance qui rend l'économie pas du tout économe et encore moins durable.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marin à terre 22/10/2013 08:13


Les arbres sont devenuss bien de consomation pour beaucoup de monde. Alors ils ont du mal à imaginer vivre aurpès de leur arbres. Et puis n'avons pas chanté à tue-t^te :


"Comme un arbre dans la ville"
J'ai la fumée des usines
Pour prison, et mes racines
On les recouvre de grilles


Mais ce qui me désol le plus, c'est que les gens sont volontaire à rester platoniquement dans leur caverne et regarder les arbres ans i-phone.


La poésie est un choix, vivre aussi. Heureusement que certain sont fous pour rêver et partager dans le fait et le geste, leurs espérances. C"est cela aussi le polyamour isn't it ?


 

françoise 08/10/2013 20:49


à Frédéric: rendre les autres plus joyeux, en voilà une utopie qui peut devenir réelle!


à Andiamo: "tout est bon chez toi, y a rien à jetrer..."


à Blutch: non Blutch, t'es pas tout seul... (après Brassens, Brel,)


à SF: les bourgeois, c'est comme les cochons (Brel, encore) ça vient fouiller dans l'auge des autres, mais en l'occurrence je trouve cela réjouissant s'ils cessent de con-sommer.


à Daniel: les medias sont formatés et vieux jeu alors qu'ils devraient  être à la pointr des évolutions

Daniel 08/10/2013 17:04


Entendu sur France Cul-ture (l'émission Du Grain à moudre, parfoit très intéressante), "la prochaine reprise économique". Les cons! Ils y croient encore!

Saoul-Fifre 06/10/2013 11:57


Tiens je suis tombé hier sur un entrefilet dans La Provence incitant clairement à ne pas tenir compte de la date de péremption quand l'aspect et l'odeur sont bons ou que l'emballage semble
correct... Comme nous vivons en ce moment quasiment que de récupération dans les poubelles de supermarchés ou de boulangeries, les teufeurs qui habitent chez nous depuis cet Été se sont mis à
gueuler en plaisantant :


 


Ouais c'est dégueulasse c'est de la concurrence déloyale les bourges vont venir eux aussi faire les poubelles avec nous fait ièch'  d:-D

Blutch 05/10/2013 12:59


La mode, la consommation, jeter, c'est quoi pour des gros mots ;-)
Mon grand-père était chiffonnier, j'ai hérité de lui l'art du recyclage et l'esprit démerde. Ca marque toute une vie...
C'est réjouissant de te lire et se sentir moins seul...
Bises

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture