Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 00:11

 

bien_vu....jpgOn est à cinq mois de la présidentielle, N. Sarkozy n’est même pas officiellement candidat, et déjà les medias nous gonflent avec le 2ème tour, opposant  forcément Sarkozy et Hollande. Pourquoi  forcément ? Pourquoi, si on ne supporte pas Sarko et que Hollande ne nous inspire pas confiance (ou l’inverse si on est de droite) serait-on obligé de voter pour l’un ou l’autre ? Qu’est-ce qui nous empêcherait de voter au premier tour pour un(e) autre candidat(e), ni PS, ni UMP, si son PROGRAMME nous semble en  mesure de dessiner un avenir plus riant et plus juste ? Pourquoi ne se dirait-on pas: « Je ne veux pas que Sarko redouble, le programme de Hollande met un peu de social dans le vinaigre mais ne s’attaque pas aux causes profondes du mal-être économique et social, donc je vote pour un(e) autre candidat(e).  

A cause du vote utile ? C’est quoi, un vote utile, si ce n’est celui qui permettrait d’élire un président ou une présidente dont le PROGRAMME et le PARCOURS donnent à penser, ou au moins espérer,  qu’il (elle) va  prendre des décisions dans l’intérêt du plus grand nombre.

clown-repub.jpgSarkozy avait promis en 2007 d’être le président du pouvoir d’achat, de réduire le chômage, de promouvoir une République exemplaire sans « affaires » ni scandales, il disait que fin 2008 plus personne ne dormirait dans la rue, que la sécurité serait sa priorité et sa réussite,  et, en 2008, promit solennellement de « moraliser le capitalisme » (oxymore : le capitalisme ne peut pas être moral, ni moralisé, ce n’est pas sa logique de fonctionnement.On y adhère au pas, mais en aucun cas on ne peut demander au capitalisme d’être moral, ce n’est pas sa nature.) Bref, au vu du passé récent de N. Sarkozy, il y a de quoi se poser des questions.   Au vu de l’efficacité enthousiasmante déployée par F. Hollande entre 2002 et 2010 également. 

imagination-au-pouvoir2.jpgEt si on envoyait quelqu’un(e) d’autre au second tour ? Dès lors la sempiternelle question : « Allez-vous vous désister pour Sarko ou Hollande au second tour » n’est pas d’actualité, n’a pas lieu d’être et Eva Joly, tout comme  Jean-Luc Mélenchon ont raison de refuser d’y répondre. (Harcelée, Eva s’est fendue d’un timide « il faudra se rassembler autour de la gauche », elle n’aurait même pas dû, il faut envoyer chier ces gens qui se repaissent des jeux de politique minable et vivent sur une autre planète.)

jouer.jpgEva Joly a des ennemis partout parce que :

-C’est une femme, qui en plus ne joue pas le jeu de la séduction.

-Elle est intègre et courageuse, ça change les habitudes politiques

-Elle a gagné la primaire écolo alors que les dirigeants de EELV, Cochet, Duflot… pariaient sur Nicolas Hulot. Dès lors, son propre parti lui en veut, exactement comme le PS, qui avait parié sur DSK en 2007, n’a pas supporté de voir Ségolène Royal remporter la primaire socialiste de l’époque et l’a consciencieusement démolie.

Elle énerve le PS, car elle tient à ses fondamentaux (arrêt de la construction du réacteur Iter, sortie progressive du nucléaire, lutte contre l’argent sale) et n’en démordra pas, car elle se fiche totalement d’avoir un siège réservé aux législatives.  Du coup, alors que le PS a impérativement besoin des voix écolos pour gagner la présidentielle, Eva Joly n’a pas besoin d’eux.  C’est énervant, elle ne joue pas le jeu habituel…

Elle énerve les journalistes et les politiciens professionnels, parce qu’elle est capable de bouder les medias pour réfléchir, et se contrefout des compromis d’arrière-cuisine électorale.

capitalisme.jpgElle énerve la droite,  parce qu’ils savent que si elle était un jour présidente – ou ministre- elle n’hésiterait pas une seconde à agir contre la corruption, les paradis fiscaux,  la spéculation… dont elle connaît bien les rouages pour avoir instruit moult affaires financières. Bref, qu’elle s’attaquerait  sans crainte aux fondements même de la crise,  avec une conviction bête comme chou : il existe des lois que tous, puissants compris, doivent respecter.

 Elle sait ce qu’elle veut faire et dit comment le réaliser    

D’autres candidats énervent NS et FH : Marine le Pen qui pique des voix aussi bien à gauche qu’à droite. (Un nombre non négligeable d’ex électeurs communistes se sont tournés vers elle)… Jean-Luc Mélenchon parce qu’il a d’excellentes analyses et un vrai talent de tribun, atouts utiles dans une élection aussi personnalisée.  François Bayrou parce que son discours humaniste parle à beaucoup de gens. D’autres vont se révéler. Bref, il y a le choix, alors refusons l’obstination des medias à zapper ce premier tour.

 

bonobos 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Françoise 25/11/2011 20:46


à TB: et même si le second tour était "joué", ça ne dispenseraitpas de s'intéresser non pas aux désistements pour untel ou autretel, mais au programme et aux idéaux (ouais, je lâche un gros mot!)


à SF: c'est la bonne réplique, d'ailleurs Mélenchon fait la même.


à Denis: on peut n'en choisir aucun et remettre au second tour le bulletin du candidat qu'on a choisi au 1er. Mieux qu'une abstention, plus parlant qu'un bulletin blanc. Penser à prendre deux
bulletins de son ou sa candidate préférée au 1er tour.


à Andiamo: Eh beau Prince, moi aussi je commence à avoir de la bouteille (j'ai même connu de Gaulle, tu vois...) ce qui ne m'enlève pas l'enthousiasme mais a altéré mes illusions.


à Marc: merci pour ce lien. Je ne parle pas de TOUS les candidats potentiels car  à quoi bon proposer de voter pour quelqu'un qui ne sera finalement pas candidat? Mais promis, dès que la
liste sera connue, je parlerai de tous ceux qui seront en lice, et j'espère que la Décroissance aura droit à la parole.

marc 25/11/2011 19:48


Pourquoi ne citer que les plus médiatiques ?


Voir le site :


http://clementwittmann2012.fr/


A suivre...

Saoul-Fifre 25/11/2011 08:19

Justement, Andiamo, Jos-pain-dans-la-gueule, c'était en 2002. En 2007, Sarko a réussi à piquer des voix à Lepen en tenant le même langage. Bayrou était arrivé 3ième... Cette fois-ci, Marine est une
inconnue, mais l'hypothèse qu'elle récupère les déçus du sarkozisme n'est pas à exclure, loin de là. Mais sincèrement, je ne crois pas que Sarko ait une chance cette fois-ci. à propos, le
lendemain, l'humoriste Apathie a lancé sa petit vanne en demandant à Pierre Moscoviscidiose s'il voterait pour Eva si elle devançait Hollande au premier tour. Et de s'esclaffer.

Andiamo 24/11/2011 12:20


Bien vu Princesse ! Décidément les leçons du passé ne servent à RIEN ! Je le sais depuis longtemps, car hélas je commence à avoir du recul.


On a déjà oublié la présidentielle de 2007 ? Dans laquelle Jean Marie Le Pen avait évincé le bulot de l'île de Ré ! Et bien il semblerait qu'en 2012 on soit à nouveau dans le même cas de figure,
et puis comme disait un cuisinier qui pratiquait un latin du même jus : bis repetita placent... ];-D  

marin 24/11/2011 10:11


Les militants verts et leurs sympathisants ont élu madame Joly, contre le médiatico-financier Hulot. Nicolas, sous-marin de Nikolas à mon avis, était le parfait porteur médiatique des connivences
à venir des apparatchiks verts. MAnque de pot, les militants sympathisants aiment la politique, la vraie et ont choisi quel'une à leur image ! Conclusion, les apparatchikssont des politicards
comme les autres.


Cependant, les verts ont besoin d'un groupe parementaire pour véritablement xister politiquement, d'où l'accord vert PS d'avant élection. C'était pas trop mal pensé car cela sort cela des 
tarabistouilles d'entre deux tours. Et là le Dnny est arrivé et à décocher son Z de nul. Si il avait raison en voulant un groupe de député, pouruqoi a t il fait flingué Eva Joly ? Je pense que ce
petit monde la voulait pour faire belle peinture sur le tableau, mais ne l'espérait car  c'est une femme de coeur et d'idée : une militante quoi !


LEs primaires du PS aurait dû être l'évènement d'une démocratie moderne. De façon parallèle, c'est la même chose que chez les verts. Il a servit à tuer les militant et  ne faire du parti
qu'un relais mécanique d'une oligarchie. Cahque candidat faisant fi de stous les travaux "préparatoires" d'un programme à proposer et mettre en oeuvre. En plus , ils ont l'excuse de la crise de
foie, ou gueule de bois, du réveil des économie capitalo-libérales.


Etp uis Eva Joly est une femme, elle essuie de toutes parts des attaques sous ceinture, ou plus violente que la moyenne ; elle qui se distingue par des attitudes fermes et intelligentes, et
indépendante qu'elle peut assumer.


La France de la révolution et de la commune est bien lointaine à l'ombre des ces hommes politiques d'une Républiques de commerçants.


Oui, au premier tour, il est urgent de voter pour le candidat qui représente le plus  ses idées et surtout, ses rêves.

Présentation

  • : JOUER AU MONDE
  • JOUER AU MONDE
  • : "Faire d'un rêve une réalité": Humeur, humour, coups de gueule et coups de soleil.
  • Contact

AUTRES MONDES

Depuis le 31/12/2013, le site Autres Mondes n'est plus actif, mais vous pouvez toujours aller y voir   la superbe vidéo d'Himlico

et la non moins superbe vidéo sur "Aimer plusieurs hommes",  toutes deux réalisées par Douze Films Prod (www.douzefilms.fr) 

Pour être informé de la disponibilité de "Aimer plusieurs hommes"et de "Himlico et autres contes", contacter: simpere.autresmondes@gmail.com 

  "Autres désirs, autres hommes" étant épuisé en version papier, il a été réédité en ebooks regroupant les nouvelles par thèmes: Que vous aimiez le sexe entre amis (sex-potes), les aventures insolites (Belles rencontres) la transgression (Jeux et fantasmes) vous y trouverez votre compte.  En vente chez IS éditions   et sur la plupart des plate-formes de livres numériques, plus FNAC, Amazon, etc. Sexe-potes.jpg

 
 

 

 


 

Recherche

FAN-CLUB

Françoise Simpère (nouvelles de)

ma vie, mon oeuvre, mais surtout mon oeuvre

LIVRES QUE J'AIME

                                                                                                 lien-guide.jpg  

                                          
                                                                    des questions, des réponses, l'ouverture des possibles

L’érotisme est au coin de la rue

Le livre du grand Tout


Un livre indispensable
voyages torrides et beaux paysages
une belle histoire de peau et de coeur
documenté, ça énerve parfois, ça fait aussi du bien
à découvrir ou redécouvrir pour la finesse de l'analyse et de l'écriture