Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 17:41

homm_riche.jpgQuand j’étais gamine, quantité de mes camarades n’avaient jamais pris l’avion ni vu la mer. L’avion, c’était un rêve, le luxe absolu réservé à quelques privilégiés. On offrait aux passagers, choyés comme des nababs, des valises ou des trousses de toilettes somptueuses aux armes de la compagnie aérienne. Les hôtesses  triées sur le volet- à l’époque on leur imposait curieusement d’être célibataires- ressemblaient à des top models et faisaient rêver les petites filles, alors qu’aujourd’hui  toute gamine sait que c’est un boulot de serveuse  dans un étroit couloir, même si la formation en langues étrangères et en secourisme est extrêmement pointue.

Depuis, l’avion s’est largement démocratisé, mais les compagnies aériennes continuent à s’adresser aux passagers- par le biais de luxueuses revues sur papier glacé- comme s’ils étaient richissimes, menant une vie de luxe et de volupté loin du commun des mortels. Leur style et leur langage sont un trésor d’euphémismes et de snobisme, que l’on retrouve d’ailleurs dans certains hôtels chics ou spas,

comme ceux que j’ai observés au cours de mes pérégrinations journalistiques, et certains magazines de mode… ou pas. Cela mérite bien un lexique.

VIE SOCIALE

Un lieu incroyable, hors du temps (à propos d’un restaurant). 1. Un petit resto traditionnel et pas cher du tout. 2. Un établissement luxueux sur une plage privée à 20 000km de Paris.

Une œuvre minimaliste fondamentalement conceptuelle : un foutage de gueule très bien coté au marché de l’Art

Quelques gouttes de fraîcheur pour sublimer une simple salade : remplacez le vinaigre par du jus de citron.

Mon inspiration vient d’émotions sensorielles (artiste) : je fais ça à l’instinct, sans aucune formation artistique.

Les élites économiques… le commun des mortels (Obs du 14 juin) : les riches… les autres

Argument populiste : le fait de rappeler que certaines fortunes sont indécentes quand des millions de gens vivent avec un dollar par jour.

Vos indignations juvéniles sont charmantes : pfff… gauchiste à 50 ans…

Nous sommes entre gens de bonne compagnie : évitons de parler politique, nous risquerions de nous fâcher

Mes filles adorent la modernité : mes filles me ruinent en gadgets hi-tech

Ma femme aime les belles choses : elle fait exploser la carte bancaire dès qu’elle entre dans une boutique

Ce it bag plébiscité par les it girls les plus trendy  est un must have chez les fashionistas : voilà le sac à la mode.

C’était une formidable aventure humaine (comédien) : on vient de tourner un film dont on espère qu’il va cartonner.

J’ai eu envie de prendre des risques, de me mettre en danger (comédienne) : j’ai  joué ma première scène de nu.

Trop d’impôt tue l’impôt : quelle idée de supprimer les niches fiscales !

On vit une période d’inquisition : j’ai un contrôle fiscal sur le dos

J’ai choisi un pays à régime fiscal attractif : j’ai délocalisé dans un paradis fiscal

L’insécurité règne dans les rues même en plein jour : il y a de plus en plus de SDF

VIE PRIVEE

Je suis sûr que vous êtes une femme très libérée : vous allez coucher avec moi, n’est-ce pas ?

bar.jpgMon épouse est très compréhensive : je la trompe énormément

Mon aînée s’est entichée d’un artiste : son mec a les cheveux longs et gratte la guitare

Olivia est une très bonne amie: nous ne sommes plus amants

J’adore les femmes : je saute sur tout ce qui bouge

Il faut mettre du piment dans la vie de couple : nous pratiquons l’échangisme

Sur le plan sexuel, je me suis bien assagi : ma prostate fait des siennes

J’ai arrêté de fumer et je mange bio : j’ai peur d’attraper un cancer

Je suis allée me ressourcer quelques jours : j’ai passé le week-end chez mes parents

Je suis parti de rien : 1. Mon père n’avait pas de fortune personnelle. 2. Je n’ai fait aucune étude

Vous avez l’air si heureuse : ma vie me fait de plus en plus chier.

En primaire, je fréquentais la communale du village : je ne suis pas aussi snob que vous l’imaginez

Coltan-les-mines-de-lenfer2-copie-1.jpgTerminons par deux extraits piochés dans Air France magazine, rubrique  « le monde en brèves » qui montre quelles sont les nouvelles essentielles dans cet univers parallèlele ciel est le plus bel endroit de la terre, comme dit la pub :

« 23000 personnes supplémentaires posséderont un patrimoine de plus de 100 millions de dollars US d’ici 2016. »

« Lagos s’offre le luxe : malgré la pauvreté et la violence, le Nigéria a développé une industrie du luxe grâce à sa manne pétrolière. D’ici 2020, (la ville) devrait atteindre un niveau de consommation d’environ 25 milliards de dollars. Auparavant, les élites économiques Nigérianes  devaient aller faire leur shopping à Dubaï. »

 

avion.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

usclade 09/07/2012 10:28


La façon dont on s'exprime est le fruit de nos filtres, moraux et stratégiques, et il est clair qu'on en a un paquet de ce genre de filtres, et qu'ils sont pas tous très beaux ! Les
euphémismes et autres hypocrisies qui nous sortent de la bouche sont les symptomes de la mécanique de notre esprit, faite de jugements et de pulsions, contrariée par l'obligation de bienséance.
Cela donne ce genre de résultats cocasses et savoureux que vous nous narrez avec malice !  Merci :-)

Tant-Bourrin 08/07/2012 16:13


Excellent ! :~)))


 


Il y a aussi le célébrissime "sans transition..." qui signifie peu ou prou : "bon, on a consacré les deux minutes syndicales aux problèmes géopolitiques, on peut enfin se consacrer à des choses
plus importantes : sport, actualité pittoresque des régions ou sorties de films, histoire de commencer à préparer les cerveaux au tunnel de pub qui va suivre le JT".

Andiamo 08/07/2012 09:50


Très drôle et bien vu !  Tu m'as bien fait rire, merci Princesse. Je suis en vacances en Normandie, Le temps je n'en parle même pas ];-D

françoise 07/07/2012 18:51


Reynald, chez moi aussi on disait "pommes de terre en robe de chambre"! A propos de patates, je me souviens, dans un resto "d'une volaille et son écrasée de pommes de terre à la façon de Joël
Robuchon", autrement dit un poulet/purée à l'huile d'olive. 

Reynald 07/07/2012 10:45


Ce genre de langage abscons n'est pas né d'hier. C'est avec la bouffe que j'ai fait mes premières expériences dans le domaine. En fait très précisément avec les pommes de terre en robe des champs
(que curieusement dans ma famille on appelait en robe de chambre). Mais c'est vrai que patates entières cuites à l'eau.....
Depuis, il est devenu impossible d'aller dans un resto étoilé sans le dictionnaire qui va avec lui, car chaque chef a son propre lexique.
Non, je ne terminerai pas par dire: "ce n'est pas que je m'ennuie, mais je dois y aller", car ce serait parfaitement incongru tant il est impossible de se faire ch... en ta compagnie, virtuelle
ou non :-)

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture