Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 18:17

agroIl y a de bonnes nouvelles qui ne sont guère relayées, c’est étrange… Comme le rapport de la FAO (Food and Agricultural Organisation) peu suspect d’anarcho-gauchisme virulent, qui  concluait en mai 2007 que l’agriculture biologique, si on la généralisait, pourrait produire  de quoi nourrir la totalité de la population mondiale.  Qu’en sera-t-il de celui d’Olivier de Schutter, Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation à l’ONU, qui constate que « l’agroécologie est plus efficace que le recours aux engrais chimiques pour produire de quoi nourrir les populations dans les régions difficiles où se concentre la faim ? » (photo du site Agroécologie)

ogm1.jpgIl y a des informations qu’on étouffe ou attaque, comme la campagne de France Nature Environnement, présentée par le ministre de l’agriculture comme « un scandale » et une agression contre les agriculteurs» alors qu’elle énonçait de simples vérités sur les méthodes de l’agriculture intensive. Oui, la prolifération des algues toxiques liées à l’excès de nitrates a tué l’an dernier, ou,  les OGM comportent une grande part d’inconnues sur leur innocuité (et sont par ailleurs inutiles, NDA). alguesfne.jpgMais il ne faut pas fâcher le lobby de l’industrie chimique, le plus actif auprès des instances européennes, celui qui dispose de moyens énormes pour que le projet REACH sur l’évaluation des 100 000 molécules chimiques dispersées dans l’environnement ne soit pas réalisé avant une trentaine d’années… Juste le temps de développer quelques sympathiques cancers : tumeurs du cerveau en augmentation constante, lymphomes, leucémies et désordres endocriniens susceptibles de provoquer des cancers du sein et de la prostate. Sans parler des micro-pénis des enfants de viticulteurs, liés aux traitements intensifs de la vigne. (par parenthèse, sachant qu’on presse le raisin tel qu’il est récolté, qu’est-ce qu’on doit absorber comme intrants chimiques chaque fois qu’on picole, c’est plus dangereux que l’alcool, vivement une offre suffisante de vins bios).

Le plus étrange est qu’en favorisant les agricultueurs, on a délibérément supprimé les paysans. 45% de la population  dans les années 50, 6% aujourd’hui.  Et on ose encore leur dire que leur avenir est dans l’agriculture intensive chimique et génétique !

Heureusement, ça commence à se savoir. Le Mouvement pour les Générations futures (anciennement MDRGF) organise  à partir du 20 mars la 6è semaine pour les alternatives aux pesticides,  pour montrer qu’avec des modes de production agroécologiques, on peut doubler les rendements, tout en préservant le sol qui n’est pas, comme le pensent certains ingénieurs agronomes, un simple support aux semences, mais qui est leur aliment, leur source de vie. Ces ingénieurs me font penser  aux hommes qui croyaient que l’utérus des femmes n’était qu’un réceptacle à leur semence, ignorant tout du rôle de l’ovule et de la formidable et complexe machinerie qui aboutit à créer la Vie. La Terre est une femme,  c’est évident, cessez de la violer, l’agresser et vouloir la dominer !

En attendant le 20 mars, ne manquez surtout pas sur ARTE,  mardi 15 mars,  le nouveau documentaire de Marie-Dominique Robin  « Notre poison quotidien »  poison-quotidien.jpgoù cette formidable enquêtrice décortique les rapports de force et d’argent qui ont amené une telle pollution dans l’agriculture et dans nos assiettes qu’il vaut mieux se souhaiter « Bonne chance » que «Bon appétit » avant un repas. Je n’ai pas encore vu ce film, mais connaissant « Le monde selon Monsanto » de la même Marie-Dominique Robin, je suis sûre d’en sortir sonnée, ébahie par le cynisme de ceux qui veulent faire de l’argent au risque de la santé de milliers de gens, mais déterminée à manger et vivre plus sain.

« En France, me dit un cancérologue, on est très fort pour les traitements, mais très mauvais pour la prévention. On préfère vendre des médicaments que de la santé. Mais après 30 ans dans un service de cancérologie,  sachant ce que sont les cancers et combien durs sont les traitements, même quand ils guérissent, je voudrais un monde où mes enfants n’auront pas de cancers plutôt qu’un monde où on leur dira qu’ils ont la chance de bénéficier de la meilleure chimiothérapie existante. »

 

paysage.jpg                                                    photo Andiamo

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

françoise 13/03/2011 11:52



à Reynald: Reiser avait TOUT prévu dans son fameux album "on vit une époque formidable". A l'époque les gens riaient mais ne le croyaient pas, sauf qq écolos allumés comme moi :) et j'avoue que
j'aurais préféré que tout ceci ne se rélise pas;


à Andiamo: tu vois l'avantage de l'âge, on peut se dire qu'on a fait le plus gros dans de bonnes conditions. Pour le nuage: peut-être que Eric Besson qui brusquement fait comme s'il s'y
connaissait en nucléaire, va édicter un contrôle aux frontières pour le nuage?  En tout cas, depuis début 2011, les journalistes n'ont plus à se gratter la tête pour faire de gros titres...



Andiamohttp://perso.wanadoo.fr/hobbyclubJe suis al 13/03/2011 11:10



Je le savais que tu étais une femme de (bon) goût, tu as publié ma photo !


Plus sérieusement : mardi je suis allé voler (pas chez carrefour) journée superbe après ce long hiver. Un exploitant agricole, je n'ai pas écrit PAYSAN, j'ai trop de respect pour les paysans
justement ! Cet exploitant épandait une sorte de liquide nauséabond, qui schlinguait vilain grave la mort de sa mère !


Sans doute de l'acétylaminophénilarsénique ! Mais tout ça n'est rien, au regard de ce qu'on va prendre avec un ch'tiot nuage radio actif, qui n'aura pas la décence de s'arrêter à nos frontières !



Reynald 11/03/2011 22:43



Je sens qu'on ne va pas, encore une fois, pouvoir être en désaccord.
Etait-ce JM Pelt ou un autre écolo qui disait que l'agriculture la plus productive est en mode artisanal.
Le paysan du tiers monde plante trois graines en faisant un trou dans la terre. Une de haricot, une de courge et une de maïs.
Le maïs monte en premier et sert de tuteur au haricot. les deux ensemble font de l'ombre à la courge pour ne pas qu'elle se dessèche et garder l'humidité de la terre.
Pour ça, il doit récolter à la main, mais il arrive à une production record à l'ha. Les plantes se complètent, s'auto-protègent et maintiennent l'équilibre chimique naturel de la terre.
La main d'oeuvre ne manque pas dans ces pays, quel peut donc être l'intérêt à ne pas généraliser ces méthodes !
Qu'en Aventis... qu'en advient-il ainsi des stocks d'engrais..... Je Monsanto.... Je n'en sais rien ! 
Mangez 5 fruits et légumes par jour rééquilibre les finances de la caisse des retraites!
Selon le Professeur de toxicologie Jean-François Narbonne, en mangeant 3 fruits et légumes par jour, on augmente le risque de Parkinson de
.....70%. Et cela par la seule grâce des pesticides qu'ils contiennent.
Décidément, Reiser avait raison!



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture