Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:23

 

 

dsc01377_cavepanayota__c__aj.jpgUn ami anxieux d'arriver à l'âge de la retraite expliquait qu'il ne voulait pas « passer ses journées dans un fauteuil avec un rétroviseur à la fenêtre pour regarder dans la rue. » L'immense foule des retraités aux journées si remplies qu'ils se demandent comment ils pouvaient caser un emploi à plein temps dans leur vie d'avant appréciera. Si les retraités passaient leur temps à ne rien faire, selon l'expression du président P1000871.jpgretraité Nicolas Sarkozy, les dizaines d'associations dont ils s'occupent, les petits-enfants qu'ils gardent, les très vieux parents dont ils prennent soin, les vendeurs de voyages dont ils sont les meilleurs clients, les librairies qu'ils fréquentent aussi assidûment que les bibliothèques, les maisons qu'ils bricolent faisant ainsi la fortune des marchands d'outillage, les manifs qu'ils remplissent en rangs serrés... tout ceci s'effondrerait et on s'apercevrait que les retraités sont plus qu'utiles : indispensables.

P1000860Par parenthèse, ils démontrent brillamment qu'avec un revenu minimum décent, les gens ne deviennent pas soudainement des paresseux inutiles, mais au contraire se consacrent aux autres et à eux-mêmes comme ils n'ont jamais pu le faire auparavant et créent quotidiennement de la fraternité et du plaisir, denrées ô combien vitales pour mieux vivre. Un argument de poids en faveur du revenu minimum pour tous !

Pas de rétroviseur sur la fenêtre, donc, mais un rétroviseur dans la tête, forcément. Pas nostalgique, lucide. Savoir qu'une guerre finit toujours par un armistice et que les ennemis d'hier seront les amis de demain devrait inciter à refuser ces conflits imbéciles où meurent tant de jeunes pour que 5 ou 10 ans plus tard les vieux généraux qui les ont envoyés au casse-pipe- bien vivants, ceux là!- se congratulent dans des pinces fesses diplomatiques.

revolution.jpgSe souvenir qu'en 1981, le PS a conquis le pouvoir grâce à l'Union de la gauche (Parti communiste+ radicaux de gauche), puis que le président socialiste a tout fait pour affaiblir ses alliés électoraux, y compris en favorisant l'essor du FN, permet de ne pas être dupe des discours navrés d'aujourd'hui sur le retour de l'extrême-droite. Une fois de plus, le désir d'hégémonie du PS l'amène à vouloir écraser ceux qui l'ont aidé à arriver au pouvoir (Front de gauche, NPA, écologistes) au prix accepté d'une montée de l'extrême droite. L'Histoire, dit-on, ne repasse pas les plats ? Il semblerait que si, et il y a des enseignements à en tirer... N'en déplaise au Dr Freud et à son principe de répétition, rien ne nous oblige à répéter les mêmes erreurs quel qu'en soit le domaine (public ou privé) excepté l'oubli.

mari_s3.jpgDans le rétroviseur de la vie, avec l'aide de photos anciennes et/ou de vieux carnets intimes, on s'étonne de ce qu'on a vécu : les passions éternelles dont on croyait ne jamais se remettre et dont on sourit aujourd'hui, les conflits amicaux, familiaux qui semblent si anodins à ceux qui s'affirmaient hier « fâchés à mort », les disparitions de proches et d'amis, qu'on se pensait incapable de surmonter, qu'on se refusait même à envisager, et qui n'ont pas empêché qu'un jour plus ou moins proche, on trouve à nouveau la vie belle, le soleil lumineux, le vin délicieux et l'amour vertigineux. Les enfants qu'on n'aurait jamais si on imaginait les nuits sans sommeil du début, les caprices des petits, les maladies infantiles, les accidents, les folies adolescentes, l'insolence de certain(e)s, les résultats scolaires désastreux, les « mais qu'est-ce qu'il (elle) va devenir... et dont on s'émerveille en regardant le beau jeune homme ou la jeune femme superbe qu'ils sont devenus. On a bien fait de se répéter les jours difficile : « Normalement, ça devrait aller mieux dans vingt ans. » marinaVingt ans, tant que cela ? Mais vingt ans, c'est très court ! Je me souviens de mon premier article commandé par le magazine ELLE sur « le premier chagrin d'amour ». J'avais 22 ans, mon premier chagrin datait de 7 ans plus tôt, et je m'étonnais d'avoir déjà des souvenirs de plus de 7 ans, pas des souvenirs d'enfance, des souvenirs de grande ! Dans le rétroviseur de la vie se reflètent désormais des souvenirs qui ont 30, 40, 50 ans... d'une précision incroyable. C'est fou ce qu'on a vécu, ce qu'on a réalisé, les centaines de personnes que l'on a rencontrées, côtoyées, et que l'on retrouve sur des photos dont l'analyse « Modianesque » réveille des souvenirs de soirées épiques, d'audaces ludiques, de révolte et de révolutions intimes ou plus larges.

imagesAux rivages de la soixantaine, le temps qui reste est compté. Avec environ 80 ans d'espérance de vie, c'est le dernier quart qui s'ouvre, différent des trois précédents pour deux raisons majeures : sa durée est incertaine, elle peut dépasser 40 ans- rarement- mais également être extrêmement courte. Ce quart est donc l'ultime occasion de réaliser ce qui manque à son existence, pour, au moment de la quitter, ne pas avoir de regrets. Comme Stéphane Hessel, l'homme aux mille vies, aux mille indignations, homme d'action et de réflexion qui avait dit à un journaliste : « Mon prochain projet ? Bien mourir car il va être temps ». Alors le dernier quart est celui des choses essentielles. Un regard dans le rétroviseur suffit à vérifier qu'il y en a fort peu, et que les plus importantes ne sont pas monnayables mais humaines.


 

einstein.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Myriade 16/07/2013 07:38


"Conclusion: en regardant dans le rétroviseur, on a encore plus envie d'aller de l'avant!!!"


 


Très belle conclusion !

françoise 07/07/2013 14:52


à Andiamo: et j'espère que de battre pour les jolies femmes ton coeur longtemps continuera


à Philippe: heureuse de vous retrouver ici. Je ne compte plus le nombre d'amis retraités qui se demandent comment ils pouvaient autrefois avoir un boulot à pelin temps, tant le leur, désormais,
est rempli de mille choses à faire. La réponse est qu'ils n'avaient pas le loisir de les faire avant, et c'était bien dommage, car il n'y a pas quye le travail dans la vie.


à doudou free: ... il y a l'amour, et là aussi, je connais plusieurs belles histoires commencées (voire recommencées) après 65 ans. Avec autant d'intensité mais sans doute plus de sérénité qu'à
un âge plus jeune.


Conclusion: en regardant dans le rétroviseur, on a encore plus envie d'aller de l'avant!!!

doudou_free 07/07/2013 12:26


Retraité, je le suis mais jamais je n'ai un moment d'ennui : lorsque je regarde dans le rétro, seuls les bons souvenirs remontent.


Je pensais terminer ma vie calmement, avec mes petits enfants de temps en temps et quelques voyages et puis voilà que la technologie en a décidé autrement.....


C'est par son blog, que je l'ai trouvée, que nous nous sommes appréciés et que nous nous aimons !


J'ai 66 ans, elle en a à peine 54 et m'a conseillé de couper ma moustache pour faire plus jeune, ce que je n'ai pas hésité à faire ; gagnant 10 ans selon ses dires ! Hi hi hi ! Alors maintenant,
j'ai changé d'optique, je n'attends plus la fin sereinement, je veux prolonger ma vie pour son bonheur.....Les coups d'oeil dans le rétro vont se faire plus rares, ensemble nous regardons devant.

Philippe 30/06/2013 16:15


Bonjour Françoise,


Un revenant... J'ai pris ma retraite le 1er janvier 2012 et mon vieil ordinateur avait rendu l'âme quelque temps auparavant, me faisant oublier à jamais votre adresse de courriel. Dans l'espoir
que votre blog existe toujours, c'est avec bonheur que je le retrouve aujourd'hui, avec ce mot sur les retraités. Oui, retraité, je le suis aussi, mais plutôt du genre actif, car j'ai
l'impression d'avoir moins de temps à moi que durant ma vie professionnelle active, mais il paraît que c'est bon signe.


Je vous embrasse Philippe

Andiamo 28/06/2013 17:20


à la place du rétro j'ai mis un verre ordinaire bien transparent, et je sais encore regarder une jolie femme DEDIEU !

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture