Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 11:31

Lundi 2 décembre, 11h du matin : presque 690 000 signatures contre le chalutage en eaux profondes. Un succès généré par la BD de Pénélope Bagieu qui a alerté les internautes sur ce scandale environnemental contre lequel lutte depuis 10 ans l'association BLOOM.

Les poissons des eaux profondes, la biodiversité marine et les coraux vous disent « merci ».

Lundi, 2 décembre, 11h : 5166 signatures pour demander que les contrats actuellement renégociés entre AREVA et le Niger pour l'exploitation d'uranium soient plus équitables. Parce que le Niger, qui possède dans son sous-sol l'uranium qui alimente en électricité une ampoule sur trois en France reste un des pays les plus pauvres du monde tandis qu'AREVA est une des sociétés les plus riches. Parce qu'il serait plus intelligent d'établir des relations commerciales équitables pour qu'un pays se développe plutôt que de le piller éhontément et de faire ensuite la quête auprès du public pour des actions humanitaires en faveur des petits nenfants malnutris. Parce que se mobiliser pour la libération des otages du Niger (salariés d'AREVA) c'était bien, mais se poser la question de savoir pourquoi ils ont été ciblés serait mieux.

100 fois moins de mobilisation pour les Nigériens que pour les poissons !

niger2.jpgCertains diront « oui, mais de toutes façons ce sont les gouvernants Nigériens qui se gaveraient, pas le peuple qui en profiterait. » A priori, pas faux... Si ce n'est qu'un accord équitable comme celui que réclame OXFAM prendrait en compte le problème de la corruption. Et que par ailleurs, la corruption existe aussi- via les lobbies- dans le problème du chalutage profond, ce qui n'a pas empêché 690 000 personnes de se mobiliser.

 

Il est vrai qu'avant la BD, Bloom n'avait, un plusieurs mois, recueilli que 26 000 signatures sur sa pétition.

Alors quoi ? (j'ai bien dit alors, pas Allô) :

Votre envie d'agir ne serait que médiatique, liée à de beaux petits dessins ?

Non sûrement pas !!!

C'est parce que les Nigériens sont noirs ? Peut-être, mais les poissons sont de toutes les couleurs. Et comme disait Coluche : ne dites plus un homme noir, dites un homme de couleur. Du coup, plus de problème !

A moins que vous pensiez qu'un poisson est plus important qu'un homme ou un enfant d'Afrique.

 

dsc01186_fish__c__aj.jpg






Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claire 24/12/2013 01:47


Tiens, en regardant cette émission, j'ai pensé à ton article.


http://www.rts.ch/emissions/specimen/5102770-animal-mon-frere.html


(Il faut regarder à 39 minutes)

Andiamo 03/12/2013 10:32


Quand l'uranium radioactif aura été déversé& dans les océans les poissons seront luminescents, et on pourra les attraper plus facilement CQFD !


Oui je déconne Princesse ]:-D

françoise 03/12/2013 00:22


à Aquiceara: bonne remarque, je suis évidemment pour la sortie du nucléaire mais ne peux que constater combien, malgré la possibilité de le faire enquelques années, malgré les marches
antinucléaires, cela progresse peu. Alors, tout en continuant à agir pour la sortie du nucléaire, essayons au moins que les industriels nucléaristes n'y gagnent pas trop...


à Blutch: effectivement, dans le prix imposé aux Nigériens, il n'y a pas que le rapport d'argent, il y a aussi les nuisances environnementales, la militarisation des sites d'extraction, la
radio-activité, etc. Alors qu'ils aient un peu de fric est la moindre des choses.


à Pierre: je ne culpabilise personne et suis ravie pour Bloom, pour les poissons, et pour la sauvegarde de la biodiversité marine. Je me suis juste appuyée sur ce succès médiatique pour essayer
de mieux faire connaître les abus d'Areva. Hommes et poissons, nous sommes tous sur la même planète...

Pierre 02/12/2013 23:25


Hum... c'est pas un peu culpabilisant de comparer hommes et poissons ? La logique est risquée, parce qu'alors on pourrait laisser tomber toute autre cause que l'humain contemporain. 


Ce sont moins les poissons qu'une étape de plus dans la surexploitation de ressources fragiles qui est dénoncée.


Pour ma part j'avais signé la première pétition parce que j'en avais eu connaissance, mais j'ignorais tout de la seconde. Et si des dessins peuvent aider à faire passer un message, pourquoi pas ?


Je viens de signer pour la seconde...

Blutch 02/12/2013 23:11


Le prix payé pour l'uranium extrait est une chose, certes, mais la façon de saloper la terre des Touaregs en est une autre, et pas des moindres....
Pourquoi le Criirad n'a jamais pu aller faire des mesures de radioactivité du côté d'Arlit?
Parce qu'AREVA avait demandé aux douaniers du Niger de saisir leurs appareils de mesures! CQFD.
La rançon des otages est une façon de se faire indemniser par AREVA pour la merde qu'elle sème au nord Niger. Pas de quoi s'en offusquer.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture