Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 12:37

mediter.jpgC'est peut-être à cause de l'été, mais l'idée d'écrire un billetblog me fatigue, d'autant que je me demande si ça a une réelle utilité, hormis celle de soulager des lecteurs/trices qui trouvent dans ce que j'écris un écho à leur propre ressenti, ce qui est agréable, mais quid de l'après ? Quid de l'utilité réelle des mots pour changer le monde ? J'en publie depuis 1974 et force m'est de reconnaître qu'ils ont eu une efficacité plus que limitée.

« La vie au vertical modifie le comportement des gens. L'être humain, naturellement, se déplace horizontalement. Pour se déplacer verticalement, il doit avoir recours à des moyens mécaniques comme les ascenseurs. Sa relation avec les autres devient artificielle, il n'y a pas de rencontre... Les gens qui ont conçu les tours y ont tout placé : logements, parkings, centre de loisirs, commerces... Cet excès de possibilités apparaît à première vue comme un avantage, mais en réalité il est vécu comme une cessation des rapports humains. » (Dr Bensoussan, ITV réalisée par moi en 1977 pour ELLE)

Frapper les cieux d'alignement

 

A l'homme des villes nouvelles on crie « attention à la rue, attention aux voisins, attention aux excès, insécurité, insécurité » pour transformer ses souvenirs en pièges redoutables, arracher ses nostalgies à la racine et l'inciter à se réfugier dans un décor rassurant où des fontaines artificielles éclairées au néon projettent des gouttes de polystirène multicolores.

« A la Défense, aucun élève de maternelle ou de primaire n'aura à traverser de voie automobile » (Bulletin d'information EPAD n° 12). Apprenons leur aussi à nager sur un pliant, devant une photo de la mer, de peur des embruns, et reléguons l'aventure au rang des accessoires pour fanas de western. Vive l'air conditionné, les ascenseurs ultra-rapides, la sécurité sociale, les assurances tous risques, le changement dans la continuité, et pour finir madame, mademoiselle, monsieur, comme le prévoyait le génial Boris Vian, voici la cage tout confort pour élever les enfants sans danger.

 

 

Extrait de « Frapper les cieux d'alignement », écrit en 1978, il y a 35 ans. Je n'étais pas la seule à dénoncer les risques d'une urbanisation inhumaine et la dérive qui transforme le légitime besoin de sécurité en terrorisme sécuritaire, où chaque geste de la vie quotidienne est réglementé avec sanctions à l'appui, moyen le plus sûr d'infantiliser les personnes au lieu de les habituer à prévenir et assumer elles-mêmes les risques de la vie.

fou3.jpgt-shirt_2_petit.jpgA quoi a servi ce livre, que j'avais envoyé à François Mitterrand lorsqu'il s'était ému de la violence dans les banlieues (déjà!) ? Il m'avait répondu en me proposant une entrevue que j'attends encore, et comment ont évolué les banlieues, désormais appelées « cités » ou « quartiers » ? Comme c'était prévu dans mon livre: vers la violence, attisée par la crise économique, dont on parlait déjà depuis 1973 (premier choc pétrolier)

Alors écrire pour dénoncer, informer... Parfois je me dis qu'Internet, et notamment Facebook, sont un gigantesque défouloir pour permettre aux gens de se dire qu'ils agissent en publiant une info ou en signant une pétition, alors que les responsables réels des dégâts ne sont en aucune façon inquiétés, un succédané affectif pour trouver du réconfort ou de l'admiration en collectionnant les "like".

Même questionnement pour les associations, dont j'admire le dévouement et l'action, évidemment... Mais je ne peux m'empêcher de me souvenir que Coluche avait créé les « Restos du cœur » en précisant qu'il s'agissait d'une action d'urgence qui devait disparaître dans les 5 ans à venir faute de quoi ce serait un échec, et ils sont toujours là, plus de 25 ans après, avec encore plus de pauvres qu'à leur création. Le WWF me demande des sous pour lutter contre le massacre des grands singes d'Afrique, mais qui massacrera les massacreurs ? Qui mettra en taule les exploiteurs et esclavagistes du monde moderne au lieu de quêter pour les défavorisés, comme on dit aujourd'hui ? Les actions humanitaires qui viennent en aide aux victimes d'exactions sont nécessaires à court terme, mais ne sont-elles pas aussi briseuses de la saine révolte qui nous permettrait d'aller casser la gueule (ou plus si nécessaire) aux responsables de ces exactions? Comme dirait Blutch avec sa sagesse suisse : « Franchement au lieu de se suicider à cause du chômage, il vaudrait mieux aller tuer le patron qui vous a licencié, ce serait plus efficace. »

Bref, la possibilité de s'indigner en chœur n'est-elle pas juste un tranquillisant, une manipulation, un agir-like gentiment concocté par les décideurs de ce monde pour canaliser nos révoltes et éviter toute action qui les mettrait vraiment en danger?

 

 

 

 

 

mai68.jpg

 







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blutch 15/08/2013 21:39


Sans compter l'hypocrisie des politocards qui coupent sciemment dans les budgets sociaux en tablant sur la charité pour combler leurs désertions.
Bonne nouvelle par contre: Les contributeurs au recouvrement des magouilles du Malfaisant peuvent déduire 66% de leurs dons à l'UMP. Donc c'est tout de même le con-tribuable qui paie l'essentiel
de la facture....
Pour les 750 millions des amendes de vitesse. Ils servent exclusivement à la sécurité routière (après une réduction de 750 millions des deniers publiques destinés à la sécurité routière ....) Du
foutage de gueule pur jus, ou l'art de nous la mettre dans le baba sans anesthésie....

françoise 15/08/2013 12:01


à corporation: votre message me touche infiniment, merci.


à doudou free: comme disait Jean-Pierre Mocky "en France, il y a 12 millions de bénévoles et 3 millions de chômeurs, cherchez l'erreur".

doudou_free 15/08/2013 11:56


Toutes les actions humanitaires qui se prolongent n'ont qu'un but, donner bonne conscience à ceux qui on créé les pronlèmes contre lesquels elles sont sensées luter !


Arrêtons toute intervention, ça finira par "péter" pour de bon !


Ca fait longtemps que j'ai arrêté les dons et toutes sortes de bénévolat !


Si plus un bénévole ne faisait quoique ce soit, ça en ferait du travail pour les demandeurs d'emploi !

corporation 14/08/2013 12:41


J'aime tes messages Francoise, il m'ont changé, tu es incroyablement généreuse, courageuse, j'aime tes mots, ta manière de penser, tes livres, ton point de
vue...


 


Bon, tu n'as pas réussi arreter la faim dans le monde, ni les catastrophes écologiques, ni les banquiers voyous, mais je ne t'en veux pas...


 


Le combat est long, et les forces sont inégales, l'ennemie sournois, quand j'y pense, le sentiment est le même qu'à mon travail, la vague impression de remplir une baignoire percé. Alors, oui, ca
fatigue et oui, ca épuise, mais merci du fond du coeur, car ma vie s'en trouve changée à jamais, et depuis que je te connais, elle est vraiment magnifique, tout comme toi, Maintenant, que faisons
nous ? on s'arrete ici ?


 


Je suis le résultat des graines que tu as planté, et si tu veux savoir, le résultat est vraiment bien (j'ai des témoignages!!). a mon tour, je plante des graines qui je l'espère donneront un
résultat similiare, avec mes filles, mes amis, leurs amis etc....je ne pose pas la question de savoir si nous devons continuer, puisque la réponse est évidente...


 


je crois qu'on écrit un blog comme on jardine, nous lecteurs, sommes des tomates, des potirons, et des petits pois. Rien à voir avec la dévastation de la foret amazonienne...


 


On trouvera pas le remede du cancer tant qu'il fera vivre plus de personne qu'il n'en tue. Il me semble qu'il en va de même pour beaucoup de choses, les maladies, les voitures qui poluent ou
l'incendie du colibri...


 


 


 

françoise 13/08/2013 11:11


à SF: si, défouloir, puritain car il censure Courbet ou le moindre poil, mais défouloir qd même qui permet de s'investiver ou de publier des choses égocentriques ou intolérantes, des colères
juste pour le plaisir...


à Môa: généralement, j'agis avant d'écrire. J'ai vécu les amours plurielles, la vie en communauté ou en maison ou grand ensemble, l'homéopathie, le bio... avant d'écrire un seul mot dessus.La
question n'était pas de m'empêcher d'agir, mais de me demander si mes mots pouvaient contribuer, ne serait-ce qu'un petit peu, à améliorer les choses.


à Pierre, le Monolecte et Fred: vous avez raison. Comme dit aussi ma fille "si on cesse d'informer et d'alerter, c'est eux qui auront gagné". Mais bigre que le chemin est long...


à Blutch: révolution libertaire? Tout de suite companero!


à Andiamo: Pitié! Pas de télé-cons, ce serait ruineux!


à Claire: jolie légende, mais si le colibri a raison de vouloir faire sa part, le tatou a aussi raison: le feu ne sera pas éteint. Par contre, dix mille colibris+ dix pipis d'éléphants et cent de
chameaux pourraient éteindre le feu???


à Olivier: l'effet boule de neige, j'y crois aussi. Il y a 20 ans, quand on parlait du bio, on se faisait traiter de babacool écolo attardée, une insulte. Mais à force, l'info est passée, les
gens en ont voulu et aujourd'hui on trouve du bio partout. Idem pour les ogm: sans la résistance d'une poignée de gens, on en aurait partout, et on ne pourrait plus revenir en arrière, vu la
dissémination inévitable des pollens.


 

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture