Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 17:56

 

le nom des gensWeek-end de neige, j’en ai profité pour glisser jusqu’au cinéma voisin et voir « Le nom des gens » de Michel Leclerc. Michel Leclerc, comme les supermarchés. Le héros du film s’appelle Arthur Martin, comme les cuisinières. Et l’héroïne Baya Benmachmoud, comme personne d’autre. Superbement interprétée par Sara Forestier, elle a un regard, des seins et des fesses sublimes qu’elle utilise pour la bonne cause : transformer des mecs de droite en mecs de gauche, juste en couchant avec : « Il y a un moment où ils sont vulnérables à ce que je leur explique, dit-elle en substance, c’est juste après avoir joui ». Et c’est ainsi qu’elle a transformé un responsable jeunesse UMP en éleveur de moutons écolo !

 

nom3Bref, Bayaà qui tous les bien-pensants disent « C’est Brésilien, votre prénom ? » « Non, c’est arabe ! » est comme les bonobos : elle règle les conflits en faisant l’amour, pas la guerre. Si  la révolution sexuelle existe, c’est bien par cette fille généreuse, idéaliste et tonique qui fait la révolution avec son sexe. Son chemin croise celui d’Arthur Martin (oui, comme les cuisinières) jospiniste à qui Lionel Jospin- débutant comédien dans ce film - affirme « un Jospiniste, par les temps qui courent, c’est plus rare qu’un canard macareux dans l’île de Ré ».

nom2Arthur est un chouïa coincé côté sexe, faut dire que ses parents ne respirent pas le bonheur charnel… Avec Baya il va découvrir non seulement ce bonheur là, mais aussi celui de remuer le monde non pas en gémissant et en devenant aigri, mais avec plaisir. Avec LE plaisir !

Tous les personnages- le père de Baya ouvrier/artiste qui n’ose jamais se faire plaisir, mais veut toujours faire plaisir aux autres, sa mère militante gaucho féministe,  ses copains ébahis de sa liberté de corps et de langage- sont fortement caractérisés (comédie oblige) mais jamais caricaturaux.

Mine de rien, ce film jubilatoire distille plein de messages sur les préjugés, le racisme quotidien, les hommes, les femmes, la politique… mais des messages légers et profonds, alors que tant de films restent lourds et superficiels.

Vous aurez compris, j’ai aimé. Beaucoup. Les deux hommes qui m’accompagnaient aussi. Il faut dire que l’abattage joyeux de Sara Forestier et le jeu sobre et subtil de Jacques Gamblin servent parfaitement le film.

 

 Joyeux noël aux Bonobos et assimilés! 

 

 

Depuis ce matin, les commandes sur le site sont accompagnées d’une question angoissée : serai-je livré(e) avant Noël ? La réponse est « oui » pour les commandes parvenues chez nous d’ici mercredi midi… sauf neige ralentissant les transports. Alors commandez tout de suite:il y a plein de promotions sur

 

 www.autresmondesdiffusion.fr

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

françoise 18/01/2011 19:19



Et bien je vous embrasse aussi, et vous souhaite le meilleur en 2011!



lysa 17/01/2011 11:20



Bonjour Françoise et meilleurs tardifs pour cette nouvelle année.


Moi aussi j'ai beaucoup aimé ce film et ai d'ailleurs pensé à vous durant la projection et après... Sans avoir lu votre billet.


Moi aussi j'ai ri. Et j'ai été émue aussi.


Bien sûr des choses ici et là un peu "extrêmes" mais si justes pourtant, qui résonnent longtemps après...


Et les acteurs sont formidables de justesse, extra le Gamblin hein ! ;-)


Allez, je vous embrasse tiens !



françoise 04/01/2011 10:03



à Denis: clichés éculés? pas tant que ça! Des archétypes de comédie, certes, un personnage caricatural (la mère de Baya) OK, mais les autres sont plutôt bien vus, et j'ai rencontré les mêmes dans
la vraie vie.


à Paula: je suis d'accord, et en plus ce film fait rire, c'est précieux. Tout en faisant réfléchir, ça l'est aussi.



paula 31/12/2010 18:53



Moi aussi, j'ai beaucoup aimé ce film GENEREUX...ok, il y a des archétypes mais le personnage de Gamblin est trés fin, Baya est lumineuse et en une heure et demi de rires, elle dit plein de
choses trés importantes et trés belles, cette comédie...! Et vive l'amour et le plaisir !!!



seignez denis 31/12/2010 18:25



J'ai réussi à voir le  film " Le nom des gens ". il n'y avait que  7 personnes dans la salle !Le personnage de  Baya est très réussi .Par contre l'accumulation de clichés les
plus éculés est assez fatigante !


 


 



Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture